lampemetre diy

Échanges d'informations et d'astuces techniques sur la mesure, les techniques et les appareils, alimentations, etc.

Modérateur: François77

Re: lampemetre diy

Messagepar François77 » Ven 30 Nov 2018 09h22

Bonjour,

Mr sylvanus

Je viens de recevoir un message indiquant une adresse mail incorrecte ou inactive

Merci de contrôler votre adresse mail suivant le lien suivant :

viewtopic.php?f=5&t=252601


Cdt

L'Administrateur du forum Radiofil
RFL1820
François77
Administrateur
 
Messages: 155
Inscription: Sam 3 Fév 2018 14h07
Localisation: Seine et Marne 77157

Re: lampemetre diy

Messagepar mick » Dim 2 Déc 2018 11h22

Bonjour

Suite à une interrogation qui m'a été posée, voici quelques informations relatives aux combinaisons.

Dans le Lanpemetre que je réalise il n y a pas de sélecteurs pour matricer les signaux vers le tube. Le réglage de chaque tension se fait par des potentiometres et des afficheurs tension ou courant. L'état du tube s'apprécie en comparant les mesures effectuées par rapport à la datasheet du tube qui contient les courbes et graphiques IA en fonction de VG 1 à différent tension vg2.

Il n'y a donc aucune utilisation de combimaison donoant en réponse un pourcentage d'usure.

Le lampemetre dont il est question et plutôt un appareil d'analyse pour permettre de tracer les courbes de tube et ainsi choisir des points de fonctionnement particuliers. Il n' a pour vocation de tester le tube pour dire bon ou mauvais ou usé. le lampemetre don't il est question permettra de chiffrer la pente s. Ce système est radicalement différent des lampemetre à combinaisons dont les possibilités sont moindres du point de vue de pouvoir tracer les courbes. L'emploi du lampemetre donc il est question s'utilise en ayant comme base la datasheet du tube avec ces graphique dès lors son emploi demande plus de temps mais si on prend une feuille de papier on peut retracer les caractéristiques du tube. À mon sens ceci est plus intéressant pour bien comprendre le fonctionnement des tubes
Mick
mick
 
Messages: 172
Inscription: Mar 26 Mai 2015 20h35
Localisation: 37

Re: lampemetre diy

Messagepar mick » Lun 17 Déc 2018 10h57

Bonjour

Voici le synoptique du lampemètre à base de modules achetés sue ebay

la mesure de la mutual conductance : pente S ou gm nécéssite de faire delta IA / delta vg1
Elle n'est pas en affichage direct.

idem pour la résistance de plaque il faudra faire delta VA / delta IA @ vg1 constante
il n' y a pas de lecture directe

Je pense à une option mesure de i fuite g1 ( vide ) calibre 100 micro Aet a un eventuel oscillateur
pour les lectures directes de S et Rplaque mais je n'en suis pas encore la.

Actuellement j'ai intégré les 6 alims statiques dans la partie basse du chassis à
deux étages ( cablage so6s gaines torbsadées
dificile de cabler propre mais bon c'est pas du pro
)

Voila pour ceux qui auraient voulu quelques détails
y'a rien de révolutionaire mais bon
quand on vois le prix d'un AVO modèle 159
ca vaut la peine de faire son propre modèle si on en a le temps
Dernière édition par mick le Sam 29 Déc 2018 13h33, édité 3 fois.
Mick
mick
 
Messages: 172
Inscription: Mar 26 Mai 2015 20h35
Localisation: 37

Re: lampemetre diy

Messagepar Roger Monnet » Lun 17 Déc 2018 11h39

Bonjour
Utiliser un lammpemètre c'est à l'apréciation de chacun , pour moi avec un stock de vieilles lampes , je ne vois pas comment s'en passer pour connaitre leur état de fonctionnement ..
J'utilise un 310 Métrix qui me convient et très suffisant pour effectuer les mesures dont j'ai besoin , je n'ai pas l'utilité d'un analyseur de courbes où ses nouveaux montages avec afficheurs qui ne me donneraient rien de plus .
Cdt
Roger
RFL-4532
Dieu seul et moi le savon de Marseille
Roger Monnet
 
Messages: 1697
Inscription: Mar 1 Jan 2008 22h53
Localisation: Pays de la Loire

Re: lampemetre diy

Messagepar mick » Lun 17 Déc 2018 12h25

Bonjour Roger

Je n 'ai jamais utilisé le M 310

Est ce qu' il peux mesurer la pente et la résistance de plaque ?
Mick
mick
 
Messages: 172
Inscription: Mar 26 Mai 2015 20h35
Localisation: 37

Re: lampemetre diy

Messagepar Pascal-370 » Lun 17 Déc 2018 12h36

Bonjour. Votre synoptique est totalement bidon.
Par exemple la partie basse.
Vous avez une alimentation 24V 2A en entrée. ce qui donne d'après Mr Ohm une puissance de 48W.
En sortie de cette alimentation de 48W vous avez un convertisseur DCDC donnant 1.2 à 36V sous 200W.
C'est géant, déjà je ne vois pas à quoi peut servir une telle puissance dans un lampemètre, à moins de vouloir en faire un amplificateur BF. Un ampèremètre de 10A sous 100V se trouve en sortie de l'alimentation 24V 2A, on se demande pourquoi.
Juste au dessus une alimentation de 60V 0.3A, donc toujours d'après Mr Ohm, qui délivre une puissance de 18W.
Cela permet avec un 'régulateur linéaire' une sortie de tension de 3 à 45V sous 6A (270W)
Et le branchement des tubes à tester, il se fait où dans votre synoptique ?
Essayez de faire de bon synoptique. Je vous met le schéma d'un I-177-B et la photo du transformateur du I-177-B utilisé ici, vous verrez c'est autrement plus complexe et mieux étudié que votre bidouillage mais cela fonctionne encore parfaitement, 70 années après sa conception.
Je vous épargne le schéma d'un Metrix U-61, qui permet véritablement de bien tester sous différentes tensions un tube à l'essai. Il permet par ailleurs de mesure la pente d'un tube comme tout lampemètre Metrix (U-61 ou 310) qui se respecte. Il suffit de faire varier la tension G1 en plus et en moins d'un volt ou d'un demi volt autour de la tension initiale donnée sur le recueil de lampe. Avec une simple calculatrice on connait de suite la pente du tube, comme sur la photo jointe.
PS: L'AVO 169 est un transistormètre. :lol:
.... L'AVO 159 est inconnu. :shock:
Notez AVO V.C.M 163, lui est référencé.
AVO 169.jpg
AVO 169.jpg (6.21 Kio) Vu 809 fois

Pente.JPG

diagram_tube_tester I-177B fiabiliséR.JPG

Lampemètre I-177-B n°63 vue interne 09.JPG
Dernière édition par Pascal-370 le Lun 17 Déc 2018 21h52, édité 3 fois.
Pascal-370
 
Messages: 476
Inscription: Lun 13 Avr 2009 02h11

Re: lampemetre diy

Messagepar mick » Lun 17 Déc 2018 13h51

Je m 'attendais à être critiqué..

Les puissances des blocs sont des Pmax annoncée sur spec des modules
Je n'ai pas indiqué que le tube allait tirer autant...
Et que le module pouvaia reelement cracher cette puissance
....

De la à dire que c 'est complèttement bidon
Je pense que tu va trop loin

Pourqois joint tu les docs du l 177 ? Arrete la stp

Il sagit pas d'un dossier technique d'une firms constructeur
Dernière édition par mick le Lun 17 Déc 2018 14h42, édité 1 fois.
Mick
mick
 
Messages: 172
Inscription: Mar 26 Mai 2015 20h35
Localisation: 37

Re: lampemetre diy

Messagepar Pascal-370 » Lun 17 Déc 2018 14h39

Je ne vous critique pas je constate simplement que votre synoptique est faux et irréaliste.
Je n'ai joint aucune documentation Metrix, le seul schéma donné est un schéma de lampemètre I-177-B de la firme Hickok. Firme créée en 1910 et spécialisée dans la fabrication d'appareil de mesure de tout modèle. Il faut savoir de quoi l'on parle, c'est aussi utile. Cette firme existe encore en 2018 mais ne fabrique plus de lampemètre !
https://stevenjohnson.com/hickok/index.html
L'entrée d'un module de puissance peux être réduit à une résistance apparente d'entrée. Si la résistance apparente d'entrée est, par exemple, de 10 ohms et que je lui branche une source de tension de résistance apparente de sortie de 30 ohms, cette source de tension va s'écrouler au niveau de sa tension.
Pour simplifier c'est comme brancher un haut parleur de 2 ohms sur une sortie prévue pour du 8 ohms. L'amplificateur va apprécier très peu de temps ce désaccord.
Une des bases de l'électronique est de toujours brancher une sortie sur une résistance ou une impédance de valeur égale ou supérieure, jamais inférieure.
Ce n'est pas le cas sur votre synoptique.
Vous lire fait mal aux yeux. :evil:
Contrôlez votre orthographe ou mettez au point votre reconnaissance vocale. :D

J'en reviens à cette petite discussion. Vous ne devez pas connaître grand chose dans le domaine du lampemètre pour prendre un I-177 pour un metrix. Passons.

Votre question stupide:
Bonjour Roger
Je n 'ai jamais utilisé le M 310
Est ce qu' il peux mesurer la pente et la résistance de plaque ?

Un lampemètre grand public ne mesure jamais la pente et la résistance de plaque d'un tube. :shock:

En effet, ces deux valeurs se calculent après deux mesures des mA débitées par le tube sous deux tensions de G1 différentes, en connaissant la valeur de la tension injectée sur la plaque pour la mesure de sa R.
Après il faut sortir le papier/crayon ou la calculatrice programmée pour sortir les deux valeurs, pente et R plaque. :?:

Sur votre 'synoptique' vous mettez une bardée d'alimentation pour vos modules d'affichage.
Avec vos six modules d'affichage dessinés cela ferait 6 petites alimentations 12V100mA. Vous avez vu cela où?
Une seule alimentation BT 12V bien régulée & bien calculée en intensité (2A) , suffit pour ces petits gadgets luminescents qui doivent avoir une consommation variant très peu pour leurs affichages. Cela prend moins de place dans le coffret.
Si vous construisez un récepteur ou un ampli, vous faites autant d'alimentation filament et HT qu'il y a de tube dans votre montage ?
Quand aux potentiomètres et leurs valeurs, que font ils dans un synoptique ?
Bon courage pour votre fabrication. :roll:
Pascal-370
 
Messages: 476
Inscription: Lun 13 Avr 2009 02h11

Re: lampemetre diy

Messagepar mick » Ven 21 Déc 2018 11h56

Bonjour
J'ai souhaité me présenter pour que vous me connaissiez un peu plus et ainsi éviter certaines méprises.
Je m'intéresse à:
Petit montages . cnc usinage diy . bois . audio . sculpture
Appareils de mesure. . TV n&b
Sur ce forum j'essaie de partager des sujets sous un angle différent et stylé décontracté hobby qui tranche avec la rigueur des projets électroniques professionnels qui me font vivre depuis 1990.
Mick
mick
 
Messages: 172
Inscription: Mar 26 Mai 2015 20h35
Localisation: 37

Re: lampemetre diy

Messagepar Janpolanton » Ven 21 Déc 2018 12h29

.....
Dernière édition par Janpolanton le Ven 21 Déc 2018 23h26, édité 1 fois.
2 pattes c'est une résistance, 3 pattes c'est un transistor, 4 pattes, c'est une vache...
Janpolanton
 
Messages: 2042
Inscription: Ven 13 Mar 2015 11h05

Re: lampemetre diy

Messagepar mick » Ven 21 Déc 2018 14h35

Bonjour JeanPaulAnton

Merci pour les infos du lampemetre Sussex, je n'étais jamais tombé dessus. J'ai regardé le schéma électrique qui est alimenté par un transformateur avec 4 enroulements secondaires.
Il y a 2 régulations haute tension qui ne nécessitent pas trop de composants
La présentation du schéma semble indiquer quelque chose d'assez réfléchie mais la voie que je poursuis est différente, je m'explique
Étant donné que sur eBay on trouve maintenant des petits blocs ou modules tout faits pour 3 ou 4 € je pense que il y a la diversité de briques disponibles
pour intégrer celles-ci et construire le lampemetre sans avoir véritablement designé les régulations et alimentations diverses.


Dans le synoptique ou organisation des modules que j'avais joint plus haut
J'ai mis comme nom de module les petits blocs tout faits qui se rapprochent le plus de mes besoins qui sont toujours sélectionnés
avec un prix Max de 5 euro par module.
Il y a trois petites alimentations 12 volts 100 milliampères car certains afficheurs n'ont pas leurre 0 V d'alimentation relues à la masse du LAMPE mettre qui est la cathode du tube.
2 afficheurs n'ont pas besoin d'alimentation flottante car leur 0 V est relié à la cathode du tube ( VA, VG2 ).
En ce qui concerne l'alimentation filament celle-ci fourni à base d'une alimentation 24 volts 2 ampères suivie de 2 convertisseurs DC-DC
capables d'assurer une régulation pouvant aller jusqu'à 48 W, ils ont donc une spécifications Pmax supérieure ( sinon ils se détruiraient ), cet ensemble est suivi d'un module voltmètre ampèremètre a 3 € 100 volts max 10 ampères max donc suffisant pour mesurer jusqu'à VF et IF entre 0 volts et 60 volts puis entre 0 et 2 A.
En ce qui concerne les potentiomètres ils ont été dessinés en bloc car
Je dois dessouder les trimers d'ajustage compris sur les cartes pour les remplacer par des potentiomètre 10 tours fixés sur la façade.
Actuellement je dois songer à remplacer l'alimentation de 18 W 60 volts
car celle-ci est instable en tension a vide et aussi en charge.
Le régulateur linéaire qui suit normalement la précédente alim ne fournira évidemment pas les 6 ampères qui sont son maximum spécifié , il faut un petit peu ré-interpréter la spec chinoise car cela signifie simplement que le transistor de sortie et un transistor 6 ampères, il ne peut en réalité pas monter au-delà de quelques dizaines de milliampères car le transistor est monté sans radiateur...
Voilà voilà pour explications , clarifier la chose.
Dernière édition par mick le Mar 25 Déc 2018 10h04, édité 1 fois.
Mick
mick
 
Messages: 172
Inscription: Mar 26 Mai 2015 20h35
Localisation: 37

Re: lampemetre diy

Messagepar Roger Monnet » Ven 21 Déc 2018 16h27

Bonjour
En réponse à Pascal-370 la possibilité de mesurer la pente sur une lampe avec le 310 Métrix c'est possible , il possède un bouton gradué pour faire varier le courant plaque, le U61 reste le plus complet avec ses multiples cadres mobiles
RFL-4532
Dieu seul et moi le savon de Marseille
Roger Monnet
 
Messages: 1697
Inscription: Mar 1 Jan 2008 22h53
Localisation: Pays de la Loire

Re: lampemetre diy

Messagepar Pascal-370 » Ven 21 Déc 2018 21h00

Bonsoir Mr Monnet. Pas de soucis pour utiliser les lampemètres Metrix, ici j'ai les deux modèles, 310CTRM et U-61.
Je me sert principalment du 310 CTRM et du I-177-B
J'utilise souvent le I-177-B pour contrôler rapidement l'état de santé des tubes octal, miniature.et noval. plus les tubes plus anciens venant des US.
Non seulement d'avoir une plage roug-verte, peu utile, il permet de connaître la conductance mutuelle du tube, qui est l'équivalent de la pente mais en micromohs avec un réglage particulier et simple à faire. Ce lampemètre en plus à une poignée pour le déplacer et le ranger rapidement sur une étagère, contrôle terminé. J'ai aussi la boîte d'extension MX-949 sur laquelle j'ai refait le câblage des pointes enfichables, leurs isolants tombant en miettes.
MX-949 interne 03.JPG

100_1187.JPG
100_1187.JPG (36.58 Kio) Vu 587 fois

Le U61 me sert uniquement pour tester des tubes transcontinental, rimlock et européen pour faire des essais sous des tensions différentes de celles du recueil de combinaison Metrix.
Pascal-370
 
Messages: 476
Inscription: Lun 13 Avr 2009 02h11

Re: lampemetre diy

Messagepar François77 » Ven 21 Déc 2018 21h07

Merci de revenir au fil initial

La fabrication d'un lampemètre par un amateur

l'Administrateur du forum Radiofil
RFL1820
François77
Administrateur
 
Messages: 155
Inscription: Sam 3 Fév 2018 14h07
Localisation: Seine et Marne 77157

Re: lampemetre diy

Messagepar mick » Sam 22 Déc 2018 16h48

Étant l'initiateur de ce sujet
J'assure qu'il est ouvert à tous
Sauf a une personne qui a reçu une demande de ne plus y participer ...
Mick
mick
 
Messages: 172
Inscription: Mar 26 Mai 2015 20h35
Localisation: 37

PrécédenteSuivante

Retourner vers Mesure : techniques, équipements et méthodes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité