Décodeur canal + de 1984

Echanges d’informations et d’astuces techniques dédiées à la télévision et à la vidéo anciennes.

Modérateur: jrob

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Mannix54 » Mer 28 Déc 2016 22h28

on parle de PCB, composants électroniques, mais si on veut faire un clone il faut aussi penser à imiter le boîtier original,

pour cela un logiciel de CAO est pratique, pour modeler en 2D et 3D le boîtier, une alternative open-source à autocad : freecad, multiplateforme :

http://www.freecadweb.org/?lang=fr

Image

Image
Mannix54
 
Messages: 904
Inscription: Jeu 7 Aoû 2014 14h56

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Domi-Niaque » Mer 4 Jan 2017 01h32

Super !
Je vois que vous avancez bien dans le projet !

De mon coté, j'ai lancé un sujet sur Copains D'avant:
http://copainsdavant.linternaute.com/question-reponse/366343/anciens-cryptages-canal-discret-11-et-syster-demande-infos/

Espérant au moins des retours.

Edit: Au vu de la qualité des retours sur Cops', j'aurais mieux fait de ne pas poser la question. :twisted: :twisted:
RFL5933
Troc:
Sauf mention contraire, prix franco de port
Règlement: PayPal ou chèque à mon ordre
Domi-Niaque
 
Messages: 1237
Inscription: Lun 21 Déc 2009 19h20
Localisation: Sud-Est de l'IdF

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Raffou » Mer 11 Jan 2017 01h05

Voici le circuit-imprimé corrigé après vérification à deux paires d'yeux de la version précédente, celle-ci comportait quelques erreurs ou omissions.

Image

Avec cette seconde version, les pastilles ont été agrandies à leur plus grand diamètre ( 75 mils) et certains bus d'alimentation ont été élargis ( 50 mils).

L'utilitaire "netgen" va permettre de générer une "netlist" référence à partir de cette seconde version corrigée qui servira d'étalon. La "netlist" est un fichier texte listant toutes les liaisons existantes entre pattes de composants.
Ainsi pour les futures versions, il suffira de comparer la "netlist" extraite de chacune d'elles soit entre elles soit avec la référence étalon grâce à l'utilitaire "netcmp" pour obtenir un fichier texte listant leurs différences, plus besoin de faire des éditions papier et de sortir le surligneur pour surcharger les pistes qui viennent d'être vérifiées.

La réduction de la taille du circuit-imprimé par la droite ainsi que l'adjonction d'un 8243, l'extenseur de ports d'E/S, vont être l'objet de cette troisième version.

Image

Particularités du 8243 :
  • Son raccordement avec le µC 8749 ne nécessite que l'appropriation de 5 fils : PROG et les 4 ports P20 à P23, ces derniers sont déjà affectés aux rangées horizontales du clavier.
  • Deux réseaux SIL de résistances de 47 kΩ ( 1 de 7 et 1 de 9 soit 16 résistances au total) sont nécessaires pour polariser les 16 ports d'E/S de l'extenseur car à contrario des ports P1 et P2 du µC 8749, ceux-ci ne disposent pas de résistances de "pull-up" intégrées.

La nouvelle version du circuit-imprimé intégrant cette insertion ainsi que les modifications de son format sur le coté droit :

Image

Particularités :
  • Le compactage vers la gauche des circuits vidéo situés sur la portion inférieure du PCB n'a malgré tout pas été assez suffisant pour que les résistances d'adaptation des lignes à retards ( à droite, en rouge) puissent y être déplacées pour gagner un maximum sur la longueur. La rectification du flanc droit a permis de dégager un espace à droite du démodulateur audio dans la section supérieure du PCB, espace aussitôt réservé pour un cartouche destinés à recevoir de futures inscriptions.
  • Si la rectification du flanc droit a pu ainsi permettre de rogner 350 mils, presque 9 mm, sur la droite du PCB, ce n'est pas le cas du décrochement inférieur de gauche qu'il a fallu reporter de 200 mils encore plus à gauche, un peu plus de 5 mm, pour pouvoir insérer le 8243 avec ses réseaux SIL et ses "pin headers" associés ( couleur fuchsia).
  • Cette nouvelle version comporte encore l'excroissance dues aux alimentations +5 et +12 volts. Une fois cette alimentation supprimée ou réduite à sa plus simple expression ( juste les régulateurs + 5 et +12 volts sans redresseur ni filtrage) le rabotage de l'excroissance permettrait d'obtenir une longueur de 11 pouces pile-poil, soit 27,94 cm, avec un flanc gauche complètement rectifié. Cette longueur ainsi réduite permet de graver deux PCB dans la plaque d'époxy présensibilisée de 28,7 × 51,0 cm citée dans un précédent message
  • Le plan de masse qui ceinture le circuit-imprimé original n'est pas refermé, sur cette version il est rebouclé par les liens ténus : une dizaine de pistes parallèles qu'il sera facile d'interrompre avec une "Dremel" ou un cutter au cas où cette continuité aménerait des problèmes inattendus.

Le problème potentiel des échanges entre le µC 8749 et l'extenseur 8243 provient du fait que les ports P20 à P23 qui sont les membres d'un bus d'échange entre les deux sont aussi multiplexés avec les rangées horizontales du clavier. Tout se passe bien quand aucune touche n'est enfoncée, mais si jamais l'une d'elle l'était occasionnellement et accidentellement, les informations échangées entre le µC et l'extenseur seraient détériorées.

Plusieurs solutions permettent de s'affranchir de ce problème :

La plus radicale :
  • Déconnecter les rangées horizontales du clavier des ports P20 à P23 ( câble plat soudé en 63), pour les reconnecter dans le même ordre sur les ports P40 à P43. Ce port P4 est préférentiel aux trois autres car ses sorties "pin header" sont implantées entre le µC et l'extenseur tout comme celles du "63".
  • Les 4 fils du bus d'échange entre 8749 et 8243 sont ainsi complétement indépendants au détriment de la perte de 4 ports d'E/S sur l'extenseur, il n'en reste plus que 12 de disponibles ( P50 à P53, P60 à P63 et P70 à P73), ce qui devrait quand même être suffisant pour les évolutions envisagées.
  • Dans le code source, il est nécessaire de remplacer les instructions de lecture des rangées horizontales du clavier et uniquement celles-ci, mnémonique "IN A,P2" par "MOVD A,P4". Dans le code binaire, ce sont les octets correspondant à ces instructions qu'il faut remplacer, codés 0AH (IN A,P2) il faut les modifier en 0CH (MOVD A,P4).

Image

L'autre solution :
La présence du 8243 en // sur le clavier ne perturbe pas la lecture de ce clavier car l'extenseur est en mode lecture permanente, donc en état haute-impédance. Il ne déroge à cet état que pendant les échanges bidirectionnels avec le µC 8749 qui n'ont lieu uniquement que pendant les cycles des instructions spécifiques où il est impliqué.
La réciproque n'est pas vraie, un port P13, P14 ou P15 qui serait resté au niveau zéro pourrait imposer cet état sur un des fils du bus d'échange si jamais une des touches du clavier était occasionnellement enfoncée.

Avec cette solution, les ports P20 à P23 resteraient partagés entre le clavier et le bus d'accès de l'extenseur pour que ses 16 ports restent tous disponibles :
  • L'appui simultané sur deux touches ( ou plus) appartenant à une même colonne verticale du clavier, ce qui aurait pour effet de court-circuiter au moins deux fils du bus d'échange, peut être contrecarré par des diodes d'anti-retour, une par fil, qui doivent être insérées entre le clavier et le bus d'échange, préférentiellement du type Schottky ( BAT42) à cause de leur plus faible seuil.
  • Pour se prémunir d'un niveau zéro imposé à travers une touche enfoncée occasionnellement par un port P13, P14 ou P15 resté dans cet état, seulement une préconisation, celle de faire précéder systématiquement toute instruction d'accès à un port du 8243 par une instruction "ORL P1,#00111000B". Ainsi on est sûr que ces 3 ports seront à l'état haut au moment de l'accès et qu'ainsi ils ne pourront pas perturber les échanges sur le bus à travers une touche enfoncée du clavier.
    A noter que ces 3 ports sont bien repositionné à 1 en sortie de la routine de lecture du clavier en L0582, mais que ce n'est pas forcément le cas lors d'un test rapide de présence de touche, par exemple en L0047 lors de la recherche d'un top de synchronisation trame.

Image

Et la version correspondante du circuit-imprimé, les diodes ont été insérées entre chacun des 4 fils du bus d'échange et les points de connexion du clavier regroupés en "63". Pour ménager un peu de place :
  • La résistance 587 a été déménagée ailleurs.
  • Les connexions du clavier regroupées en "63" ont été déplacées avec une rotation de 90°.

Image

Avec les 4 diodes ajoutées en rouge et couleur fuchsia les composants bousculés par cette insertion.
Dernière édition par Raffou le Mer 25 Jan 2017 17h27, édité 1 fois.
Raffou
 
Messages: 268
Inscription: Jeu 15 Mai 2014 18h17

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar dreambox59 » Mer 11 Jan 2017 15h09

quel boulot !!!!!! :) :) :)
dreambox59
 
Messages: 199
Inscription: Ven 25 Juil 2014 09h42
Localisation: bourgogne

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar dreambox59 » Jeu 19 Jan 2017 11h55

avez vous vu qu en TNT terrestre une chaine est apparu avec canal en syster et son codé comme autrefois !!
l image est surement difficilement récuperable mais le son est peut etre en BLU 12.8Khz ???

rigolo non ? :lol:
dreambox59
 
Messages: 199
Inscription: Ven 25 Juil 2014 09h42
Localisation: bourgogne

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Jeanphi73 » Jeu 19 Jan 2017 12h36

dreambox59 a écrit:avez vous vu qu en TNT terrestre une chaine est apparu avec canal en syster et son codé comme autrefois !!
l image est surement difficilement récuperable mais le son est peut etre en BLU 12.8Khz ???

rigolo non ? :lol:


Le CSA a cédé au caprice de BOLLORE, (Ce personnage controversé a vraiment le bras long, c'est inquiétant) :evil:
Déjà que la bande passante de la TNT est limitée, gaspiller de la ressource supplémentaire, je trouve çà moyen.

Le flux crypté de Canal + se retrouve en numéro 800, et c'est ce flux bidon qui prends la numéro 4.

çà ressemble visuellement à un signal PAL crypté en syster.
PREMIERE et TELECLUB cryptées en Syster PAL sur ASTRA du temps de la TV analogique avaient le même rendu.

Ce signal bidon est amputé d'un tiers par un bandeau noir, je pense que tout a été prévu pour qu'il ne soit pas reconstituable par un bidouilleur, à voir.......

Je ne pense pas que ce signal cryté bidon, me donne une folle envie de m'abonner contrairement à l'écran noir.
Jeanphi73
 
Messages: 276
Inscription: Jeu 29 Jan 2009 20h12
Localisation: Rhône Alpes

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Raffou » Jeu 19 Jan 2017 18h23

Si SmartWork a été très pratique pour placer les composants sur une grille au pas de 1,27 mm et ensuite reconstituer les pistes, c'est quasi mission impossible de transformer le fichier bitmap qui en découle en un fichier Gerber exploitable. Il y a toujours un écueil, soit le bitmap est trop grand pour être converti soit des détails ont été nivelés au passage. Et qu'en serait-il de la génération du fichier de perçage s'il avait fallu persévérer ?
Donc il vaut mieux exploiter les opérations déjà effectuées, placement des composants, tracé des pistes, "netliste"... pour repartir sur le bon pied avec une suite logicielle qui génère nativement ces fichiers Gerber.

Et ça commence avec la réalisation du schéma sous Kicad.
Plutôt habitué à Eagle, ce logiciel avait ma préférence, mais il était inadéquat avec les dimensions limitées du PCB final qui sont des contraintes de sa version libre.
De toutes façons, quel que soit le logiciel employé y compris SmartWork, la réalisation de ce schéma aurait un jour été inévitable.

Pour l'instant, je débute avec Kicad et c'est plutôt laborieux de changer de méthodologie, je suis déjà arrivé à dessiner la section vidéo et a créer mes propres symboles pour certains composants :

Image

Particularités :
  • Kicad n'admet pas les références purement numériques telles que celles sérigraphiées sur le PCB original, donc les références sont composées de la lettre assignée par défaut par Kicad à chaque composant suivie de son numéro sur la sérigraphie.
  • Chaque ligne à retard est constituée de deux demi-lignes comme c'est réellement le cas une fois décapotée.
  • La valeur de certains composants est illisible ou confuse sur les photos. Ces valeurs n'ont pas pu être renseignées pour l'instant, elles le seront plus tard une fois confirmées.
Raffou
 
Messages: 268
Inscription: Jeu 15 Mai 2014 18h17

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Mannix54 » Jeu 19 Jan 2017 20h11

bonne idée d'utiliser kicad, logiciel assez complet et open-source, n'hésite pas à poster les fichiers du projet kicad si quelqu'un veut ensuite le modifier ou le compléter plus tard avec ce même logiciel

Jeanphi73 a écrit:çà ressemble visuellement à un signal PAL crypté en syster.
PREMIERE et TELECLUB cryptées en Syster PAL sur ASTRA du temps de la TV analogique avaient le même rendu.

Ce signal bidon est amputé d'un tiers par un bandeau noir, je pense que tout a été prévu pour qu'il ne soit pas reconstituable par un bidouilleur, à voir.......


si le rendu fait penser à un signal pal crypté c'est peut-être qu'ils ont choisi la solution de facilité en réutilisant le codeur syster analogique de l'époque, c'est à dire :

- conversion du signal numérique HD vers un signal analogique pal 720x576
- ce signal entre ensuite dans le codeur syster analogique de l'époque
- le codeur délivre ensuite un signal pal crypté en syster ( avec les couleurs typiques en erreur de phase, qui fait penser à du noir et blanc mais c'est bien en couleurs )
- le signal analogique est ensuite numérisé, un bandeau noir est appliqué en bas puis ce signal est inséré dans le flux dvb-t

l'hypothèse du codeur analogique d'époque tient la route vu qu'on voit le problème de couleur lié au pal crypté :

https://www.youtube.com/watch?v=JClDKOzko20

si cela avait été un "faux syster" crée par ordinateur alors la personne ne se serait pas embêté à simuler le rendu "pal syster/couleurs faussées" ( très ardu à faire ),

il faudrait utiliser l'option "décodage automatique par corrélation de lignes" de cryptimage pour vérifier cette hypothèse ( en choisissant la table primaire 1 ), ça peut marcher si la géométrie de l'image cryptée est en 4/3 sans overscan ni underscan, s'il y a le moindre zoom ça va pas marcher, idem s'ils ont changé de table primaire en utilisant une version personnalisée ( mais si c'est la même machine d'époque la table doit être la même, en supposant que la personne qui utilise la machine n'ait pas pensé à en changer ),

en cas d'échec : il faut ruser avec un outil comme avisynth en écrivant un script qui isole la zone cryptée sur l'image 16/9 pour la redimensionner et la coller sur une image 4/3, histoire de retrouver la bonne géométrie, cryptimage devrait alors fonctionner

http://avisynth.nl/index.php/Main_Page
Mannix54
 
Messages: 904
Inscription: Jeu 7 Aoû 2014 14h56

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Lowtone » Jeu 19 Jan 2017 21h30

À mon sens l'idée n'est pas mauvaise, et le principal intérêt est de savoir quand reprennent les programmes en clair. C'est toujours moins triste qu'un écran noir.
Mais un simple carton fixe aurait suffit, le codage est de trop.
J'essaierai de voir avec le décodeur officiel d'époque si on peut récupérer le son.
Je serait curieux de voir si quelqu'un arrive à récupérer l'image, mais vu la compression ça va être dur.
Lowtone
 
Messages: 34
Inscription: Mar 5 Jan 2010 21h19

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Mannix54 » Ven 20 Jan 2017 01h33

j'ai essayé de décrypter le son avec le filtre audacity "canal+", ça ne marche pas,

ce n'est donc pas une inversion de spectre sur 12800 hz, mais une imitation, probablement un son trafiqué via un filtre numérique pour que cela ressemble au son crypté du syster,

par contre l'image est probablement du syster, les couleurs pal avec erreur de phase trahissant l'utilisation du codeur original, un essai dans cryptimage n'a pas permis de la décrypter en mode corrélation de lignes, sans doute un problème de géométrie/zoom de l'image, il faudra la retravailler pour repositionner convenablement la portion cryptée,

j'ai capturé numériquement le flux DVB-T de canal+ "néo-syster", vous trouverez la vidéo ici :

https://youtu.be/_IpKaa5v4dc
Mannix54
 
Messages: 904
Inscription: Jeu 7 Aoû 2014 14h56

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar marceljack » Sam 21 Jan 2017 00h37

Mannix54 a écrit:j'ai capturé numériquement le flux DVB-T de canal+ "néo-syster", vous trouverez la vidéo ici :
https://youtu.be/_IpKaa5v4dc
Pour ce qui est du son, à l'oreille ça ne ressemble pas vraiment à l'inversion de spectre du Discret et du Syster. Le son semble plus grave, je ne sais pas si c'est une inversion de spectre mais si c'est le cas la fréquence de référence doit être différente de 12,8 kHz (plus faible).
marceljack
 
Messages: 1580
Inscription: Ven 17 Juil 2009 11h40

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Mannix54 » Sam 21 Jan 2017 22h13

marceljack a écrit:
Mannix54 a écrit:j'ai capturé numériquement le flux DVB-T de canal+ "néo-syster", vous trouverez la vidéo ici :
https://youtu.be/_IpKaa5v4dc
Pour ce qui est du son, à l'oreille ça ne ressemble pas vraiment à l'inversion de spectre du Discret et du Syster. Le son semble plus grave, je ne sais pas si c'est une inversion de spectre mais si c'est le cas la fréquence de référence doit être différente de 12,8 kHz (plus faible).


j'ai tracé le spectre avec audacity pour ce fichier audio, ça donne ce graphique :

spectre_neo_syster.jpg


on dirait qu'ils ont utilisé une fréquence inférieure à 4000 hz, et dans le graphique on voit une section symétrique vers 12000 hz,

pour rappel une vraie inversion de spectre autour de la fréquence de 12800 hz doit donner ce graphique, un son issu d'un cryptage avec cryptimage :

spectre_ok.jpg
Mannix54
 
Messages: 904
Inscription: Jeu 7 Aoû 2014 14h56

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar marceljack » Dim 22 Jan 2017 13h35

Apparemment ils ont utilisé une fréquence de 12 kHz au lieu de 12,8 kHz, justement pour rendre inopérant un circuit de Discret ou Syster non modifié.
Sur les décos pirate le 12800 Hz était généré en divisant par 32 un quartz de 4,096 MHz.
En remplaçant le quartz par un autre à 3,84 MHz on obtiendrait 12000 Hz. :wink:

Pour ce qui est du cryptage normal du son Discret ou Syster il faut filtrer le signal audio d'entrée de manière à ne pas laisser entrer les fréquences supérieures à 10 ou 11 kHz et éliminer la bande latérale supérieure et la fréquence de 12800 Hz après l'inversion de spectre avant d'attaquer le modulateur (ou le décrypteur) pour éviter les repliements de spectre.
D'après ton spectre de cryptimage il n'y a apparemment aucune de ces opérations.

Mais le spectre du signal "Bolloré" est curieux car normalement on devrait trouver un spectre où les fréquences basses à l'entrée se retrouvent un peu au dessous de 12 kHz et les fréquences les plus élevées vers 1 ou 2 kHz.
Ils ont dû éliminer les fréquences de 6 à 12 kHz en sortie où devrait se trouver la partie la plus importante de l'information audio après inversion de spectre à 12 kHz (fréquences audio d'entrée de 0 à 6 kHz) ou faire un décalage de fréquences ...
Le spectre devrait avoir une allure de ce genre (il irait plus bas si le filtrage est à 10 kHz à l'entrée, ici la fréquence serait filtrée à 4 kHz environ avant l'inversion de spectre):
Image
marceljack
 
Messages: 1580
Inscription: Ven 17 Juil 2009 11h40

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Mannix54 » Mar 24 Jan 2017 23h16

marceljack a écrit:Pour ce qui est du cryptage normal du son Discret ou Syster il faut filtrer le signal audio d'entrée de manière à ne pas laisser entrer les fréquences supérieures à 10 ou 11 kHz et éliminer la bande latérale supérieure et la fréquence de 12800 Hz après l'inversion de spectre avant d'attaquer le modulateur (ou le décrypteur) pour éviter les repliements de spectre.
D'après ton spectre de cryptimage il n'y a apparemment aucune de ces opérations.


je le faisais dans les versions les plus anciennes de cryptimage ( un pré-filtrage et un post-filtrage ) pour l'étape de cryptage, mais ça ne donnait pas un bon son après décryptage, ça manquait un peu de punch par rapport à l'original, sur la version actuelle le pré-filtrage et le post-filtrage ne se font qu'à l'étape du décodage maintenant, ça donne un bon compromis sur le rendu audio, je vais réfléchir de nouveau sur ce point du son crypté,

sinon j'ai fait une expérience en imitant le "néo-syster" ( bande noire sur la seconde partie de l'image, rendu "pal" ) avec cryptimage, pour voir ensuite à quoi ressemblerait l'image décodée :

Philips_PM5544_csyster_pal_bolo.jpg


après décodage manuel ( via le fichier de paramètres ) :

Philips_PM5544_csyster_pal_bolo_dsyster_pal_.jpg


mais le plus intéressant c'est que le mode "décodage par corrélation de lignes" est rendu impossible à cause de la bande noire qui recouvre la moitié de l'image, ça empêche l'algo par corrélation de lignes de fonctionner correctement, pour lui la bonne image en clair c'est l'image cryptée à cause du fait que 50% de l'image est en clair ( la phrase "canal retrouvez nos programmes en clair ), il faudrait modifier l'algo pour qu'il prenne en compte que la partie de l'image réellement cryptée quand il calcule la différence de luminosité/couleur entre la ligne n et n-1,

l'un des buts de cette bande noire n'est donc pas uniquement de masquer l'image utile, mais surtout d'embêter ce type d'algo de reconstruction automatique de l'image par corrélation de lignes
Mannix54
 
Messages: 904
Inscription: Jeu 7 Aoû 2014 14h56

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Domi-Niaque » Mer 25 Jan 2017 01h04

Je confirme ce qui est dit pour le son:
>Sous Audacity, j'importe le générique original de C+ en clair.
>1ère inversion de spectre à 12 kHz puis 2ème inversion à 12,8 kHz.
Cela donne un son, comment dire, un peu bizarre à l'oreille ! :mrgreen:
RFL5933
Troc:
Sauf mention contraire, prix franco de port
Règlement: PayPal ou chèque à mon ordre
Domi-Niaque
 
Messages: 1237
Inscription: Lun 21 Déc 2009 19h20
Localisation: Sud-Est de l'IdF

PrécédenteSuivante

Retourner vers Technique TV et vidéo

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités