Tesla, Gauss ...magnétisme.

Espace de discussion libre autour de thèmes chers aux radiofilistes. Convivialité, courtoisie, bon sens et bonne humeur sont particulièrement appréciés...

Modérateur: ModeR

Re: Tesla, Gauss ...magnétisme.

Messagepar jj.dudoret » Lun 8 Oct 2018 17h04

"Rien" ?
Je conteste cette expression:
Comparer à une construction métallique, maçonnerie, etc.. il faut pour la première du métal ( très variés depuis l'acier, l'aluminium, etc., pour la seconde, ciment, sable, etc..
Dans le contexte de référence, nous avons des aimants comparables aux électroaimants, mais ici, pas besoin d'énergie extérieure. Le flux magnétique de l'aimant est une énergie non "palpable" dont on connaît ses effets : deux pôles de même nom se repousse, de nom contraire, s'attire. Il suffit de les caler au point d'équilibre.
Positionnés respectivement en arc de cercle, Il suffit de lancer en rotation : le volant d'inertie complétera la fraction neutre..
Des suites des archives de Nicola Tesla, celui-ci aurait construit une automobile électrique dans les années 1930 ayant roulée à 125 km/h; Il réalisa le premier moteur asynchrone à champ tournant. On lui doit aussi l'invention des courants polyphasés, des commutatrices (convertisseur courant alternatif en courant continu), le couplage "étoile" d'un moteur triphasé (220 V / 380 V aujourd'hui, 240 V / 400 V) d'où montage étoile en 3 phases 380 ou 400 V. En haute-fréquence, il imagina le couplage de deux circuits par induction, qui servit dans les premiers générateurs industriels d'ondes hertziennes. Il fut "neutralisé" par les industries du pétrole et de l'automobile équipées de moteurs à explosion.
Aujourd'hui, il est question que des voitures électriques pour sauver la planète qui se réchauffe et se pollue..
J.D
J.D
jj.dudoret
 
Messages: 1553
Inscription: Lun 18 Avr 2005 18h10
Localisation: Haute-Garonne

Re: Tesla, Gauss ...magnétisme.

Messagepar marceljack » Lun 8 Oct 2018 17h56

jj.dudoret a écrit:Il fut "neutralisé" par les industries du pétrole et de l'automobile équipées de moteurs à explosion. Aujourd'hui, il est question que des voitures électriques pour sauver la planète qui se réchauffe et se pollue.
Bonjour,
Il n'y a pas eu besoin de "lobby du pétrole" pour entraver le développement de la voiture électrique à cette époque (en dehors d'applications très particulières ou une faible autonomie ne posait pas de gros problème, par exemple les véhicules ramasseurs de poubelles SITA).
Les seules batteries qui existaient étaient des batteries au plomb, très lourdes et ne permettant pas d'assurer plus de 10 ou 20 km d'autonomie, ce qui était très loin de ce qu'offrait un véhicule thermique ...

D'autre part l'utilisation de l'électricité pour le transport n'aurait en rien réduit les émissions de gaz à effet de serre (effet qu'on ne connaissait pas à l'époque), elle les aurait simplement déplacées voire aggravées dans la mesure ou pratiquement toutes les centrales électriques fonctionnaient au charbon, encore plus polluant et émetteur de GES que le pétrole.

Le seul effet bénéfique aurait été la réduction de la pollution urbaine de proximité (y compris sonore) si les véhicules électriques avaient représenté une proportion significative de l'ensemble de la circulation urbaine.

Aujourd'hui les batteries lithium-ion stockent environ 10 fois plus d'énergie par kg qu'une batterie au plomb, ce qui est encore insuffisant pour obtenir une autonomie comparable à celle d'un véhicule thermique.
De plus l'électricité (en particulier en France) ne provient plus du charbon mais du nucléaire ou de sources renouvelables (hydroélectricité, éoliennes, solaire ...), ce qui permet effectivement une réduction des GES mais il ne faut pas oublier que si les véhicules électriques se généralisent la capacité de production d'électricité devra être considérablement augmentée et le réseau de distribution considérablement reforcé :!:
Dernière édition par marceljack le Lun 8 Oct 2018 18h06, édité 1 fois.
marceljack
 
Messages: 2048
Inscription: Ven 17 Juil 2009 11h40

Re: Tesla, Gauss ...magnétisme.

Messagepar René » Lun 8 Oct 2018 18h06

Bonsoir,

jj.dudoret a écrit:Le flux magnétique de l'aimant est une énergie non "palpable"


Je ne pense pas.
Il n'y a pas d’énergie dans un aimant. Simplement un état avec donc certaines propriétés.

L'aimant n'agit que par répercussion. Il faut un mouvement quelque part. C'est dans ce mouvement qu'est l'énergie.

Et si on s’amuse à attirer deux aimants l'un contre l'autre, il faudra, au moins, une force équivalente à la force produite lors de l’attraction, pour les séparer.
Au mieux la résultante des deux forces sera zéro (si on néglige les pertes qui ne seront pas forcément équilibrées.)
René
 
Messages: 2948
Inscription: Sam 6 Mar 2004 11h35
Localisation: Le Havre

Re: Tesla, Gauss ...magnétisme.

Messagepar marceljack » Lun 8 Oct 2018 18h11

René a écrit:Bonsoir,
jj.dudoret a écrit:Le flux magnétique de l'aimant est une énergie non "palpable"
Je ne pense pas.
Il n'y a pas d’énergie dans un aimant. Simplement un état avec donc certaines propriétés.
L'aimant n'agit que par répercussion. Il faut un mouvement quelque part. C'est dans ce mouvement qu'est l'énergie
+1
L'énergie produite par une dynamo ne provient pas de l'aimant mais de l'énergie mécanique appliquée sur son axe de rotation (couple moteur et vitesse de rotation).
L'aimant n'est que la source du champ magnétique qui permet la conversion d'énergie mécanique en énergie électrique.
marceljack
 
Messages: 2048
Inscription: Ven 17 Juil 2009 11h40

Re: Tesla, Gauss ...magnétisme.

Messagepar Jean Skwierczynski » Lun 8 Oct 2018 18h31

En principe, la question est réglée depuis 1775...

" L'académie des sciences de Paris a décidé de ne plus examiner de machines basées sur le principe du mouvement perpétuel à partir de 1775 "

Mais Einstein...

Albert Einstein : " Seules deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. En ce qui concerne l'univers, je n'en ai pas acquis la certitude absolue."
Jean Skwierczynski
 
Messages: 987
Inscription: Mar 20 Mar 2007 16h04
Localisation: lyon

Re: Tesla, Gauss ...magnétisme.

Messagepar Jean-Pierre Waymel » Lun 8 Oct 2018 19h12

Bonsoir,
Dans l'état actuel de nos connaissances, l'énergie ne peut être créée à partir de "rien".
Elle ne peut que se transformer d'un type en un autre.
Corollaire : la quantité totale d'énergie dans l'Univers (ou les Multivers) est une constante.

Déjà que le "rien" n'existerait pas (cf. la mousse quantique)...
Jean-Pierre Waymel - F5FOD - RFL 958 (91130 Ris Orangis)
http://www.ikadewen.fr
http://www.ikadewen.fr/formationTSF
Jean-Pierre Waymel
 
Messages: 1404
Inscription: Sam 30 Oct 2004 16h50
Localisation: Ris-Orangis

Re: Tesla, Gauss ...magnétisme.

Messagepar jj.dudoret » Mer 10 Oct 2018 08h03

J'ai pu obtenir des aimants circulaires avec un trou central fraisé face Nord et face Sud. Ils sont très puissant car il y a attraction ou répulsion à partir de 4 cm, indécolable en contact direct. Ils sont donnés pour une charge de 11 kg/P. Je vais donc faire une maquette .. on verra bien le résultat. Je dispose d'un mini tour et d'une mini fraiseuse... Cela entraîne de réaliser un autre dessin à l'échelle 1 et en cotation "mm".
"Galva" de J.P Gendner est "tout tracer" pour le faire où le positionnement d'une fraction peut se faire avec précision en x, y et orientation.
A suivre..
Jacques DUDORET
jj.dudoret
 
Messages: 1553
Inscription: Lun 18 Avr 2005 18h10
Localisation: Haute-Garonne

Re: Tesla, Gauss ...magnétisme.

Messagepar jean_marc » Mer 10 Oct 2018 13h47

Bonjou à tous,

Dans le contexte de référence, nous avons des aimants comparables aux électroaimants, mais ici, pas besoin d'énergie extérieure. Le flux magnétique de l'aimant est une énergie non "palpable" dont on connaît ses effets : deux pôles de même nom se repousse, de nom contraire, s'attire. Il suffit de les caler au point d'équilibre.


Vous confondez "force" et "énergie"....

Bien cordialement. Jean-Marc
jean_marc
 
Messages: 1058
Inscription: Mar 14 Déc 2004 14h58
Localisation: Bouches du Rhône

Re: Tesla, Gauss ...magnétisme.

Messagepar Blaireau » Mer 10 Oct 2018 14h17

Et quand les frottements résiduels auront consommé l'énergie mécanique initiale, le bazar s'arrêtera comme dans toutes les tentatives précédentes de mouvement perpétuel.
C'est un peu comme le père Noel, les enfants cessent d'y croire en grandissant, mais d'autres, plus jeunes, prennent le relais... :)
Blaireau
 
Messages: 665
Inscription: Mer 12 Jan 2011 14h20

Re: Tesla, Gauss ...magnétisme.

Messagepar radio92 » Mer 10 Oct 2018 15h22

Bonjour

Blaireau a écrit:C'est un peu comme le père Noel, les enfants cessent d'y croire en grandissant, mais d'autres, plus jeunes, prennent le relais... :)


Ben oui, les Gauss croient au Pernod L. Devenus adultes, les Ohms et les f.e.m n'y croient plus, ils se rabattent sur le Pernod XLV.

Cordialement
Radio92
Les temps sont durs, votez M.O.U.
radio92
 
Messages: 150
Inscription: Lun 14 Sep 2015 18h58
Localisation: Far Ouest

Re: Tesla, Gauss ...magnétisme.

Messagepar Mur Remy » Mer 10 Oct 2018 15h40

vos discussion ne font penser a cela…..
Capture.JPG
Capture.JPG (139.03 Kio) Vu 99 fois
Mur Remy
 
Messages: 1782
Inscription: Ven 16 Juin 2006 19h28

Re: Tesla, Gauss ...magnétisme.

Messagepar kiki37 » Mer 10 Oct 2018 15h57

Joli texte :D mais arrêtons de nous gausser :mrgreen:
"Qui dira toute la malice dont les choses sont capables lorsqu'elles cherchent à vous embêter ?"... E.Aisberg,
kiki37
 
Messages: 72
Inscription: Mer 8 Aoû 2018 14h44

Précédente

Retourner vers Causerie sans-filiste

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités