Tuto: Réparation d'un Monoc Chauvin Arnoux

Échanges d'informations et d'astuces techniques sur la mesure, les techniques et les appareils, alimentations, etc.

Modérateur: François77

Re: Tuto: Réparation d'un Monoc Chauvin Arnoux

Messagepar Michel Cupillard » Jeu 17 Jan 2013 01h23

bonjour,
Monoc en vente (à prix d'or):" http://www.leboncoin.fr/materiel_profes ... tm?ca=17_s "
peut etre pile comprise!
Michel
Michel Cupillard
 
Messages: 380
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: Verel De Montbel 73

Re: Tuto: Réparation d'un Monoc Chauvin Arnoux

Messagepar donglejack83 » Jeu 17 Jan 2013 09h32

Bonjour Michel, effectivement, à prix d'or. En tout cas plus cher qu'un Monoc L tout neuf quand il se vendait (encore qu'il est peut-être encore au catalogue). Le bracelet est détendu et les cordons ne sont pas d'origine ...

Mieux vaut attendre un prix plus raisonnable ailleurs ... :P
donglejack83
 
Messages: 6
Inscription: Ven 4 Jan 2013 01h00

Re: Tuto: Réparation d'un Monoc Chauvin Arnoux

Messagepar DOMI du 64 » Ven 18 Jan 2013 15h53

Concernant le remplacement des piles du monoc (j'en ai un en parfait état), j'ai trouve cet article ou l'auteur propose un montage à base de transistors ma foi assez simple:

(traduit en francais par Google)

Une batterie de remplacement:
Il y avait un moment où piles à l'oxyde de mercure étaient disponibles. Ces batteries ont des avantages importants: Le premier était qu'ils avaient la plus grande capacité par la taille de leur temps, et l'autre était une tension de sortie extrêmement stable. Mais ils avaient aussi un inconvénient majeur: ils étaient très toxique, donc ils avaient besoin d'élimination des déchets prudent.
Mais ces temps étaient similaires à la nôtre dans un aspect: Vous ne pouvez pas faire confiance à tous les gens à se comporter intelligemment. Au lieu d'apporter leurs piles au mercure usagés à des centres de stockage, les gens il suffit de les jeter dans la poubelle. Ainsi, le poison a été de se retrouver dans le sol, dans les rivières, dans notre eau potable.
Ces temps sont terminées, que nos dirigeants dans leur infinie sagesse, a jugé bon d'éliminer la pile au mercure problème de l'élimination des déchets en éliminant les piles au mercure. Ainsi, la fabrication, la vente et l'utilisation a été interdite dans presque tous les pays du monde, et alors que les stocks de ces petites piles demeurent, ils sont de plus en plus difficile de s'en sortir, et leurs prix atteignent des niveaux de collection. Des alternatives sont nécessaires.
Les plus couramment utilisés piles au mercure a été l'un connu sous le nom PX625 ou plusieurs autres désignations. Il s'agit d'une cellule de forme irrégulière qui rappelle un peu une soucoupe volante. Cette batterie a été utilisé dans de nombreux appareils photo, posemètres, et quelques autres équipements réalisés dans les années 1960 et 1970. Les luxmètres (à la fois celles autonomes et ceux intégrés dans les caméras) emploient généralement les 1.35V très stables livrés par ces batteries, pour alimenter directement un mètre à travers une cellule sensible à la lumière. Si la tension de la batterie varie, l'appareil donne une mesure erronée. Donc, nous avons besoin de la puissance de ces appareils à partir d'un 1.35V stable, générée par une sorte de batterie, nous pouvons trouver.
Les fabricants de batteries sont sortis avec tri-de-remplacements qui ont la même forme que le PX625, mais sont basées sur alcaline zinc-manganèse chimie. Habituellement, ils sont appelés PX625A. Ces cellules sont théoriquement évalué à 1,5 V, mais la tension varie beaucoup, d'environ 1,6 V à l'état neuf jusqu'à 1V à ce qui est considéré comme la fin de leur vie utile. Ces batteries peuvent alimenter certains appareils photo qui ne nécessitent pas une tension stable, ce qui est commun avec les caméras qui utilisent deux ou trois cellules. En raison de la faible capacité des piles alcalines par rapport aux cellules à mercure, ils dureront environ deux fois moins longtemps que les originaux. Mais les caméras mono-cellulaires normalement utiliser directement la tension, et l'utilisation des produits de remplacement alcalines se traduira par une mauvaise exposition.
Remplacement d'oxyde d'argent aurait pour le PX625 existent aussi, mais je ne suis pas venu à travers eux. Il semble que la plupart des gens qui veulent utiliser des cellules à oxyde d'argent dans leurs caméras faite pour PX625 cellules finissent fabrication ou l'achat d'un adaptateur pour SR44 ou des cellules équivalentes. En utilisant des cellules à oxyde d'argent sera bien entendu également donner une mauvaise exposition, mais au moins l'exposition sera éteint par à peu près le même pendant toute la durée de vie de la cellule ...
________________________________________
Solutions:
Piles zinc-air: Ils ont été autour pendant un long moment. Elles délivrent une tension qui est assez proche de celle de la pile au mercure à être utilisée directement, et cette tension est assez stable aussi. Leur capacité est élevée, donc il n'ya pas de problèmes avec cela. La grande difficulté, c'est que ces batteries doivent être activés avant utilisation, et une fois activées, elles ne durent que pendant un temps relativement court avant de se dessécher, indépendamment du fait qu'ils soient utilisés ou non. Ce temps est typiquement de 1 mois, ce qui est mal à l'aise court pour la plupart des utilisateurs habitués à la caméra 3 ou 5 années de service à partir d'une pile au mercure. Spéciales piles zinc-air sont apparues, qui utilisent moins de ventilation et donc durent plus longtemps, jusqu'à environ trois mois, ce qui est encore loin pour de nombreuses applications. Mais les professionnels qui utilisent leur équipement d'un lot peuvent être satisfaits de cette solution, spécialement en considérant que piles zinc-air sont assez pas cher.
Piles à l'oxyde d'argent avec chute diode: Une pile à oxyde d'argent 1,55 V produit un nominal. Cette tension est relativement stable, mais pas autant que celle d'une cellule de mercure. C'est typiquement 1,65 V pour une nouvelle cellule, alors que la fin de vie est généralement évalué à 1,35. Certaines personnes utilisent ces cellules et de les connecter en série avec une diode Schottky, dans l'espoir que la diode chuter d'environ 0,2 V, pour finir avec la tension correcte. Il s'agit d'une très mauvaise solution, pour trois raisons:
- La tension devient fortement dépendante du courant de charge, en raison de la chute de tension dans une diode n'est pas du tout une valeur constante, mais une fonction logarithmique de courant. Un test rapide avec une diode Schottky SB160 connecté à 1.55V 1.29V produit à un courant de charge de 1 mA, 1.52V et à une très faible charge (le courant nécessaire par le voltmètre utilisé pour le test).
- La tension est dépendante de la température, car la chute de tension de diode dépend de la température.
- La tension de sortie à un courant donné et la température est beaucoup moins stable au cours de la durée de vie de la cellule, alors il serait pour une cellule de mercure. Cela est dû à la combinaison de deux faits: C'est la pile à oxyde d'argent est moins stable, et qu'il a une tension plus élevée, un fixe dont une partie (pas une proportion!) est lâché par la diode. Donc, si la cellule oxyde d'argent diminue sa tension de 10%, la tension de sortie diminuera de 11,5%.
Je considère la solution diode Schottky seulement dans les situations où la demande actuelle de la caméra est assez constante, et ce, seulement si je peux trouver une diode Schottky, qui passera le montant exact de la tension à ce niveau de courant spécifique.
Régulateur de tension: La solution la plus évidente serait un régulateur de tension produisant un 1.35V propre à partir d'une pile à oxyde d'alcalin ou d'argent. Mais il ya quelques problèmes avec cette approche:
- Un régulateur aura toujours besoin d'un peu de courant pour son propre usage. Ce courant peut être un petit pourcentage du courant de sortie, mais si la sortie est requise seulement une minute par jour, et le régulateur reste connecté 24 heures par jour, la quantité de décharge de la batterie causée par le régulateur est importante.
- Le circuit nécessite plusieurs composants électroniques, et il est trop grand pour installer à l'intérieur du compartiment à piles. Il devient nécessaire de l'intégrer dans l'appareil.
Dans les situations où ces deux inconvénients semblent acceptables, un régulateur de tension peut être la meilleure approche pour le problème de batterie mercure.
________________________________________
Mon régulateur
Dans le souci d'aider les nombreuses personnes qui sont troublés par l'absence de piles au mercure, j'ai conçu, prototypé et testé un circuit de régulation de peu qui pouvait être utilisé dans de nombreux appareils et compteurs. Il n'emploie que des composants très facilement disponibles: 6 résistances de valeurs standard, et 3 petits transistors, qui peuvent être choisis parmi d'autres.

Image

Ce régulateur est adapté pour les appareils qui ont besoin jusqu'à 1mA. Pour le courant de sortie plus élevée, les résistances devront être revus à la baisse en proportion inverse du courant de crête attendue. Avec la résistance de valeurs affichées, le régulateur absorbe un courant de 0.015mA seulement, ce qui signifie qu'un type de cellule SR44 oxyde d'argent durerait environ un an et trois mois en l'alimentant. Ajouter le courant réellement consommé par l'appareil photo, vous pouvez vous attendre toute une vie batterie typique de près d'un an. La tension de sortie mesurée en laboratoire varie de 1,39 V pour une charge nulle, à 1.34V pour une charge de 1 mA. Cela semble acceptable, même pour les applications les plus critiques.
L'oxyde d'argent cellule fournit la tension de référence, de sorte que la tension de sortie varie proportionnellement à la tension de la cellule. Pour cette raison, la tension de sortie réelle varie au cours de la vie de la cellule. Mais en tout cas, ce sera beaucoup mieux que d'utiliser une diode Schottky!
Il semble attrayant pour y inclure une référence de tension réelle dans le circuit, de sorte qu'il peut être utilisé avec une pile alcaline et de garder la tension de sortie constante même lorsque la cellule diminue. Le problème est que ce n'est pas facile à mettre en œuvre une référence de tension stable qui a très petite consommation de courant interne, en particulier lorsque la tension d'entrée est disponible aussi bas que ici! Un tel circuit serait probablement possible seulement quand il ya un interrupteur d'alimentation entre la batterie et le régulateur, de sorte que l'augmentation de la consommation du régulateur n'est plus important que cela.
Si vous voulez construire ce circuit, voici quelques conseils:
- Les transistors que j'ai utilisées sont en aucune façon optimale. Je les ai utilisés tout simplement parce que je n'avais pas traîner sur le bureau. Si vous voulez chercher de meilleurs, Q1 et Q2 sont des transistors NPN petits signaux qui devraient avoir un Hfe aussi haut que possible, au collecteur de courant très faible. Ces transistors travaillent à seulement quelques microampères de courant de collecteur, ce qui devrait se traduire par un courant de base de seulement quelques dizaines de nanoampères! Q3 est un petit signal transistor PNP, qui devrait également avoir une grande Hfe à de faibles niveaux actuels et basse tension collecteur-émetteur, mais il est moins critique que les autres. Le courant de fuite de l'ensemble des trois transistors doit être aussi faible que possible. Les transistors peuvent pas être Darlingtons, car ceux-ci doivent trop tension base-émetteur et ne peut pas saturer suffisamment faible.
- Les résistances peuvent être de la plus petite puissance absolument que vous pouvez trouver. En fait, R4, qui est celui ayant la plus forte dissipation, fonctionne à un niveau d'environ 5 microwatts!
- Dans la plupart des cas, vous voulez construire ce circuit dans l'appareil photo. Donc, c'est une bonne idée de chercher les moindres résistances et des transistors montés en surface que vous pouvez trouver. Même si les vieux appareils qui utilisent des cellules à mercure ne sont généralement pas trop entassés à l'intérieur, ça aide si le circuit que vous avez à ajouter est minuscule!
- Utiliser de bonnes techniques d'assemblage propres. Si vous avez des chemins de fuite à travers les résidus de flux de soudure ou de tels, ils peuvent facilement perturber le fonctionnement de ce circuit.
- Je ne comprend pas de filtrage / condensateurs de découplage. Si vous vous sentez mieux faire, vous pouvez les ajouter à travers la cellule, à travers R2, et peut-être à travers la sortie. Les deux premiers pourraient être de 10 à 100 nF, mais à travers la sortie je voudrais utiliser une plus petite, peut-être 1nF. En tout cas, ici, dans mon environnement de l'atelier plutôt bruyant le circuit fonctionne bien sans de tels condensateurs.
________________________________________

Ce régulateur n'est certainement pas une solution universelle, mais peut-être une bonne chose pour certaines applications. J'espère que cela peut aider certains d'entre vous sauver un appareil ancien!
________________________________________
ATTENTION => A partir du 31 juillet la suite des messages est sous le pseudo "radioman33"
cdlt Domi
DOMI du 64
 
Messages: 1083
Inscription: Ven 29 Oct 2010 13h58

Re: Tuto: Réparation d'un Monoc Chauvin Arnoux

Messagepar tiki » Lun 21 Jan 2013 09h40

Mur Remy a écrit:Bonjour,

Voilà le schéma relevé avec ce qui n'était pas passé a la conversion.....

Il ne semble pas y a voir de limiteur de I sur le schéma releve a moins d'une erreur possible de ma part n'ayant pu mesurer les R ni les continuités qui ont été repérées par la vue sous le CI.......

par contre en sortie il y a un composant polarise ( cathode marquée) qui est soit une simple diode soit une zener 2 a 3 V qui a mon avis assure la protection du montage en cas d'application d'une tension sur les bornes ohmmètre.
Peut etre pour cela une limitation de courant est elle nécessaire, ce qui étaye mon doute et plaide en faveur d'une erreur de schéma c'est le fait que le CI
a une reference interne de 1.3V donc bouclé sur lui même il sort 1.3V pourquoi 2 resistrances la ou une seule suffit ?
A moins que chauvin arnoux puriste n'ait fait un réglage usine pour etre pile poil a 1,35V.
amicalement

Remy
tiki
 
Messages: 4
Inscription: Mar 15 Jan 2013 10h16

Re: Tuto: Réparation d'un Monoc Chauvin Arnoux

Messagepar Mur Remy » Lun 21 Jan 2013 12h00

Bonjour,

je suis allé faire un tour sur le site chauvin arnoux ou il parlent de cet adaptateur
Comme celui que j'ai eu en main n'avait pas la pile j'ai fait des déduction peut être un peu rapides en concluant pile 1.5V mais en y regardant de près sur les tensions de déchet des régulateurs.......

Je n'ai pas réalisé ce montage et le schéma comme indique plus haut a été relevé a vue sur un coin de table sans aucune mesure des résistances ni certitude sur son exactitude. seule la référence du régulateur est sure.
Je pense qu'avec un peu de sueur on doit réussir a le faire marcher.

http://www.motralec.com/appareil_de_mes ... noc_l.html

il semble que la pile soit une lithium CR1/3N

Image1.jpg
Image1.jpg (5.6 Kio) Vu 1562 fois


amicalement

Rémy
Mur Remy
 
Messages: 1662
Inscription: Ven 16 Juin 2006 19h28

Re: Tuto: Réparation d'un Monoc Chauvin Arnoux

Messagepar donglejack83 » Lun 21 Jan 2013 22h25

Bonsoir Rémy, comme dit dans le 1er post de ce sujet, il s'agit d'une pile lithium de 3V, couplée à un régulateur négatif de tension ;-)

Bonne soirée.
donglejack83
 
Messages: 6
Inscription: Ven 4 Jan 2013 01h00

Re: Tuto: Réparation d'un Monoc Chauvin Arnoux

Messagepar tiki » Mar 19 Mar 2013 19h52

Bonjour,

Merci de la réponse concernant le circuit imprimé. Quelle pile doit-on installer en bout (référence, volts?).
Merci beaucoup
Bien cordialement
tiki
 
Messages: 4
Inscription: Mar 15 Jan 2013 10h16

Re: Tuto: Réparation d'un Monoc Chauvin Arnoux

Messagepar sepelliere44 » Mer 15 Mai 2013 23h09

Bonsoir,

De retour de brocante avec un beau Monoc, mais avec une pile (mercure) épuisée.
Me voilà confronté au même problème.
Ne voulant pas investir dans un adaptateur du commerce et en plus utilisant une pile chère (+ de 8€),
il a fallu que je trouve une solution.
Cahier des charges :
Consommation à vide inférieure à 30μA
Débit max 10 mA
Variation < à 30 mV
Utilisation d'une pile lithium CR2032 très courante et pas chère.

Le résultat :

http://tsfsepelliere44.e-monsite.com/pa ... -1-3v.html

Christian
RFL 5063
Visitez mon site : http://tsfsepelliere44.e-monsite.com
sepelliere44
 
Messages: 442
Inscription: Ven 11 Juil 2008 23h10
Localisation: Pays de la Loire

Re: Tuto: Réparation d'un Monoc Chauvin Arnoux

Messagepar Christophe Manns » Lun 20 Mai 2013 10h16

Bonjour,

J'ai lu avec attention toutes vos explications et je trouve votre travail vraiment intéressant.
Ne serait il pas possible de modifier le circuit interne de l'appareil (remplacement de résistances) plutôt que de créer un tel adaptateur?

Cordialement

Christophe Manns
Christophe Manns
 
Messages: 523
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54

Re: Tuto: Réparation d'un Monoc Chauvin Arnoux

Messagepar sepelliere44 » Lun 20 Mai 2013 11h02

Bonjour,

Je préfère laisser mes appareils conformes aux schémas d'origine.
Mais ce n'est que mon point de vue...

Christian
RFL 5063
Visitez mon site : http://tsfsepelliere44.e-monsite.com
sepelliere44
 
Messages: 442
Inscription: Ven 11 Juil 2008 23h10
Localisation: Pays de la Loire

Re: Tuto: Réparation d'un Monoc Chauvin Arnoux

Messagepar Daniel Guyez » Mar 21 Mai 2013 18h30

Bonjour,

le "remplacement de résistance" ne suffirait pas.
l'avantage de la pile au mercure c'est qu'elle avait une DDP constante; ce n'est pas lez cas avec les autres piles, c'est pour cela qu'il faut un régulateur.

Christian, il n'y a pas moyen d'éviter de découper le boitier plastic?
j'aime bien aussi laisser le boitier conforme à l'origine.

:wink: Daniel
Ne jetez rien, sans m’en parler avant !
Daniel Guyez
 
Messages: 3525
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: Correze(19)

Re: Tuto: Réparation d'un Monoc Chauvin Arnoux

Messagepar Christophe Manns » Mar 21 Mai 2013 18h46

Bonsoir,

Je vais réaliser ce petit adaptateur.
Est il important de mettre des BC327-25 et BC337-25?
J'ai des BC327-40 et BC327-40.
Peut on les mettre à la place des -25?

Cordialement

Christophe
Christophe Manns
 
Messages: 523
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54

Re: Tuto: Réparation d'un Monoc Chauvin Arnoux

Messagepar sepelliere44 » Mar 21 Mai 2013 19h08

Pas de problème pour les BC327-40 et BC337-40.
Le gain est un peu plus important.
Dans ce montage ce n'est pas grave, au contraire.
Pour éviter la découpe du boitier (maintien de la pile d'origine), il faut
faire le montage avec une LR44 (1v5) mais avec une autonomie moindre.

Christian
RFL 5063
Visitez mon site : http://tsfsepelliere44.e-monsite.com
sepelliere44
 
Messages: 442
Inscription: Ven 11 Juil 2008 23h10
Localisation: Pays de la Loire

Re: Tuto: Réparation d'un Monoc Chauvin Arnoux

Messagepar Christophe Manns » Mar 21 Mai 2013 19h15

Merci encore pour votre réponse rapide.

Cordialement

Christophe
Christophe Manns
 
Messages: 523
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54

Re: Tuto: Réparation d'un Monoc Chauvin Arnoux

Messagepar mitch » Dim 4 Fév 2018 09h26

bonjour,

Je viens d'acheter une pince ampèmétrique. son ancien propriétaire m'avait dit qu'elle fonctionnait...

mais ce n'est pas le cas (seul : la pince semble bien fonctionner)

La fonction ohmmètre : rien ... normal la fameuse pile de 1,35 V est HS (je verrais çà plus tard et seulement si j'arrive à la faire fonctionner à nouveau correctement.

En voltmètre, l'aiguille va à fond dans une prise 230V peu importe le calibre....
Je suis tombé sur ce forum et je me suis dit que quelqu'un allait peut être pouvoir me guider.

aucune référence sur la pince.
mitch
 
Messages: 4
Inscription: Dim 4 Fév 2018 08h39

PrécédenteSuivante

Retourner vers Mesure : techniques, équipements et méthodes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités