Décodeur canal + de 1984

Echanges d’informations et d’astuces techniques dédiées à la télévision et à la vidéo anciennes.

Modérateur: jrob

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Mannix54 » Mer 28 Déc 2016 22h28

on parle de PCB, composants électroniques, mais si on veut faire un clone il faut aussi penser à imiter le boîtier original,

pour cela un logiciel de CAO est pratique, pour modeler en 2D et 3D le boîtier, une alternative open-source à autocad : freecad, multiplateforme :

http://www.freecadweb.org/?lang=fr

Image

Image
Mannix54
 
Messages: 862
Inscription: Jeu 7 Aoû 2014 14h56

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Domi-Niaque » Mer 4 Jan 2017 01h32

Super !
Je vois que vous avancez bien dans le projet !

De mon coté, j'ai lancé un sujet sur Copains D'avant:
http://copainsdavant.linternaute.com/question-reponse/366343/anciens-cryptages-canal-discret-11-et-syster-demande-infos/

Espérant au moins des retours.

Edit: Au vu de la qualité des retours sur Cops', j'aurais mieux fait de ne pas poser la question. :twisted: :twisted:
RFL5933
Troc:
Sauf mention contraire, prix franco de port
Règlement: PayPal ou chèque à mon ordre
Domi-Niaque
 
Messages: 1196
Inscription: Lun 21 Déc 2009 19h20
Localisation: Sud-Est de l'IdF

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Raffou » Mer 11 Jan 2017 01h05

Voici le circuit-imprimé corrigé après vérification à deux paires d'yeux de la version précédente, celle-ci comportait quelques erreurs ou omissions.

Image

Avec cette seconde version, les pastilles ont été agrandies à leur plus grand diamètre ( 75 mils) et certains bus d'alimentation ont été élargis ( 50 mils).

L'utilitaire "netgen" va permettre de générer une "netlist" référence à partir de cette seconde version corrigée qui servira d'étalon. La "netlist" est un fichier texte listant toutes les liaisons existantes entre pattes de composants.
Ainsi pour les futures versions, il suffira de comparer la "netlist" extraite de chacune d'elles soit entre elles soit avec la référence étalon grâce à l'utilitaire "netcmp" pour obtenir un fichier texte listant leurs différences, plus besoin de faire des éditions papier et de sortir le surligneur pour surcharger les pistes qui viennent d'être vérifiées.

La réduction de la taille du circuit-imprimé par la droite ainsi que l'adjonction d'un 8243, l'extenseur de ports d'E/S, vont être l'objet de cette troisième version.

Image

Particularités du 8243 :
  • Son raccordement avec le µC 8749 ne nécessite que l'appropriation de 5 fils : PROG et les 4 ports P20 à P23, ces derniers sont déjà affectés aux rangées horizontales du clavier.
  • Deux réseaux SIL de résistances de 47 kΩ ( 1 de 7 et 1 de 9 soit 16 résistances au total) sont nécessaires pour polariser les 16 ports d'E/S de l'extenseur car à contrario des ports P1 et P2 du µC 8749, ceux-ci ne disposent pas de résistances de "pull-up" intégrées.

La nouvelle version du circuit-imprimé intégrant cette insertion ainsi que les modifications de son format sur le coté droit :

Image

Particularités :
  • Le compactage vers la gauche des circuits vidéo situés sur la portion inférieure du PCB n'a malgré tout pas été assez suffisant pour que les résistances d'adaptation des lignes à retards ( à droite, en rouge) puissent y être déplacées pour gagner un maximum sur la longueur. La rectification du flanc droit a permis de dégager un espace à droite du démodulateur audio dans la section supérieure du PCB, espace aussitôt réservé pour un cartouche destinés à recevoir de futures inscriptions.
  • Si la rectification du flanc droit a pu ainsi permettre de rogner 350 mils, presque 9 mm, sur la droite du PCB, ce n'est pas le cas du décrochement inférieur de gauche qu'il a fallu reporter de 200 mils encore plus à gauche, un peu plus de 5 mm, pour pouvoir insérer le 8243 avec ses réseaux SIL et ses "pin headers" associés ( couleur fuchsia).
  • Cette nouvelle version comporte encore l'excroissance dues aux alimentations +5 et +12 volts. Une fois cette alimentation supprimée ou réduite à sa plus simple expression ( juste les régulateurs + 5 et +12 volts sans redresseur ni filtrage) le rabotage de l'excroissance permettrait d'obtenir une longueur de 11 pouces pile-poil, soit 27,94 cm, avec un flanc gauche complètement rectifié. Cette longueur ainsi réduite permet de graver deux PCB dans la plaque d'époxy présensibilisée de 28,7 × 51,0 cm citée dans un précédent message
  • Le plan de masse qui ceinture le circuit-imprimé original n'est pas refermé, sur cette version il est rebouclé par les liens ténus : une dizaine de pistes parallèles qu'il sera facile d'interrompre avec une "Dremel" ou un cutter au cas où cette continuité aménerait des problèmes inattendus.

Le problème potentiel des échanges entre le µC 8749 et l'extenseur 8243 provient du fait que les ports P20 à P23 qui sont les membres d'un bus d'échange entre les deux sont aussi multiplexés avec les rangées horizontales du clavier. Tout se passe bien quand aucune touche n'est enfoncée, mais si jamais l'une d'elle l'était occasionnellement et accidentellement, les informations échangées entre le µC et l'extenseur seraient détériorées.

Plusieurs solutions permettent de s'affranchir de ce problème :

La plus radicale :
  • Déconnecter les rangées horizontales du clavier des ports P20 à P23 ( câble plat soudé en 63), pour les reconnecter dans le même ordre sur les ports P40 à P43. Ce port P4 est préférentiel aux trois autres car ses sorties "pin header" sont implantées entre le µC et l'extenseur tout comme celles du "63".
  • Les 4 fils du bus d'échange entre 8749 et 8243 sont ainsi complétement indépendants au détriment de la perte de 4 ports d'E/S sur l'extenseur, il n'en reste plus que 12 de disponibles ( P50 à P53, P60 à P63 et P70 à P73), ce qui devrait quand même être suffisant pour les évolutions envisagées.
  • Dans le code source, il est nécessaire de remplacer les instructions de lecture des rangées horizontales du clavier et uniquement celles-ci, mnémonique "IN A,P2" par "MOVD A,P4". Dans le code binaire, ce sont les octets correspondant à ces instructions qu'il faut remplacer, codés 0AH (IN A,P2) il faut les modifier en 0CH (MOVD A,P4).

Image

L'autre solution :
La présence du 8243 en // sur le clavier ne perturbe pas la lecture de ce clavier car l'extenseur est en mode lecture permanente, donc en état haute-impédance. Il ne déroge à cet état que pendant les échanges bidirectionnels avec le µC 8749 qui n'ont lieu uniquement que pendant les cycles des instructions spécifiques où il est impliqué.
La réciproque n'est pas vraie, un port P13, P14 ou P15 qui serait resté au niveau zéro pourrait imposer cet état sur un des fils du bus d'échange si jamais une des touches du clavier était occasionnellement enfoncée.

Avec cette solution, les ports P20 à P23 resteraient partagés entre le clavier et le bus d'accès de l'extenseur pour que ses 16 ports restent tous disponibles :
  • L'appui simultané sur deux touches ( ou plus) appartenant à une même colonne verticale du clavier, ce qui aurait pour effet de court-circuiter au moins deux fils du bus d'échange, peut être contrecarré par des diodes d'anti-retour, une par fil, qui doivent être insérées entre le clavier et le bus d'échange, préférentiellement du type Schottky ( BAT42) à cause de leur plus faible seuil.
  • Pour se prémunir d'un niveau zéro imposé à travers une touche enfoncée occasionnellement par un port P13, P14 ou P15 resté dans cet état, seulement une préconisation, celle de faire précéder systématiquement toute instruction d'accès à un port du 8243 par une instruction "ORL P1,#00111000B". Ainsi on est sûr que ces 3 ports seront à l'état haut au moment de l'accès et qu'ainsi ils ne pourront pas perturber les échanges sur le bus à travers une touche enfoncée du clavier.
    A noter que ces 3 ports sont bien repositionné à 1 en sortie de la routine de lecture du clavier en L0582, mais que ce n'est pas forcément le cas lors d'un test rapide de présence de touche, par exemple en L0047 lors de la recherche d'un top de synchronisation trame.

Image

Et la version correspondante du circuit-imprimé, les diodes ont été insérées entre chacun des 4 fils du bus d'échange et les points de connexion du clavier regroupés en "63". Pour ménager un peu de place :
  • La résistance 587 a été déménagée ailleurs.
  • Les connexions du clavier regroupées en "63" ont été déplacé avec une rotation de 90°.

Image

Avec les 4 diodes ajoutées en rouge et couleur fuchsia les composants bousculés par cette insertion.
Raffou
 
Messages: 211
Inscription: Jeu 15 Mai 2014 18h17

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar dreambox59 » Mer 11 Jan 2017 15h09

quel boulot !!!!!! :) :) :)
dreambox59
 
Messages: 197
Inscription: Ven 25 Juil 2014 09h42
Localisation: bourgogne

Précédente

Retourner vers Technique TV et vidéo

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot], Google [Bot] et 0 invités