Ribet Desjardins 251A (oscilloscope)

Échanges d'informations et d'astuces techniques sur la mesure, les techniques et les appareils, alimentations, etc.

Modérateur: François77

Ribet Desjardins 251A (oscilloscope)

Messagepar Guy Allo » Mar 31 Juil 2018 12h46

Bonjour à tous,
Je relance un vieux sujet
Suite à ma demande de doc en 2012 pour un scope Ribet Desjardins 251A (déjà 6 ans )
viewtopic.php?f=2&t=237979&p=307039&hilit=251a#p307039

Quelques photos ici:
viewtopic.php?f=3&t=246464&p=386691&hilit=251A#p386691

Ce scope me plait bien, il est de la même époque que mes tektros préférés 5XX, pas courant.
et Français (sans être trop chauvin, je suis curieux de comparer objectivement).

Depuis, j'en ai récupéré un deuxième exemplaire et une partie de la doc papier. pas parfaitement lisible car c'est du tirage bleu "ammoniaque" qui est très délavé par le temps.
Le modèle 251A de chez Ribet Desjardins ressemble étrangement à un 545/541 de chez Tektronix que je connais plutôt bien.

Mêmes tension d'alim : -150V, +100V +225V +350V +500V
Comme sur les Tektros,
Le -150V sert de référence pour toutes les autres alims avec des triodes ballast 6SN7 qui sont les ancêtres des 6080 utilisées sur les Tektros de la série 500.

Hautes tensions à mise en route temporisée.

Amplis distribués et lignes à retard.

Tiroir d'entrée échangeable.

Tube cathodique 5BHP (Sylvania) qui semble équivalent au T54 utilisé sur les Tektros
http://w140.com/tekwiki/wiki/T54

L'état des scopes me semblaient bon, donc la remise en état semble possible.

Vérification visuelle des alims, contrôle de l'isolement du transfo,
Mise sous tension avec un variac pour vérifier l'absence de court-circuit (avec une boite "lampe" de 2KW en série pour limiter le courant en cas d'amorçage quelque part)

Tension des alims HT pas dans les tolérances, quelques capas remplacées et une résistance, puis toutes les tensions Ok.
Je ne suis pas un maniaque qui, par religion, remplace toutes les capas de manière systématique.

Pour chaque capa, je contrôle la tenue en tension, son courant de fuite, et l'isolement du boitier (si boitier métallique, sa valeur en µF, nF, pF puis l'ESR.
Si c'est tout bon, pas besoin que ce soit parfait, (1mA de fuite sur une capas de filtrage, c'est pas grave) et que l'aspect visuel est propre, je garde.
Cela prends du temps, mais évite de tout dé-câbler, ce qui est une source d'erreurs et de pannes additionnelles.

Et pas de trace même en XY...
Contrôles des tensions négatives du canon :-1400V et de la THT (+8000).
Rien de rien, donc logique qu'il n'y ai pas de trace, Pas bon, pas bon

Là, je vois qu'un des 2 tubes cathodiques est mort, car deux broches sont coupées au ras du verre sur le coté du tube rouille (déviation V et H) il y a comme de la rouille, probablement l'humidité et les années
et sur le tube du deuxième oscillo, il y a de très petites fissures autour de mêmes broches, pas bon non plus
Ce n'est pas dramatique, si c'est le même tube que sur les 545 de la première génération, je devrais pouvoir en récupérer sur des épaves de 541/545

Je débranche tout ce qui est alimenté/relié aux sorties de la THT: l'enroulement 6.3 du transfo d'alim qui pourrait amorcer (cela arrive chez Tektro), la tétine THT, les diviseurs pour les tensions de polarisation du canon.

Remise en route toujours rien.
La THT est un inventer avec une EL34 et une triode pour la régulation.
AU secondaire deux alims indépendantes -1400V et une alim +8500V.

Mise en place de la sonde du scope, j'ai bien une oscillation, mais d'amplitude semble trop faible au primaire 80 volts CaC
Le signal est propre: un beau sinus à un peu plus de 18kHz ,
J'ai sorti le bloc THT de chaque scope, ils sont propres, pas de trace d'amorçage ou d'odeur suspecte.

Au scope coté secondaire (avec une sonde THT) sur les enroulements pour l'alim -1600, le signal est propre mais faible,
A priori, il n'y a pas d'amorçage ( le signal ne serait pas un sinus propres, les polarisations sont bonnes.
Je ne comprends pas trop pourquoi l'amplitude reste faible,
Ferrite cassé? j'hésite à démonter car je risque de casser quelque chose.
Les rapports de transformations me semblent bons (par rapport à mes calculs) en alimentant le primaire du transfo avec un géné BF avec 18KHz et 15V Cac)
Mon testeur d'isolement ne monte qu'a 1KV ce qui n'est pas suffisant, donc il va falloir faire un testeur d'isolement 15KV
Et un oscillateur sinus 18KHz 50 à 300V pour forcer le transfo à osciller.
Si quelqu'un à une idée pour tester ces deux THT.

Ou un autre Ribet 251A (on ne sait jamais)
Ou des Tektros 5xx quel que soit l'état, je suis toujours preneur...
Guy
RFL-5728
Guy Allo
 
Messages: 327
Inscription: Mer 23 Fév 2011 17h23
Localisation: Île-de-France, Rennes, St Malo,

Re: Ribet Desjardins 251A (oscilloscope)

Messagepar Guy Allo » Mar 31 Juil 2018 12h53

Penthode EL36 pour la THT et pas EL34 comme indiqué précédemment.
Guy
RFL-5728
Guy Allo
 
Messages: 327
Inscription: Mer 23 Fév 2011 17h23
Localisation: Île-de-France, Rennes, St Malo,

Re: Ribet Desjardins 251A (oscilloscope)

Messagepar Pierrot du 82 » Mar 31 Juil 2018 13h47

toutes les autres alims avec des triodes ballast 6SN7 qui sont les ancêtres des 6080

Encore une coquille, vous voulez dire 6AS7G...
Radio et appareils de mesure
General Radio, Férisol, Tektronix, Métrix, Heathkit et autres...
Pierrot du 82
 
Messages: 15299
Inscription: Dim 22 Aoû 2004 19h07
Localisation: Tarn-et-Garonne

Re: Ribet Desjardins 251A (oscilloscope)

Messagepar Guy Allo » Mar 31 Juil 2018 14h23

Oui c'est bien des 6AS7..
RFL-5728
Guy Allo
 
Messages: 327
Inscription: Mer 23 Fév 2011 17h23
Localisation: Île-de-France, Rennes, St Malo,

Re: Ribet Desjardins 251A (oscilloscope)

Messagepar Guy Allo » Mar 31 Juil 2018 14h32

Deux Ribet 251A à gauche et à droite deux Tektronix 545B en bas et un 541A en haut


DSC_0938 vr.jpg[/attachment]
DSC_0938 vr.jpg
Deux Ribet 251A à gauche et à droite deux Tektronix 545B en bas et un 541A en haut
RFL-5728
Guy Allo
 
Messages: 327
Inscription: Mer 23 Fév 2011 17h23
Localisation: Île-de-France, Rennes, St Malo,

Re: Ribet Desjardins 251A (oscilloscope)

Messagepar jj.dudoret » Mar 4 Sep 2018 11h48

Bonjour,
J'ai eu à un certain moment (1980..90) le Ribet-Desjardins 251A que j'ai donné à l'époque au musé de la radio de Creully (14) avant que j'arrive en Midi-Pyrénées. J'ai conservé par contre, la notice complète :
Pour l'alimentation du tube à R.C (schéma 101): je cite
Un oscillateur, fréquence 50 kHz environ, fournit 3 tensions régulées nécessaires au fonctionnement du tube à R.C, à savoir:
- <Post accélération (cathode -A5) 10.000 V.
- Cathode - A3 1.750 V
- Contre tension d'attaque de Wehnelt 1.750 V.
Si vous voulez le schéma, passer en direct compte tenu d'un volume possible supérieur à 800 ko. sur jacquesdudoret@sfr.fr
Il y 4 EY51 dans cette THT.
Jacques DUDORET
jj.dudoret
 
Messages: 1561
Inscription: Lun 18 Avr 2005 18h10
Localisation: Haute-Garonne


Retourner vers Mesure : techniques, équipements et méthodes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités