Renault 16

Espace de discussion libre autour de thèmes chers aux radiofilistes. Convivialité, courtoisie, bon sens et bonne humeur sont particulièrement appréciés...

Modérateur: ModeR

Renault 16

Messagepar jean_marc » Jeu 27 Sep 2018 19h16

Pour continuer la discussion à popos de la Renault 16 abordée sur son fil condensateurs dans techniques, il me semble bien que les toutes premieres R16 de 1965 étaient équipées d'un régulateur électronique à 1 ou 2 transistors, en boitier alu, avec un potentiomètre bobiné qui cramait (j'en ai vu une à la casse équipée comme ça : une magnifique R16 d'un gradé de l'armée dans la belle couleur grise sombre).

Confirmé par la revue technique de l'époque, et vu le manque de fiabilité, ça a été effectivement rapidement changé par un régulateur à lames vibrantes (la mienne de 69 avait un régulateur lames vibrantes).

Je m'étais amusé à construire un petit régulateur électronique : ampli diff de transistors NPN 2N2907, d'un côté une zener de 6V2, de l'autre le 14V batterie ramené à 6V2 par un pont diviseur, et un gros PNP BDX18 relié dans une des branches du différentiel qui alimente l'excitation de l'alternateur.

Je pensais que ça marcherait presque en tout ou rien, et à ma surprise, c'était très linéaire et la tension variait progressivement sur l'xcitation pour maintenir du 14V sur la batterie.

Bien cortdialement. Jean-Marc
jean_marc
 
Messages: 1058
Inscription: Mar 14 Déc 2004 14h58
Localisation: Bouches du Rhône

Re: Renault 16

Messagepar Stephane Morand » Mer 17 Oct 2018 17h41

Je reviens pour continuer votre discussion, Jean Marc, avec un peu de retard... Voila l'engin, je pense que cela doit vous parler.
DSCN7053_inter.jpg


et la bête qu'il alimente en électricité:

DSCN7052_inter.jpg


Intérieur simple à mort pour aujourd'hui, mais pas d'éléctronique, donc pas d'ennuis, et malgré tout, toujours le meme plaisir à conduire une auto qui ma foi a passé les 50 ans...

DSCN7054_inter.jpg


. Je remarque, que tous comme beaucoup d'entre vous, nous entassons des stocks de pièces, sous quelque forme que ce soit... Pour ma part, c'est ma femme qui tique quand je ramène de la pièce...:

DSCN7051_inter.jpg


Cordialement
RFL-7168
Stephane Morand
 
Messages: 9
Inscription: Lun 17 Sep 2018 13h41
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Renault 16

Messagepar jean_marc » Jeu 18 Oct 2018 07h35

Bonjour Stéphane,

Oui c'est tout à fait ça : j'en avais vu un à la casse sur une R16 des années 65, je l'avais ouvert, et j'avais vu un gros transistor TO3, et un potentiomètre bobiné de réglage qui semblait peu fiable...

Cette R16 de 65 avait la roue de secours fixée dans le compartiment moteur par 2 écrous...

Moi j'avais une R16 de 1969, avec régulateur alternateur classique à lames vibrantes, et la roue de secours était toujours dans le compartiment moteur, mais tenue par une barre d'acier et un ressort...

L'intérieur et l'extérieur comme la votre, super agréable à conduire, moteur souple et efficace, montait à 150km/h quand même !

Ensuite j'ai eu la TX : la Rolls des Rolls !

Bien cordialement. Jean-Marc
jean_marc
 
Messages: 1058
Inscription: Mar 14 Déc 2004 14h58
Localisation: Bouches du Rhône

Re: Renault 16

Messagepar FOXPAT54 » Jeu 18 Oct 2018 09h19

Bonjour,

Ce "joli" faux bois qu'il y avait sur beaucoup de tableaux de bord d'automobiles se retrouvait également sur de nombreux récepteurs à transistors.Souvent les boîtiers des magnétophones ou autres chaînes HI-FI étaient en alu brossé mais les TV ont conservé plus longtemps une ébénisterie en bois.

J'aime bien le stock de pièces détachées de R16 de Stéphane.

Cordialement.

Patrick.
RFL 5157
FOXPAT54
 
Messages: 1460
Inscription: Mer 28 Mai 2008 06h24


Retourner vers Causerie sans-filiste

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités