A quoi servait le Philips 550 A 05 ?

Demandes de datations, identifications, schémas, etc.

Modérateur: ModeR

A quoi servait le Philips 550 A 05 ? (rep.)

Messagepar Jean-Pierre Le Guen » Lun 25 Oct 2004 20h51

Effectivement je me souviens d'un copain (d'adolescence)qui avait séjourner dans une famille allemande chez laquelle des programmes de radio arrivaient par un câble , mais sans plus de détails :roll:
JP
Jean-Pierre Le Guen
 
Messages: 3853
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: I&V

A quoi servait le Philips 550 A 05 ? (rep.)

Messagepar ON5MJ » Lun 25 Oct 2004 22h29

Pour JC
Si on utilise des antennes on ne peut pas ré-émettre sur la même fréquence ou une fréquence voisine si le champ de l'antenne de ré-émission atteint l'antenne de réception. Dans ce cas on forme un circuit oscillant, qui oscillera même si on ne reçois pas de signal broadcast à diffuser. Si le champ ne l'atteint pas il n'y a aucun problème (cas des tunnels et cas de la ré-émission sur câble blindé). Eventuellement même si le bouclage ne se fait pas complètement ou si les conditions de phase n'ammorcent pas l'auto-oscillation du système, le champ de ré-émission est suffisament puissant pour désensibiliser l'entrée du récepteur. C'est la raison pour laquelle les relais VHF-UHF travaillent toujours avec deux fréquences différentes émission-réception (séparées de plusieurs MHz). C'est par exemple le cas de vos portables. Et même dans ce cas il faut optimaliser la position des antennes. Il existe bien à ces fréquences là la possibilité d'utiliser la même antenne (comme dans les portables) mais les circuits d'entrée du récepteur et de sortie de l'émetteur sont séparés par des filtres à cavités, des circulateurs à ferite, etc, ce qui n'est pas pensable à faible fréquence.
Quant au synchronisme je ne vois pas bien ce que vous voulez dire. La boucle de feedback d'un oscillateur peut contenir n'importe quel élément y compris des antennes. Il y a bien sûr des conditions de phase pour que l'oscillation démarre - voir Niquyst et consorts.

Pour le circuit passe haut de sortie, je n'ai pas de quoi calculer le fréquence de coupure - notament les inductances des transfos de sortie. On pourrait imaginer une fréquence de coupure assez basse sans qu'il ne s'agisse d'émission HF. Pour ce système le fonctionnement en HF n'est cependant pas totalement à exclure mais c'est très restrictif comme application: voir ci-après.
Le circuit d'entrée, comme quelqu'un l'a dit, est bien apériodique en principe et le filtre installé en parallèle sur l'entrée(ou non car la possibilité existe de ne brancher aucun des filtres) ne diminue quasi pas la bande passante sauf autour de la fréquence sur laquelle il a été accordé. Il y a cependant un filtre série supplémentaire véhiculant le signal vers les grilles mais il est réglé sur une seule fréquence ou bande relativement étroite. Ceci démontre donc que: soit il ne s'agit pas d'un ampli Broadcast HF pour émission PO ou GO, soit c'en est un mais alors sur un seul canal s'il n'y a qu'une seule émission à diffuser. La fréquence de réglage de ce deuxième filtre constitue sans doute la clef de l'énigme.

Pour Michel,

Le mot ré-émetteur est lié à la fonction de rayonnement électromagnétique puisqu'on parlait bien d'une antenne de réception et d'une autre d'émission. Bien évidement si on passe sur un câble il ne s'agit plus que d'un ampli de ligne.

Pour JPLG,

Le système que vous mentionnez comme ayant existé en Allemagne a bien existé chez nous aussi mais il ne s'agissait pas de HF. Le but était de transmettre les canaux PO et GO, SANS PARASITES en ville et sans obliger l'abonné à posséder un récepteur de radio, seulement un HP. L'installation chez l'abonné était réduite à un HP avec un transfo dans une caisse (car les signaux BF étaient transmis en haute impédance vu les distances), un sélecteur mural à 12 ou 16 positions (je ne sais plus) et un potentiomètre bobiné. Il entrait un câble multifil chez l'habitant et toutes les raccordements se faisaient à la rue, en parallèle (comme la télé par câble maintenant). Le distributeur avait des amplis dans des bornes à la rue. Les canaux radio étaient capté en dehors de la ville, avec des cadres, etc, démodulés et envoyés par lignes téléphoniques vers la centrale de dispatching. Ces sociétés ont été florissantes après la guerre et se sont converties à la distribution télé dans les années 60, et maintenant distribuent en plus les services internet.

Le site que vous citez dit "Radio frequency amplification for broadcast". Bien mais comment se fait-il que le transfo de sortie soit dessiné avec un noyau magnétique comme un transfo BF ou d'alimentation car les circuits d'entrée qui comportent des selfs HF n'ont pas du tout le même graphisme. C'est ce qui me fait mettre en doute cette information.

Merci Fredo d'avoir remué nos méninges.
Image
Soyons économe de notre mépris car nombreux sont les nécessiteux -- Chateaubriand in "Mémoires d'Outretombe".
ON5MJ
 
Messages: 3735
Inscription: Dim 8 Fév 2004 04h16
Localisation: Dans un trou noir. Ne pas déranger, je suis absorbé !

A quoi servait le Philips 550 A 05 ? (rep.)

Messagepar Jean-Claude Jardine » Mar 26 Oct 2004 07h20

Je suis bien d’accord avec vous ON5MJ quant aux difficultés de ré-émettre sur la même fréquence et au risque d’accrochage. Mais ce n’est pas absolument impossible, si l’ampli fonctionne en contre-réaction.
C’est peut être à cela que sert le circuit d’entrée, le réglage du CV étant destiné à chercher la bonne phase pour ne pas osciller.
Il est évident que les antennes d’émission et de réception doivent être le moins couplées possible. Dans le cas extrême ou on utiliserait la même antenne pour l’émission et la réception on se retrouverait avec un système en CR avec boucle de retour unitaire et le gain de l’ensemble ne pourrait pas dépasser 1.
Enfin… tout cela ne sont que des hypothèses gratuites.

Pour la fréquence de coupure du circuit de sortie, je parle du circuit R = 1 kohm, C=0,1µF. Là il ne fait aucun doute que c’est un filtre passe-haut qui coupe à 1600 Hz.
Jean-Claude Jardine
 
Messages: 1319
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: ALBI (81)

A quoi servait le Philips 550 A 05 ? (rep.)

Messagepar ON5MJ » Mar 26 Oct 2004 12h47

Le problème avec la ré-émission sur la même fréquence est que l'on ne maîtrise pas la phase (ni le niveau) du signal ré-émis et reçu à l'antenne de réception. La raison est que l'antenne émet dans toute une série de directions, certains signaux arrivent en direct mais d'autres par réflexion sur des objets métalliques (bien qu'en PO et GO ça doit être faible), ou par conduction dans des tas de matériaux, etc. En outre cela dépend aussi de l'heure du jour. Bref on ne peut pas se fier à rien en n'oubliant pas que le fading sélectif cela existe. Donc mettre le système en contre-réaction n'est pas de la plus évidente évidence et le plus simple est d'isoler les deux circuits. Après tout c'est peut-être ce qui était prévu avec le bignou.
Pour la fréquence de coupure du circuit de sortie, je pense qu'il faut modéliser tout et pas seulement le condo/résistance de sortie. Mais sans chiffres on ne peut pas dire grand chose d'intelligent. Car il y a toujours le problème de savoir de quoi est fait le circuit magnétique. Une chose qui me titille est que ce fameux transfo est divisé en deux, dont la seconde partie est court-circuitée par un condensateur assez important aussi bien au primaire qu'au secondaire. Serait-ce une sorte de transfo MF ? Mais alors pourquoi l'autre partie n'en comporte pas ? D'ailleurs le circuit accordé série mis dans les grilles n'est même pas réglable. Bon on n'en sortira pas sans informations complémentaires. Mais l'exercice de remue-méninges est intéressant.
Voici ce qu'on trouve sur le radio museum:

550A 05
Es gibt noch die Version 550A-05 welche sich zu 550A darin unterscheidet, dass dort statt El3N AL4 verbaut wurde. ( laut Philips Serviceunterlage 550A-05 ) Seltsamerweise ist der Schaltplan des 550A-05 aber wieder mit EL3N beschriftet. Eine Version mit 4 Röhren wurde allerdings dort nicht erwähnt.
Generell ist es aber ein Antennenverstärker - das ist richtig Konrad !
Die abstimmbaren Leitkreise am Eingang sollen sicherlich der Unterdrückung des Ortssenders dienen. Beide Endröhren arbeiten parallel - daher wird der Vertärker mit der Leistung wohl nur zur Einspeisung in eine Hausanlage gedient haben.

Selon eux ce n'est qu'un ampli d'antenne mais alors pourquoi ces tubes plutôt barbares dans cette application ?
Image
Soyons économe de notre mépris car nombreux sont les nécessiteux -- Chateaubriand in "Mémoires d'Outretombe".
ON5MJ
 
Messages: 3735
Inscription: Dim 8 Fév 2004 04h16
Localisation: Dans un trou noir. Ne pas déranger, je suis absorbé !

A quoi servait le Philips 550 A 05 ? (rep.)

Messagepar Jean-Pierre Le Guen » Mar 26 Oct 2004 14h00

justement pour avoir de la puissance et alimenter plusieurs récepteurs :wink:
JP
Jean-Pierre Le Guen
 
Messages: 3853
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: I&V

A quoi servait le Philips 550 A 05 ? (rep.)

Messagepar Flamand » Mar 26 Oct 2004 17h42

Etant donné la période de production des appareils, ne s'agit t'il pas de relais (passifs amplifiés) destinés à envoyer un peu de HF dans les différentes fortifications et ainsi pouvoir alimenter les récepteurs à réaction équipés de bigrilles...tel que le voltigeur...
L'épaisseur du béton armé empêchant certainement tout risque d'accrochage... et de passage direct de la HF ....A vérifier....Un marché probablement intéressant à l'époque...
:wink:
J.Flamand
Flamand
 
Messages: 110
Inscription: Lun 9 Fév 2004 01h46

A quoi servait le Philips 550 A 05 ? (rep.)

Messagepar Jean-Pierre Le Guen » Mar 26 Oct 2004 18h24

Dans le mess des officiers allemands durant la seconde guerre on recevait la radio sur des récepteurs (of course :wink: )les émissions étaient coupées pour laisser passer des messages du commandement , peut-être que cet appareil a servi à cela ,sur ce forum ,il y a des internautes qui connaissent ce chapitre , Axel sûrement , mais d'autres aussi , l'un d'eux que je connais se reconnaîtra , peut-être interviendra-t-il :roll: :wink:
JP
Jean-Pierre Le Guen
 
Messages: 3853
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: I&V

A quoi servait le Philips 550 A 05 ? (rep.)

Messagepar ON5MJ » Mar 26 Oct 2004 18h48

Oui certainement JP ce genre d'application a du exister mais cela devait être plus simple de couper la BF et de brancher le boss. Bien que ... lorsque j'étais étudiant j'avais fait des essais de broadcast directement sur la MF. Et cela fonctionnait nickel. Même chose sur les MF de la télé (vers les 33-34 MHz de mémoire).

Il y avait d'ailleurs eu un gag assez monstrueux avec la voisine qui mettait le son de sa télé à fond de cale pendant ma période de révision d'examens. Je lui avais demandé de baisser le son mais au bout d'une demi heure le niveau de bruit était revenu. Alors j'ai pris mon générateur HF que j'ai calé sur la MF de la télé avec un bout d'antenne (jusqu'à ce que le son disparaisse) et puis j'ai connecté un ampli et un micro sur l'entrée modulation. Lorsque la brave dame a entendu que la "police" l'appelait par son nom dans sa télé et lui a signalé qu'elle faisait trop de bruit et qu'on allait confisquer l'appareil, elle a coupé illico presto son récepteur et je n'ai plus jamais eu d'ennui.
Image
Soyons économe de notre mépris car nombreux sont les nécessiteux -- Chateaubriand in "Mémoires d'Outretombe".
ON5MJ
 
Messages: 3735
Inscription: Dim 8 Fév 2004 04h16
Localisation: Dans un trou noir. Ne pas déranger, je suis absorbé !

A quoi servait le Philips 550 A 05 ? (rep.)

Messagepar Jean-Pierre Le Guen » Mar 26 Oct 2004 21h54

Excellent ce coup fumant Jacques , j'ai fait des choses de ce genre dans le bon vieux temps , je trouve que ces bonnes blagues se pratiquent moins , avec tout ça ,on a n'a pas encore le fin mot de l'histoire :wink:
JP
Jean-Pierre Le Guen
 
Messages: 3853
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: I&V

A quoi servait le Philips 550 A 05 ? (rep.)

Messagepar Jean-Pierre Le Guen » Ven 29 Oct 2004 14h19

Du nouveau sur ces appareils.
Un ancien professionnel Philips m'a aimablement communiqué les renseignements suivants .
Ces appareils ont été installés entr'autres dans certains hopitaux , hotels dans les années 50 , chaque appareil recevait un programme mais sous forme de modulation BF et attaquait à la sortie des HP , mais il n'y avait qu'un programme par appareil ,le choix d'un programme se faisait en sélectionnant l'appareil diffusant ce programme ,on pouvait choisir entre 4programmes ou plus selon ce qui avait été installé :roll:
JP
Jean-Pierre Le Guen
 
Messages: 3853
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: I&V

A quoi servait le Philips 550 A 05 ? (rep.)

Messagepar ON5MJ » Ven 29 Oct 2004 14h39

Merci JP de ne pas m'avoir laissé mourir idiot. :D

Donc on est bien dans le domaine de la BF comme le noyau magnétique des transfos de sortie le laissait supposer. En conséquence les filtres à l'entrée servaient à éliminer un signal PO et/ou GO trop fort qui aurait pu être détecté par la grille de l'ampli et perturber l'écoute musicale. Par ailleurs l'usage des EL3N en HF m'avait beaucoup étonné. La sortie devait sans doute être à haute impédance.
Image
Soyons économe de notre mépris car nombreux sont les nécessiteux -- Chateaubriand in "Mémoires d'Outretombe".
ON5MJ
 
Messages: 3735
Inscription: Dim 8 Fév 2004 04h16
Localisation: Dans un trou noir. Ne pas déranger, je suis absorbé !

A quoi servait le Philips 550 A 05 ? (rep.)

Messagepar Flamand » Ven 29 Oct 2004 16h28

Je me permets de contester le fait que ce soit un appareil BF :evil: Voici mon argumentation:

    Il serait étonnant qu'un ampli BF aie un condensateur de passage de grille de 350 PF (les audiofiles apprécieront l'écoute de cette BF :wink: ). :cry:
    Les cond. de découplage des cathodes ont pour valeur 0.1 uF (les audiofiles apprécieront à nouveau); je pense trouver à cet endroit en BF des valeurs nettement supérieures (10-100 uF).
    Les condensateurs sur les transfos de sortie (100 - 500 pF) sont probablement destinés à éliminer le reste (aigues) du peu de signal qui est passé dans l'ampli.....de même les 0.1uF vers les HP sont destinés à éliminer l'autre reste de BF(graves) :roll:

    Je reste persuadé que l'interprétation que j'ai donnée dans une réponse précédente est la bonne solution (relais passif amplifié).
    Quant aux transfos de sortie, il s'agit à mon humble avis, de transfos "poudre de fer" (pas mieux à l'époque) accordés en large bande, l'un pour les MW et l'autre pour les LW. Montage similaire à celui rencontré dans les circuits moyennes fréquences 455 kHz et 10.7 MHz

    Bonne méditation (et contestation)

    Jacques Flamand
Flamand
 
Messages: 110
Inscription: Lun 9 Fév 2004 01h46

A quoi servait le Philips 550 A 05 ? (rep.)

Messagepar Jean-Pierre Le Guen » Ven 29 Oct 2004 19h33

c'était aussi mon avis d'ampli de distribution a moins d'erreur de valeur sur le schéma, ce 350 pF est rédhibitoire pour la BF en liaison , ça ne va pas , je vais de ce pas relancer mon ancien de chez Philips ,il a du confondre avec un autre produit similaire de cette marque ,il est vrai qu'il n'avait pas le schéma devant les yeux quand on en a parlé :oops:
JP
Jean-Pierre Le Guen
 
Messages: 3853
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: I&V

A quoi servait le Philips 550 A 05 ? (rep.)

Messagepar Jean-Claude Jardine » Ven 29 Oct 2004 19h49

Peut-être un appareil qui a la même fonction ???
C'est un petit ré-émetteur PO américain (marque Kadett). Le principe en est assez curieux. C’est un « début superhétérodyne PO », qui a ses transfo moyenne fréquence réglés vers 1400/1500 kHz.
Le dernier transfo MF est ouvert, avec une bobine de grand diamètre qui rayonnait une des 4 émissions que l’on pouvait pré-selectionner par les 4 boutons que l’on voit sur la photo.
Bien qu’assez "anormal", puisque la MF est dans la gamme PO et que les risque d’accrochages soient évidents cet appareil qui m’est passé dans les mains ne fonctionnait pas trop mal.
Fichiers joints
kadett.JPG
kadett.JPG (33.65 Kio) Vu 1102 fois
Jean-Claude Jardine
 
Messages: 1319
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: ALBI (81)

Re: A quoi servait le Philips 550 A 05 ? (rep.)

Messagepar ON5MJ » Sam 30 Oct 2004 20h56

Flamand a écrit: Il serait étonnant qu'un ampli BF aie un condensateur de passage de grille de 350 PF ... Les cond. de découplage des cathodes ont pour valeur 0.1 uF
L'honnêté intellectuelle veut que je considère ces arguments avec bienveillance. Mais alors pourquoi les transfos de sortie sont-ils si biscornus et surtout pourquoi les avoir dessinés comme des transfos BF ? Et d'ailleurs pourquoi avoir un circuit magnétique , ce n'est pas nécessaire en HF ? Et pourquoi les circuits d'entrée et de sortie ne sont-ils pas accordés ? Etonnant quand même que sur le schéma on ne voie aucune trace de fréquences de fonctionnement alors qu'on mentionne les limites d'accord des filtres atténuant les émetteurs parasites en PO et GO ?
L'ami de JP LG devrait nous éclairer absolument car je ne dors plus depuis l'arrivée de ce fil sur le forum.... :(
Image
Soyons économe de notre mépris car nombreux sont les nécessiteux -- Chateaubriand in "Mémoires d'Outretombe".
ON5MJ
 
Messages: 3735
Inscription: Dim 8 Fév 2004 04h16
Localisation: Dans un trou noir. Ne pas déranger, je suis absorbé !

PrécédenteSuivante

Retourner vers Renseignements TSF ou audio

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Pascal-370 et 1 invité