Identification et lecture mécanique des 78 tours

Echanges d’informations et d’astuces techniques sur la TSF, la radio à lampes, les équipements de reproduction sonore

Modérateur: François77

Identification et lecture mécanique des 78 tours

Messagepar JJ Gransard » Mar 12 Oct 2004 11h27

Bonjour,
J'ai remarqué qu'il y a souvent des confusions pour identifier et lire mécaniquement les 78 tours en gravure verticale ou horizontale.
Il serait utile de rappeler clairement quelques principes:
1) Comment identifier visuellement (mettre de préférence des exemples avec photos).
2)Positions de la tête en lecture mécanique.
3)Est-il possible d'utiliser un saphir ou un aiguille métallique dans les deux cas,quelle est la durée de vie,quelle est la pression?
4)Les disques à gravure verticales sont-ils plus anciens?
Merci,
JJG
JJ Gransard
 
Messages: 3041
Inscription: Sam 13 Mar 2004 20h38

Identification et lecture mécanique des 78 tours (rep.)

Messagepar TSF36 » Mar 12 Oct 2004 13h16

Pour résumer très brièvement :

1) le sillon d'un disque à lecture verticale est comparable à une route rectiligne avec des creux et des bosses. Le sillon d'un disque à lecture latérale est comparable à une route qui tourne sans arrêt à droite et à gauche mais sans aucune déclivité. De plus le sillon d'un disque à lecture verticale est en U, celui d'un disque à gravure latérale est en V
2) En lecture verticale, le plan du diaphragme est perpendiculaire au sillon. En lecture latérale, il est parallèle.
3) Saphir et aiguille ne sont pas compatibles. Le saphir est arrondi pour épouser le profil en U des gravures verticales. L'aiguille est pointue pour épouser le profil en V des gravures latérales. Le saphir dit "inusable" finit par s'user quand même à l'usage... Les aiguilles doivent être changées à chaque disque (sauf si l'on a des Tino Rossi à achever !).
La pression dans les deux cas est énorme, souvent plus de 100 grammes !
4) Le principe de la gravure verticale est le plus ancien car utilisé pour les cylindres. Par contre, les premiers "disques plats" produits par Berliner étaient à gravure latérale. Les disques à saphir (Pathé et autres) sont un peu plus récents et prétendaient concurrencer le disque à aiguille. Ils ont eu un grand succès en leur temps, mais c'est le disque à aiguille qui a fini par gagner définitivement la bataille.
TSF36
 
Messages: 992
Inscription: Ven 23 Avr 2004 21h24
Localisation: Déols, Bas Berry

Identification et lecture mécanique des 78 tours (rep.)

Messagepar JJ Gransard » Mar 12 Oct 2004 14h11

Reste à savoir comment identifier toutes ces variantes pour les personnes non spécialisées, puisqu'il y a risque d'erreur sur le choix des pointes.
Il est curieux de constater que c'est le premier système qui semble être le plus performant , puisqu'il utilise des pointes "inusables".
J'ai posé cette question après avoir constaté à Orsay que les exposants "professionnels" de ces appareils donnaient des informations contradictoires.
Merci pour le début de réponse,
JJG
JJ Gransard
 
Messages: 3041
Inscription: Sam 13 Mar 2004 20h38

Identification et lecture mécanique des 78 tours (rep.)

Messagepar David Winter » Mar 12 Oct 2004 14h31

Bonjour,

Je tiens à ajouter un détail important pour ceux qui veulent écouter des disques à gravure verticale.

Certains pensent bien faire en utilisant un diamant usé pour lire ces disques sur une platine dont la cellule aura été câblée en vertical.

Ceci est une grosse erreur: même si le poids n'est que de quelques grammes, cela suffit pour user d'avantage le disque qu'avec un saphir normal. En effet, les 100 grammes du saphir ancien sont répartis sur une surface bien plus large que celle du diamant, donc au final il y a moins d'un gramme à surface équivalente à celle du diamant. De plus, la forme du diamant use d'avantage que celle du saphir qui est ronde.

En somme, on fait comme suit pour bien lire les saphirs: on récupère la petite boule de saphir qu'on colle à la cyanolite à la place d'un diamant genre Shure ou autre. Petit tuyau: prendre une allumette, la mouiller avec la langue, cela permet de prendre la bille de saphir et de la poser sur le support du diamant.

Pour terminer, n'utilisez surtout pas de bille de stylos BIC. Elle est en métal et sera rapidement usée (applatie). Sinon les aiguilles de phono ne s'useraient pas...


David.
David Winter
 
Messages: 2551
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: Paris

Identification et lecture mécanique des 78 tours (rep.)

Messagepar JJ Gransard » Mar 12 Oct 2004 17h52

Pour la lecture électrique, existe t-il dans le commerce des diamants qui ont le profil de cet ancien saphir, pour éviter cette opération délicate ?
Il n'y a toujours pas de réponse pour l'identification visuelle.
JJG
JJ Gransard
 
Messages: 3041
Inscription: Sam 13 Mar 2004 20h38

Identification et lecture mécanique des 78 tours (rep.)

Messagepar David Winter » Mar 12 Oct 2004 18h21

Expert Stylus en Angleterre fait ça, et on peut aussi utiliser leur saphir pour la lecture des cylindres 2 minutes.
On peut aussi récupérer le saphir d'une tête de phono à cylindre (mais c'est dommage de sacrifier une tête pour ça, mieux vaut avoir un saphir à cylindre en rab pour les disques, d'ailleurs ces saphirs sont plus fins et les lisent mieux).

Par contre Expert Stylus n'a pas de site web (nullissime). Ils sont cher mais font un travail de qualité et ont une réputation mondiale.

Sinon il y a la méthode empirique pour se faire son propre saphir, qui ma foi donne d'excellents résultats (même meilleurs pour les cylindres dans cetains cas).

- Prendre deux morceaux de verre peu épais
- En vous protégeant bien, chauffer les morceaux au chalumeau (ou à la cuisinière à gaz)
- Lorsque les morceaux sont chauds (rouges), frottez-les ensemble en les laissant dans le gaz, et le verre se mélangera mollement aux extrémités
http://radiofil.com/forum/viewtopic.php?p=22739#22739
- Sortir les morceaux du gaz sans les détacher, puis tirez-les doucement pour qu'un fil de verre les sépare.
- Lorsque le verre est assez refroidi, casse le fil aux deux extrémités.
- Rechauffer une extrémité du fil au gaz, il se formera naturellement une petite bille au bout
- Laisser refroidir, séparer la bille avec 2 ou 3 mm de fil en cassant net

Il ne reste plus qu'à essayer !!!


David.
David Winter
 
Messages: 2551
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: Paris

Identification et lecture mécanique des 78 tours (rep.)

Messagepar f1tay » Mar 12 Oct 2004 19h47

Bonjour,
Si vous voulez abimer et rendre définitivement inutilisable vos vieux disques à saphir ou a aiguille... lisez les sur un appareil mécanique d'époque !
Si vous voulez éviter de tuer un patrimoine sonore et preserver pour les générations futures des disques parfois unique lisez vos vieux disques sur un appareil moderne c'est à dire utilisant l'électricité et l'électronique.
Daniel
f1tay
 
Messages: 1748
Inscription: Sam 7 Fév 2004 14h44

Identification et lecture mécanique des 78 tours (rep.)

Messagepar TSF36 » Mar 12 Oct 2004 20h40

Pour en revenir à la question initiale de JJ Gransard, comment -en pratique- le néophyte peut-il distinguer un disque à aiguille d'un disque à saphir ?
Très simple : s'ils ressemblent à ceux des photos ci-dessous, ce sont à coup sûr des disques à saphir. S'il n'y ressemblent pas, ce sont (avec 98,3 % de chances !) des disques à aiguille.
En cas de doute, un simple examen visuel du sillon permet de lever l'incertitude. Une observation comparée de ces deux types de disques révèle immédiatement leur mode de gravure même à l'oeil nu.
Fichiers joints
madelon.jpg
madelon.jpg (69.88 Kio) Vu 3250 fois
pochette.jpg
pochette.jpg (88.1 Kio) Vu 2739 fois
TSF36
 
Messages: 992
Inscription: Ven 23 Avr 2004 21h24
Localisation: Déols, Bas Berry

Identification et lecture mécanique des 78 tours (rep.)

Messagepar Fredo » Mar 12 Oct 2004 20h53

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Vous voulez lire des disques à saphir sans risquer de les détériorer ? Equipez votre tête de lecture moderne d'un diamant Shure N78S à pointe sphérique de rayon 64 µ et câblez comme il faut les sorties de la tête pour que les amplitudes haut et bas s'additionnent. (En lecture latérale de 78 tours, ce sont les amplitudes gauche et droite qui vont s'ajouter.) Ce n'est pas l'idéal mais c'en est suffisamment proche pour que le son soit correct et que vous ne risquiez pas d'esquinter vos précieuses "cires".

Et puis, n'oubliez pas que la vitesse de lecture est mal définie. Pathé recommandait une vitesse comprise entre 90 et 100 tours par minute. Et surtout, rappelez-vous qu'à l'époque, les disques de ce type devaient être lus à partir du centre.

Quant à l'identification visuelle, elle a finalement peu d'importance. L'écoute vous renseignera immédiatement. Si votre tête est câblée dans le mauvais sens vous n'entendrez presque rien. Si elle l'est correctement, le son sera là.

Attention, ce ne sera pas de la Hi-Fi. Il faudrait aussi parler de la correction de gravure (ou plutôt de la nécessité de supprimer toute correction moderne). Mais ceci nous entraînerait trop loin.

MD
Fichiers joints
pathe.jpg
"J'ai un rosier" chanté par Dranem. Disque à saphir Pathé 36458.
pathe.jpg (132.37 Kio) Vu 2455 fois
Fredo
 
Messages: 1507
Inscription: Ven 6 Fév 2004 15h58

Identification et lecture mécanique des 78 tours (rep.)

Messagepar JJ Gransard » Mar 12 Oct 2004 21h26

Justement, la photo du disque Madelon fait penser à un disque sillon horizontal (aiguille), alors que les suivants sont plus représentatifs des disques sillon vertical (saphir).
Il parait qu'un examen avec lumière rasante permet de lever le doute?
Pour ce qui concerne le patrimoine, je suis d'accord de lire les disques en bon état exclusivement en électrique, et d'utiliser le mécanique pour les disques deja dégradés.
Il reste une ambiguité pour le rayon du diamant puique Frédo préconise le même pour les deux gravures.
JJG
JJ Gransard
 
Messages: 3041
Inscription: Sam 13 Mar 2004 20h38

Identification et lecture mécanique des 78 tours (rep.)

Messagepar Fredo » Mar 12 Oct 2004 21h38

Comme je le disais, vous n'aurez pas de grosses différences auditives entre un diamant "parfaitement calibré" pour les disques à saphir et un diamant (comme le Shure) conçu pour les 78 tours. Et c'est un article courant que l'on peut trouver même dans les "bonnes" FNAC.

MD
Fredo
 
Messages: 1507
Inscription: Ven 6 Fév 2004 15h58

Identification et lecture mécanique des 78 tours (rep.)

Messagepar Daniel Violain » Ven 29 Oct 2004 14h30

Les disques à saphir sont presque exclusivement de marque Pathé, et pratiquement toujours de diamètre 30 cm. Les sillons semblent plus gros, moins profonds et plus serrés que sur les disques à aiguille. Effectivement, le style Shure N78S peut lire les disques à saphir même si ça "bagotte" un peu. Les disques à aiguille peuvent être lus avec n'importe quel bon électrophone des années 50/60 qui possédait une tête réversible avec les deux types de pointe de lecture, et surtout la bonne vitesse. Autrement, il faut transformer une platine HiFi genre Thorens à courroie avec une poulie plus grande adaptée à la vitesse 78 tours (80 tours pour les "saphirs" des années 1925/1930 commençant par l'extérieur).
Pour les disques usés, on trouve en Angleterre des pointes de différents diamètres pour lire le sillon "plus haut" que la partie usée située dans le fond du sillon. Pour l'anecdote, les discophiles anglais utilisaient des pointes en bambou qui respectaient les disques si bien qu'on trouve encore en Angleterre des 78 tours en très bon état.
Eviv Bulgroz !
Daniel Violain
 
Messages: 207
Inscription: Mar 26 Oct 2004 10h02
Localisation: Nantes (44)

Identification et lecture mécanique des 78 tours (rep.)

Messagepar JJ Gransard » Ven 29 Oct 2004 14h43

Un exemple avec des photos serait utile.
Que pensez-vous d'un examen avec un éclairage oblique?
JJG
JJ Gransard
 
Messages: 3041
Inscription: Sam 13 Mar 2004 20h38

Identification et lecture mécanique des 78 tours (rep.)

Messagepar Daniel Violain » Ven 29 Oct 2004 15h42

Oui, mais je n'ai pas de photos, hélas.
Sur les disques à saphir, on peut voir nettement que les sillons sont strictement parallèles et ne sont pas sinueux comme sur les disques à aiguille. de plus, la gravure apparaît nettement sous éclairage, en faisant varier l'angle de présentation du disque.
La personne qui a mis des photos aurait mieux fait de présenter les disques... sans la pochette :D
Eviv Bulgroz !
Daniel Violain
 
Messages: 207
Inscription: Mar 26 Oct 2004 10h02
Localisation: Nantes (44)

Identification et lecture mécanique des 78 tours (rep.)

Messagepar Daniel Guyez » Ven 29 Oct 2004 18h02

Voila le maxi que je peux tirer de mon scan, mais avec une bonne loupe c'est encore plus évident que sur ces "photos" Cordialemnet daniel
Daniel Guyez
 
Messages: 3567
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: Correze(19)

Suivante

Retourner vers Technique TSF et reproduction du son

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité