Pince a dénuder

Espace de discussion libre autour de thèmes chers aux radiofilistes. Convivialité, courtoisie, bon sens et bonne humeur sont particulièrement appréciés...

Modérateur: ModeR

Re: Pince a dénuder

Messagepar Bruno02 » Sam 5 Aoû 2017 10h44

Bonjour,

Dans mon cas, c'était pour peler proprement une laque appliquée par trempage sur des fils. Cette opération est faite par un CAT, il faut un mode opératoire simple et sans danger.

Le briquet/alcool est indispensable pour le fil de litz. Par contre il faut y aller mollo sur le monobrin fin sinon il devient archi cassant. L'acide chlorhydrique fonctionne bien mais il faut laisser tremper et surtout, même bien rincé, il y a formation de ver de gris au niveau de soudure au bout d'un moment. On peut imaginer de rincer avec une solution de bicarbonate de soude pour neutraliser, ça ne devrait pas faire de mal. J'ai lu quelque part que l'on pouvait enlever facilement l'émail en prenant le fil en sandwich entre un cachet d'aspirine (à l'ancienne) et la panne du fer, mais je n'ai pas testé. Encore faudrait-il trouver des cachets d'aspirine à l'ancienne, ceux des usines du Rhône, vendu dans les petits rouleaux en papier, ces fleurons de la pharmacie familiale :) Pour les nostalgiques, rappelez-vous le petit étui plat en alu pour emmener 4 cachets dans la poche ou le sac !

Bruno
Bruno02
 
Messages: 131
Inscription: Lun 9 Fév 2015 14h25

Re: Pince a dénuder

Messagepar terrahertz » Sam 5 Aoû 2017 16h20

Cela fait des années que j'utilise le procédé que j'ai décrit, et je n'ai jamais constaté d'apparition de vert de gris , ni sur les fils, ni sur la soudure. Je rince simplement à l'eau claire.
terrahertz
 
Messages: 3264
Inscription: Mer 7 Nov 2012 21h17

Re: Pince a dénuder

Messagepar ROGER33 » Dim 6 Aoû 2017 13h32

Re: Pince a dénuder
Message par Janpolanton » Sam 5 Aoû 2017 00h18
C'est vrai que ni l'acide chlorhydrique ni l'acide sulfurique n'attaquent le cuivre à froid, donc tu peux laisser tremper toute une nuit.
Par contre, que ça bouffe l'émail, c'est trop fort!
On en apprend tous les jours

Tout dépends du type d'émail...Les vernis "soudables' ne sont pas aussi résistants que les autres probablement.
Re: Pince a dénuder
Message par Bruno02 » Ven 4 Aoû 2017 19h25
Bonjour Roger,
J'ai moi-même cherché cet oiseau rare il y a quelques semaines. Rien trouvé du côté chinois, par contre il y en a une batterie chez EREM mais bonjour le prix... Du coup je me suis rabattu sur le modèle de chez KNIPEX, donc de qualité. J'ai commandé là en précisant que je voulais le modèle 0,6 mm :

Merci. Cela y ressemble mais n'est pas semblable ...La mienne était sans plastic et surtout, les deux lames en acier noirci étaient non pas crantées, mais rainurées sur toute leur longueur avant pliage vers 45° donc très facile à aiguiser pour retrouver le mordant.


Pour l'aspirine...Le problème est que c'est une invention allemande...Pour punir les allemands après la seconde guerre mondiale on leur a piqué tous leurs brevets et va y que je fabrique peu cher... Puis la punition fut levée...Bayer a retrouvé son brevet, donc le prix a...été multiplié par...5 du jour au lendemain!!!
Que faire? Ben au lieu d'en mettre 100 dans une boite on va en mettre 30 puis 50 (car ça râlait) On va les mettre bien à plat pour donner l'impression qu'il y en a plein. Les rouleaux, fini, l'étui plat de transport sur soit en alu remplacé un temps par du plastic, fini...c'est ainsi que l'aspirine bon marché de nos parents à disparu..

Un toubib me disait , vu la puissance de ce médicament , s'il était inventé actuellement, il se vendrait UNIQUEMENT sur ordonnance.
ROGER33
 
Messages: 1265
Inscription: Sam 30 Oct 2010 17h48
Localisation: Bordeaux

Re: Pince a dénuder

Messagepar Hervé-P » Mer 30 Aoû 2017 14h50

— Le fil émaillé que je récupère est AUTOSOUDABLE ! C'est-à-dire que le vernis se dissout dans la soudure à haute température (j'appuie sur le bouton de mon fer à souder Philips 25/50W !). Même pour du fil de Litz récupéré dans de vieux moniteurs CRT, ça marche aussi.
— Pour info, c'est ainsi que je me fabrique des “circuits imprimés” à partir de cartes de vieilles imprimantes pour mes essais personnels… que souvent, je garde car ils fonctionnent très bien ! Je “vire” les pistes imprimées et ne garde que les trous métallisés : ça sert bien en cas d'utilisation de circuits intégrés !
— Donc, essayez d'abord de chauffer un peu plus que d'habitude la soudure et étamez ainsi l'extrémité du fil à souder : si vous constatez que la soudure “prend” sur le fil en dissolvant le vernis, c'est du fil émaillé autosoudable ! Le fil “à wrapper” à plusieurs couleurs (rouge, jaune, vert, bleu…) est justement autosoudable !
— Cordialement !
Image Le sage Sioux a vu Moïse voir clair et net à 120 ans !
Hervé-P
 
Messages: 216
Inscription: Ven 10 Fév 2017 15h36
Localisation: Sainte-Marie (Île de la Réunion)

Précédente

Retourner vers Causerie sans-filiste

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Mur Remy et 1 invité