Oscillateur local (dé)bloque!

Echanges d’informations et d’astuces techniques sur la TSF, la radio à lampes, les équipements de reproduction sonore

Modérateur: jrob

Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar Alain Cousinard » Lun 17 Avr 2017 17h15

Bonjour le forum
j ai commencé et presque fini la réalisation du récepteur OC superhétérodyne dans EPR, et je suis bloqué par l'oscillateur local qui pour une raison que j ignore se bloque lui aussi :( ; et cela périodiquement, comme on peut le voir sur l' oscillogramme ci joints.
Le phénomène se produit dès l'ouverture du CV et la période entre deux bouffées d'oscillations augmente un peu avec la fréquence de ces dernières. Elle est d'environ 25 microsecondes.
D'où cela peut il venir? Bien sur j ai testé les composants.
Merci de m'aider
Bonne semaine
Fichiers joints
WP_20170417_09_59_22_Pro.jpg
oscillogramme
WP_20170417_09_59_22_Pro.jpg (65.48 Kio) Vu 992 fois
002.jpg
schéma de la partie HF
002.jpg (44.57 Kio) Vu 992 fois
RFL-6054
Alain Cousinard
 
Messages: 143
Inscription: Ven 20 Juil 2012 14h12
Localisation: Île-de-France

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar Yves07 » Lun 17 Avr 2017 17h56

A quoi servent R23, D23 et C24 pour alimenter l'anode de l'oscillateur ?
Une régulation ?
Si oui, D23 pourrait( devrait) ètre une zéner.
La tension sur C24 varie t'elle au même rythme que les "bouffées" d'ocillation ?

Yves.
Yves07
 
Messages: 640
Inscription: Dim 8 Fév 2009 09h39
Localisation: 45°N, rive droite du Rhône.

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar F6CER » Lun 17 Avr 2017 18h09

Bonsoir
Au risque de passer pour un empêcheur de tourner en rond, on n'alimente JAMAIS un oscillateur a plaque accordée par une self de choc , avec les resonnances parasites cela risque de causer des relaxations, ce qui semble le cas ici autant lui substituer une résistance de 22K ou 47 K
F6CER
 
Messages: 1197
Inscription: Sam 20 Nov 2010 18h31
Localisation: Ariège du sud

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar Pierrot du 82 » Lun 17 Avr 2017 18h27

Aurait-on inventé ici le superhétérodyne à superréaction ?

On n'en est pas loin ! :mrgreen:
Radio et appareils de mesure
General Radio, Férisol, Tektronix, Métrix, Heathkit et autres...
Pierrot du 82
 
Messages: 14003
Inscription: Dim 22 Aoû 2004 19h07
Localisation: Tarn-et-Garonne

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar Alain Cousinard » Mar 18 Avr 2017 12h24

Yves07 a écrit:A quoi servent R23, D23 et C24 pour alimenter l'anode de l'oscillateur ?
Une régulation ?
Si oui, D23 pourrait( devrait) ètre une zéner.
La tension sur C24 varie t'elle au même rythme que les "bouffées" d'ocillation ?

Yves.

Bonjour
Oui il s 'agit bien d une Zener, en fait 2 en série; l'ensemble R23 C24 D23, sert à ramener la HT 220v régulée à 110v pour la triode. cf fichier joint: alimentation régulée.
Je ne constate pas de variation de tension sur C24, je revérifierai toutefois.

Concernant la self de choc, je n'y avais pas pensé car le schéma provient de l'EPR (D. Maignan, S. Logez) avec photo du montage et performance à l'appui. J 'ai entouré ce que je pense être la self sur la photo jointe.
Quand j 'enlève la self ça n'oscille plus; substituée par une résistance: trop de chute de tension.
Je constate que le câblage est différent du mien! ça pourrait jouer non? :mrgreen:
Je devrais peut-être le refaire...


Merci à tous :D
Fichiers joints
001.jpg
câblage
001.jpg (61.01 Kio) Vu 853 fois
001 (2).jpg
alimentation régulée
001 (2).jpg (36.98 Kio) Vu 853 fois
RFL-6054
Alain Cousinard
 
Messages: 143
Inscription: Ven 20 Juil 2012 14h12
Localisation: Île-de-France

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar F6CER » Mar 18 Avr 2017 14h10

Bonjour
Il existe plusieurs solutions , soit se passer de la régulation. (elle est pratiquement inutile ) et alimenter l'oscillateur en 250V , soit essayer de "casser" les résonances parasites de la self en lui ajoutant en série une résistance de 100 ou 220 Ohms, soit transformer l'oscillateur en passant la tension d'alimentation dans la self plaque , de fait ça supprime la self de choc , soit modifier la valeur de la capa de liaison plaque pour décaler l'auto-oscillation , soit transformer l'oscillateur en un montage a grille accordée , moins sensible a ce genre de phénomène ..... bon j'arrete la :cry:
F6CER
 
Messages: 1197
Inscription: Sam 20 Nov 2010 18h31
Localisation: Ariège du sud

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar Souris blanche » Mar 18 Avr 2017 16h23

Alain Cousinard a écrit:D'où cela peut il venir?
Par exemple, d'un couplage trop important entre primaire et secondaire du bobinage. Autres possibilités: Une résistance de grille ou une capacité de couplage de grille ou d'anode trop fortes.

Vérifier que le circuit soit stable sur toutes les bandes et sur toute la plage du CV.

Douces salutations !
Souris blanche
 
Messages: 6039
Inscription: Mar 3 Aoû 2004 13h04
Localisation: Lieu dit "La Souricière"

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar F6CER » Mer 19 Avr 2017 09h51

Une petite dernière pour la route, un oscillateur bien conçu démarre en général avec moins de 20 ou 30V de tension d'alimentation , comme le dit Souris attention a la résistance de fuite de grille , 47K est une bonne valeur , 100K un maximum a ne pas dépasser , et puis' la réaction se dose en jouant sur l'ecartement entre self d'accord et self de reaction et ........ jamais de self de choc a cet endroit :?
F6CER
 
Messages: 1197
Inscription: Sam 20 Nov 2010 18h31
Localisation: Ariège du sud

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar Alain Cousinard » Jeu 20 Avr 2017 22h11

F6CER a écrit:Bonjour
Il existe plusieurs solutions , soit se passer de la régulation. (elle est pratiquement inutile ) et alimenter l'oscillateur en 250V , soit essayer de "casser" les résonances parasites de la self en lui ajoutant en série une résistance de 100 ou 220 Ohms, soit transformer l'oscillateur en passant la tension d'alimentation dans la self plaque , de fait ça supprime la self de choc , soit modifier la valeur de la capa de liaison plaque pour décaler l'auto-oscillation , soit transformer l'oscillateur en un montage a grille accordée , moins sensible a ce genre de phénomène ..... bon j'arrete la :cry:

Bonsoir
J'ai essayé une résistance série ça ne casse rien :mrgreen:
J'ai mis le CV coté grille, c est pareil.
Je n'ai pas (encore) essayé la HT dans la self plaque: n y a t il pas un risque de claquage de l'émail du fil de la self plaque qui est sous tension de 110v au contact du fil de l'autre self qui est à la masse?
Je n ai pas essayé de changer la valeur de c23.

F6CER a écrit:Une petite dernière pour la route, un oscillateur bien conçu démarre en général avec moins de 20 ou 30V de tension d'alimentation , comme le dit Souris attention a la résistance de fuite de grille , 47K est une bonne valeur , 100K un maximum a ne pas dépasser , et puis' la réaction se dose en jouant sur l'ecartement entre self d'accord et self de reaction et ........ jamais de self de choc a cet endroit :?


J'avais déjà testé la R de fuite grille a la moitié de sa valeur qui est de 47K
Pour la réaction le montage initial se fait avec des selfs à spires jointives les 2 étant accolées l une en dessous de l'autre. Dans mon montage je les ai collées donc pas moyen de les séparer à moins de tout refaire! :evil:
Pour la self de choc : j ai essayé de mettre une valeur beaucoup plus forte 10mH au lieu de 470microH; cela aurait du modifier l'allure de l’accrochage parasite voire le supprimer; mais non c est pareil! qu'en pensez vous? :?: Est ce que le couplage avec le circuit oscillant se fait par les courants qui la traversent ou par le champ magnétique généré par les self?
Je me suis rabattu sur le câblage en refaisant quelque chose de plus proche du modèle; connexions courtes fils de gros diamètre, et ça ne change rien non plus

Tout cela est tout de même assez étrange :shock:

Pierrot du 82 a écrit:Aurait-on inventé ici le superhétérodyne à superréaction ?

On n'en est pas loin ! :mrgreen:


Ma réaction à moi n'est pas super! mais je rétro-agis positivement, finalement c'est peut être ça :lol:
RFL-6054
Alain Cousinard
 
Messages: 143
Inscription: Ven 20 Juil 2012 14h12
Localisation: Île-de-France

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar Souris blanche » Ven 21 Avr 2017 11h45

Alain Cousinard a écrit:Pour la réaction le montage initial se fait avec des selfs à spires jointives les 2 étant accolées l une en dessous de l'autre. Dans mon montage je les ai collées donc pas moyen de les séparer à moins de tout refaire!
Personnellement, c'est par ici que je commencerais.

Douces salutations compatissantes !
Souris blanche
 
Messages: 6039
Inscription: Mar 3 Aoû 2004 13h04
Localisation: Lieu dit "La Souricière"

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar Alain Cousinard » Ven 21 Avr 2017 14h03

Bonjour
Merci j'en ai besoin! Je vais finir par m'y résoudre...après avoir revu les capa de liaison des selfs.
Je disais précédemment:
j ai essayé de mettre une valeur beaucoup plus forte 10mH au lieu de 470microH; cela aurait du modifier l'allure de l’accrochage parasite voire le supprimer; mais non c est pareil! qu'en pensez vous? :?: Est ce que le couplage avec le circuit oscillant se fait par les courants qui la traversent ou par le champ magnétique généré par les self?
Et je me réponds: :mrgreen:
J'ai fait d'autres essais avec des selfs différentes; valeur très faible, ça se produit tout de suite CV fermé; valeur forte, déclenchement CV à mi course. Il y a donc bien un effet "self de choc".
Pour ma deuxième question: J ai mis la self à distance du circuit oscillant là où le champ est beaucoup plus faible (vu à l'oscillo) et cela ne change rien, c est donc un couplage par les courants. Voilà voilà...Je ne suis pas beaucoup plus avancé! Mais si ça peut donner des idées, tant mieux.
A bientôt, bon weekend.
RFL-6054
Alain Cousinard
 
Messages: 143
Inscription: Ven 20 Juil 2012 14h12
Localisation: Île-de-France

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar F6CER » Ven 21 Avr 2017 15h08

Bonjour
Au risque de me répéter, on n'utilise JAMAIS de self de choc dans cette configuration de montage
F6CER
 
Messages: 1197
Inscription: Sam 20 Nov 2010 18h31
Localisation: Ariège du sud

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar Souris blanche » Ven 21 Avr 2017 16h32

F6CER a écrit:Au risque de me répéter, on n'utilise JAMAIS de self de choc dans cette configuration de montage
Il est vrai que cela sort des habitudes et que ça complique inutilement, mais ce n'est pas ça qui empêche le montage de fonctionner correctement. La réaction est trop forte.

Douces salutations doucement réactives !
Souris blanche
 
Messages: 6039
Inscription: Mar 3 Aoû 2004 13h04
Localisation: Lieu dit "La Souricière"

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar Alain Cousinard » Lun 24 Avr 2017 23h12

Bonsoir
J ai fini par supprimer la régulation 110v pour alimenter la triode de ECH42 et à la place j ai mis une résistance de 30k; ça marche mais en fin de course du CV l'oscillation parasite repars! :cry: (et donc sans self de choc)
J'ai pu quand même pu le faire fonctionner sur une bonne partie des fréquences. Le soir reçu plusieurs stations c'est toujours ça :mrgreen:
Il reste encore du travail: fréquences décalées; faiblesse du son,etc. et bien sûr résoudre l'énigme de cette oscillation mystérieuse...
Alors, merci à tous. Bonne semaine.
RFL-6054
Alain Cousinard
 
Messages: 143
Inscription: Ven 20 Juil 2012 14h12
Localisation: Île-de-France

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar Souris blanche » Mar 25 Avr 2017 07h54

Alain Cousinard a écrit:Il reste encore du travail: fréquences décalées; faiblesse du son,etc. et bien sûr résoudre l'énigme de cette oscillation mystérieuse...
Ce n'est pas une énigme. Ce phénomène est bien décrit dans les bouquins sérieux, depuis longtemps. Dans le cas d'un oscillateur comme ici, on parle de sur-oscillation. Si c'est voulu, on parle de quenching ou squeezing oscillators. Si le blocage s'effectue dès la première alternance, on parle de blocking oscillators. Je ne connais pas de termes franco-français pour ça. Je ne sais pas s'il en existe. Le montage dit super-réaction profite aussi de ce phénomène.

Les bonnes références qui me viennent à l'esprit, en vitesse: La série « tubes électroniques » de Philips. Je crois, tome 2. MIT Radiation Laboratory Series, tome 19 (waveforms).

Douces salutations oscillantes !
Souris blanche
 
Messages: 6039
Inscription: Mar 3 Aoû 2004 13h04
Localisation: Lieu dit "La Souricière"

Suivante

Retourner vers Technique TSF et reproduction du son

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot], Google [Bot] et 4 invités