Table de mixage amplifiée Montarbo 453

Tout ce qui concerne les amplificateurs, tuners et amplis-tuners, les préamplificateurs, les platines vinyles et CD, les enceintes et haut-prleurs, les appareils à bandes magnétiques, ainsi que les appareils combinés.

Modérateur: François77

Table de mixage amplifiée Montarbo 453

Messagepar Joël Traunecker » Mar 26 Nov 2019 00h13

Bonsoir,

Bon, ce n'est pas du matériel "domestique", je ne sais pas si je suis dans la bonne section...

On vient de me donner une petite table de mixage à 6 entrées, associée à un ampli à transistors de 100w. C'est une Montarbo 453, des années 70, qui a un système d'écho intégré à disque magnétique. Il servait à sonoriser de petits groupes en l'associant à une paire de d'enceintes de façade (en mono).

Je n'ai pas trouvé le bon schéma, seulement celui du 453s qui est une version plus récente (1980), avec des circuits intégrés alors que le mien n'a que des transistors. Il existe aussi une version plus ancienne qui utilise un oeil magique à la place des trois led. Le mien a deux transfos d'alim, un pour les preamplis et circuits d'écho, un autre pour l'ampli de puissance. Mais à priori le principe de fonctionnement général est identique.

Montarbo 453 (Copier).jpeg
Montarbo 453 (Copier).jpeg (121.43 Kio) Vu 703 fois


J'ai plusieurs soucis sur cet ampli. Premièrement, j'ai une distorsion assez importante même à très bas volume sur tous les canaux. J'ai essayé en déconnectant l'ampli de puissance et en branchant un autre ampli à la place, le problème est le même. Je soupçonne un problème dans la partie préampli associée aux réglages de volume et tonalité du "master", mais je n'y connais rien en transistors (avec les lampes il n'y a pas de problèmes) et je ne sais donc pas comment procéder au dépannage. J'ai vu qu'il y a des chimiques en condos de liaison, est ce que sur un appareil italien de cette époque il peut y avoir à les changer systématiquement comme on le ferait sur une radio d'avant guerre ?
Le second souci est que la partie écho ne fonctionne pas, et j'avoue que c'est ce qui m'intéresse le plus sur cet appareil. A priori, le signal prélevé sur les différents préamplis n'arrive pas jusqu'à la tête d'enregistrement. En fait, on entend distinctement par un petit bruit les têtes de lecture quand on les met en action, c'est donc bien la partie enregistrement qui ne marche pas. Là aussi, je ne sais pas trop comment ça marche, Y aurait-il un oscillateur haute fréquence comme dans un magnétophone ?
Comme on le voit sur le schéma, le moteur se met en marche dès qu'on allume l'appareil, et je trouve cela très bruyant (le galet est sec). Serait-il envisageable de coupler le démarrage du moteur avec interrupteur qui met en circuit le système d'écho ou cela peut-il poser problème au disque ou aux têtes ?

Voici quelques photos de cet ampli-table de mixage :

2019-11-24 (1) (Copier).JPG
2019-11-24 (1) (Copier).JPG (49.04 Kio) Vu 703 fois


La cloche contenant les têtes de lecture et d'enregistrement :

2019-11-24 (2) (Copier).JPG


En bas l'ampli de puissance et les platines de préamplis :

2019-11-24 (3) (Copier).JPG
2019-11-24 (3) (Copier).JPG (67.97 Kio) Vu 703 fois


Merci d'avance pour vos suggestions,

Cordialement, Joël.
Joël Traunecker
 
Messages: 59
Inscription: Mer 27 Juil 2005 00h25
Localisation: Pas loin d'Aurillac

Re: Table de mixage amplifiée Montarbo 453

Messagepar Transistorix » Mar 26 Nov 2019 10h55

Bonjour,

Belle bête.
Ce qui fait l'originalité c'est l'écho magnétique qu'il faudra essayer de restaurer.

Au niveau du diagnostic il faut vérifier :
1 Que les alimentations + et - ont bien des valeurs égales et opposées au niveau du bloc de puissance puis sur les broches d'alimentation des amplis Op.
2 Qu'en l'absence de signal et tous les gains à zéro, les tensions de sortie de l'ampli de puissance et les tensions sur les sorties des amplis Op sont proches de zéro.

Il est vrai que les électrochimiques italiens de cette époque n'ont pas trop bonne réputation. Mais on dirait que certains comme le gros panasonic noir ont été remplacés.

Tx
Mieux vaut se chauffer avec du caviar que de de manger de l'anthracite.
Transistorix
 
Messages: 1949
Inscription: Dim 9 Déc 2012 10h59
Localisation: Groland des arvernes.

Re: Table de mixage amplifiée Montarbo 453

Messagepar Joël Traunecker » Mar 26 Nov 2019 20h09

Bonsoir,

Merci pour cette réponse, je vais vérifier les alims. Comme je le disais dans la présentation, le schéma ne correspond pas exactement au mien, j'ai des transistors à la place des amplis op. Mais je suppose que la vérification est la même...

Effectivement, le gros chimique noir n'a pas l'air d'origine. Je vais sans doute changer les vieux italiens, pour le prix que ça coûte...
J'ai repéré une résistance sur la platine d'enregistrement qui a sa couche extérieure cassée, à vérifier, le problème d'écho vient peut-être de là.

Je suis vraiment curieux d'entendre fonctionner ce système, c'est d'ailleurs ce qui m'a motivé à récupérer cet appareil. En même temps ce n'était pas difficile, on me l'a donné. Il traînait depuis deux ans dans un magasin de musique, apporté par un client pour le faire réparer. Avec l'accord de ce dernier, le patron m'a laissé le prendre, ça le débarrassait !

A bientôt, Joël.
Joël Traunecker
 
Messages: 59
Inscription: Mer 27 Juil 2005 00h25
Localisation: Pas loin d'Aurillac

Re: Table de mixage amplifiée Montarbo 453

Messagepar Transistorix » Mar 26 Nov 2019 20h48

Si c'est des transistors dans les tranches il faut vérifier qu'ils sont polarisés pour fonctionner en linéaire.
Mais dans les préampli, ces bestioles ont la vie dure.
Comme le problème semble se situer au niveau du master, outre les condensateurs de liaison, c'est peut être un problème de soudure, de potar ou de mauvais contact.
Tx
Mieux vaut se chauffer avec du caviar que de de manger de l'anthracite.
Transistorix
 
Messages: 1949
Inscription: Dim 9 Déc 2012 10h59
Localisation: Groland des arvernes.

Re: Table de mixage amplifiée Montarbo 453

Messagepar Joël Traunecker » Sam 30 Nov 2019 10h07

Bonjour,

J'ai trouvé cette pub dans un Rock & Folk de 73 avec le modèle à oeil magique :

Rock & Folk N°72, Janvier 73 (Copier).jpeg


Du coup, je crois que j'ai trouvé d'où vient mon problème de disto. En fait, j'ai toujours utilisé des amplis à lampes avec une relativement grande impédance d'entrée sur la prise micro, et ils s’accommodaient plutôt bien de ma sortie instrument (micros piezo).
Mais dans ce cas, ce sont des entrées basse impédance et je pense que cela peut expliquer la distorsion... J'essayerai avec une D-I passive que je vais me construire.
J'ai conclu qu'avec les amplis à lampes on mettait un transfo pour pouvoir brancher un micro basse impédance et qu'avec ceux à transistors c'est le contraire, il faut une DI pour pouvoir se brancher avec un instrument sur l'entrée micro d'une table.

Reste à régler le problème de la chambre d'écho.

A bientôt, Joël.
Joël Traunecker
 
Messages: 59
Inscription: Mer 27 Juil 2005 00h25
Localisation: Pas loin d'Aurillac

Re: Table de mixage amplifiée Montarbo 453

Messagepar marceljack » Sam 30 Nov 2019 11h37

La distorsion est probablement due à la saturation de l'étage d'entrée.
Pour transformer une entrée basse impédance/haute sensibilité (micro) en entrée ligne (haute impédance/sensibilité moyenne) il suffit de mettre une résistance en série (100 k ou plus selon l'impédance et la sensibilité de l'entrée).
Mais c'est surprenant qu'il n'y ait pas d'entrée ligne à haute impédance ...
marceljack
 
Messages: 2636
Inscription: Ven 17 Juil 2009 11h40
Localisation: Paris 19ème

Re: Table de mixage amplifiée Montarbo 453

Messagepar Joël Traunecker » Dim 1 Déc 2019 21h54

Bonsoir,

J'essaye de mieux comprendre le schéma et je suis étonné qu'il n'y ai pas de tête d'effacement, il n'y a qu'une tête d'enregistrement et deux têtes de lecture. Y a t'il un intérêt à ce que les enregistrements se superposent (écho qui se répète ?) ?

Je me demande aussi quelle pourrait être la fonction du transistor associé à un bobinage sur la platine d'enregistrement (au dessus de l'alim). Autant l'ampli op à coté semble amplifier le signal et l'envoyer vers la tête d'enregistrement, autant ce transistor ressemble à un oscillateur et je ne comprends pas trop à quoi il peut servir en l'absence de tête d'effacement.

A bientôt, Joël.
Joël Traunecker
 
Messages: 59
Inscription: Mer 27 Juil 2005 00h25
Localisation: Pas loin d'Aurillac

Re: Table de mixage amplifiée Montarbo 453

Messagepar Transistorix » Lun 2 Déc 2019 09h08

Bonjour,

Les têtes de lecture sont mixtes Lecture/Ecriture.

Le transistor associé à une bobine doit être l'oscillateur de prémagnétisation.

Tx
Mieux vaut se chauffer avec du caviar que de de manger de l'anthracite.
Transistorix
 
Messages: 1949
Inscription: Dim 9 Déc 2012 10h59
Localisation: Groland des arvernes.

Re: Table de mixage amplifiée Montarbo 453

Messagepar Hervé-P » Lun 2 Déc 2019 15h51

Joel Traunecker a écrit:„„J'essaye de mieux comprendre le schéma et je suis étonné qu'il n'y ai pas de tête d'effacement, il n'y a qu'une tête d'enregistrement et deux têtes de lecture.““

— Un jour, j'avais démonté un vieux magnétophone à bandes vertical (à petites bobines) qui ressemblait à s'y méprendre à un récepteur à transistors. La tête d'effacement et la tête d'enregistrement/lecture était UNE SEULE tête avec 4 connexions : résistance très basse sur deux connexions (quelques ohms) et résistance moyenne (quelques kiloohms) sur l'autre ! Si ça se trouve, c'est peut-être la même chose pour ton cas (Ou alors… se pourrait-il qu'il n'y ait qu'un AIMANT d'effacement, comme certaines platines k7 bas de gamme ? Dans ce cas, il n'y aurait qu'un oscillateur de prémagnétisation de faible puissance !) !?…
— Si ça se trouve, en combinant ce genre de tête avec plusieurs têtes de lecteurs de k7 mono, on pourrait se fabriquer une chambre d'écho à bande 6,35 mm en enlevant les guides de bandes des têtes k7 et en intercalant quelques guides de bande 6,35 mm. Reste plus qu'à entraîner le tout par un moteur à vitesse variable pour des échos à retard ajustable !
— Les anciennes chambres d'écho utilisaient un moteur à courant alternatif 1500 t/mn à induction. Il suffirait de le remplacer par un moteur à courant continu 12V avec un régulateur de vitesse dont on peut régler la vitesse !
*** Pour le bruit de ferraille du moteur, au vu de la photo, je crois qu'il manque un revêtement caoutchouc sur le galet intermédiaite entre l'axe moteur et la cloche noire ! À voir pour en recoller un… ***
— Cordialement.
Image La sagesse du Sioux est folie : celle du Créateur est bien supérieure !
Hervé-P
 
Messages: 554
Inscription: Ven 10 Fév 2017 15h36
Localisation: Sainte-Marie (Île de la Réunion)

Re: Table de mixage amplifiée Montarbo 453

Messagepar Joël Traunecker » Lun 2 Déc 2019 20h02

Bonsoir,

J'ai trouvé une photo de l'intérieur de la la cloche (ici un modèle avec trois têtes de lecture, venant d'une boite d'echo indépendante) Je crois que vous avez raison, il y a trois vis qui pourraient servir à régler des aimants d'effaçage :

montarbo.115.disc.heads (Copier).jpg


Pour le bruit du moteur, le galet est bien en caoutchouc mais il a durci et est devenu bruyant. Mais à force de tourner j'ai l'impression qu'il s'assouplit et qu'il fait moins de bruit.

J'ai vu qu'il y en a qui fabriquent des echos à bande avec des magnetos cassette, mais il faut quand même ajouter au moins une tête si l'enregistrement et la lecture sont combinés. C'est vrai qu'en faisant varier la vitesse on pourrait augmenter les possibilités.

Je vais essayer de voir si l'oscillateur fonctionne mais avant il faut que je vérifie si mon oscilloscope est encore en état !

A bientôt, Joël.
Joël Traunecker
 
Messages: 59
Inscription: Mer 27 Juil 2005 00h25
Localisation: Pas loin d'Aurillac

Re: Table de mixage amplifiée Montarbo 453

Messagepar lolo17 » Lun 2 Déc 2019 21h12

Bonsoir

je confirme que l'on peut faire une petite chambre d’écho
j'ai eu un magnéto a bande trois têtes

cdlt
laurent
lolo17
 
Messages: 668
Inscription: Mer 27 Juin 2012 12h08
Localisation: charente maritime

Re: Table de mixage amplifiée Montarbo 453

Messagepar Transistorix » Lun 2 Déc 2019 21h51

Bonsoir,

Dans l'encoche, il me semble apercevoir un disque magnétique qui a pas mal souffert.
Cela risque d'être difficile à trouver.

Ceux des disquette informatique???
A essayer car en principe cela ne marche pas trop bien.

Voir aussi l'usure des têtes et comment c'est fait en dessous car on dirait bien que la vis centrale a été démontée.

Tx
Mieux vaut se chauffer avec du caviar que de de manger de l'anthracite.
Transistorix
 
Messages: 1949
Inscription: Dim 9 Déc 2012 10h59
Localisation: Groland des arvernes.

Re: Table de mixage amplifiée Montarbo 453

Messagepar Joël Traunecker » Lun 2 Déc 2019 23h23

Bonsoir,

Ce n'est pas une photo de mon appareil, je n'ai pas osé démonter la cloche collée pour l'instant. D'après ce que j'ai pu lire sur d'autres forums étrangers (merci les traductions automatiques !), le disque a des rainures en spirale et les têtes ne le touchent presque pas, elles sont réglées très précisément en usine, d'où les marques de peinture pour bloquer les vis (et protéger la garantie).

Après, j'ai bien pensé aux disquettes, mais je n'ai aucune idée si cela pourrait fonctionner.

A bientôt, Joël.
Joël Traunecker
 
Messages: 59
Inscription: Mer 27 Juil 2005 00h25
Localisation: Pas loin d'Aurillac

Re: Table de mixage amplifiée Montarbo 453

Messagepar Hervé-P » Mar 3 Déc 2019 09h35

— Pour ce qui est de l'ampli mono, une fois, j'en ai modifié une pour un ami. Il en avait une, mais je crois, pas de marque Montarbo et plus récente (à circuits intégrés), de couleur noire. Je lui ai fabriqué un ampli de 2x 100W stéréo, monté des potentiomètres de “pan” et même changé le transfo d'origine car il avait grillé ! Et comme les tensions étaient un peu élevées pour alimenter les circuits préamplis, je lui ai monté un petit transfo supplémentaire pour le 2x 15V, avec régulation. Je crois que c'est un transfo simple 15V avec un doubleur/symétriseur à “pompe à diodes” derrière…
— Mais dans sa table, il a une chambre d'écho à circuits intégrés qui marche très bien !
— Perso, je crois qu'il s'en sert toujours car il a même fait faire un coffret en contreplaqué par un menuisier (car celui d'origine commençait à être “bouffé” par les termites !) et je lui ai monté sa table dedans !
* Pour ce qui est des têtes, je crois que c'est comme un disque dur : les têtes de lecture/écriture sont espacées du disque de quelques microns, elles ne le touchent pas car ce serait une catastrophe, vu la vitesse de rotation (de 5400 à plus de 10000 t/mn) ! C'est pourquoi les disques durs modernes sont pourvus d'une sécurité : au moindre choc, les têtes se mettent en position “garage”, au-dessus du vide, en-dehors du disque ! *
— Cordialement !
Image La sagesse du Sioux est folie : celle du Créateur est bien supérieure !
Hervé-P
 
Messages: 554
Inscription: Ven 10 Fév 2017 15h36
Localisation: Sainte-Marie (Île de la Réunion)


Retourner vers Audio vintage

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités