Neo-Tele55 CIBOT

Echanges d’informations et d’astuces techniques dédiées à la télévision et à la vidéo anciennes.

Modérateur: jrob

Re: Neo-Tele55 CIBOT

Messagepar Jean-luc GENDRON » Ven 4 Aoû 2017 10h45

Bonjour à tous,

Jean-Pierre Tonnelier a écrit:Dans ces années là, j'ai travaillé chez RECTA en 1957, et avec CIBOT et TERAL , il n"ya avais aucun papier à remplir pour les kits à cette époque.
Il n'y avais pas non plus la foule pour monter ce type de kit.
J'ai pu le vérifier par moi même, fréquentant régulièrement aussi, NORD-RADIO , COMPTOIR CHAMPIONNET pour lesquels je cablais en quantité des lampes HF dans des cadres radio et des amplis 3 lampes pour leur électrophones en kit.


Merci pour cette précision Jean-pierre et félicitations pour ce riche parcour professionnel. La télé en kit était donc bien un moyen d'échapper à la redevance pour l'amateur audacieux, la mise au point et la résolution des pannes devaient certainement être assez épique. En pièce jointe le scan d'un des ouvrages que l'on ma remis avec ce téléviseur et qui a certainement rendu un grand service à notre passionné.
Il est de 1955 et comporte de nombreuse captures d'écran de cette époque.
Fichiers joints
Scan17.jpg
RFL 4258
Jean-luc GENDRON
 
Messages: 334
Inscription: Mer 27 Déc 2006 15h59
Localisation: 79

Re: Neo-Tele55 CIBOT

Messagepar f1tay » Ven 4 Aoû 2017 15h23

marceljack a écrit:
Domi-Niaque a écrit:En l'espace d'un an, entre 1949 et 1950, le nombre "officiel" (car il devait bien y'avoir bon nombre de non-déclarés !) de tv a décuplé, malgré l'effort financier que cela représentait à cette époque.
Comment expliquer ce paradoxe, bien que l'on soit en plein dans ce que l'on appelle les 30 glorieuses ?
Quand on part de quasiment zéro (moins de 300 appareils en 1949), il n'y a rien d'étonnant à cela et le chiffre de 1950 n'a rien d'époustouflant, moins de 4000 appareils pour toute la région parisienne (voire plus si on considère que le 441 lignes pouvait se capter à plusieurs centaines de km de Paris).

La toute première année (et même journée ou moins ...) du lancement d'un produit le facteur multiplicatif est infini en passant de zéro à une unité. :lol:


Quelques dates :
15 novembre 1949 : mise en service du 819 lignes à la Tour Eiffel (en plus du 441 lignes)
25 avril 1950 : début de la télé à Lille
1951 : 10 millions de téléviseurs aux U.S.A.
24 octobre 1952 : début de la télé à Strasbourg
20 septembre 1954 : la télé à Marseille
8 novembre 1954 : la télé à Lyon
Fin 1955 : télé à Paris, Lille, Metz, Nancy, Strasbourg, Reims, Dijon, Lyon, Saint-Etienne Grenoble, Montpellier, Marseille
f1tay
 
Messages: 1517
Inscription: Sam 7 Fév 2004 14h44

Re: Neo-Tele55 CIBOT

Messagepar Domi-Niaque » Jeu 17 Aoû 2017 16h07

Voici les modelines pour anciens timings TV, à modifier si nécessaire.
Modelines_TV.txt
(2.65 Kio) Téléchargé 19 fois


Par ailleurs, je réfléchis à un montage electronique pouvant se câbler sur l'interface vga-luminance.
Ce montage permettrait dans le cas d'un signal progressif de type XXXp50 ou XXXp60 de mettre au noir la moitié des lignes actives.
Je pense au très connu 555 en mode bistable commandé par la Hsync qui commanderait lui-même un 4066 ou un transistor NPN.

Top 1: ligne pleine
Top 2: ligne noire
... et ainsi de suite, pour mieux apprécier le 192 ou 144 lignes de l'ultra basse définition.

http://lecafedugeek.fr/le-ne555-ce-petit-circuit-integre-indispensable/
Section: La bascule à une entrée
Image

Qu'en pensez-vous ?
RFL5933
Troc:
Sauf mention contraire, prix franco de port
Règlement: https://www.paypal.me ou chèque à mon ordre
Domi-Niaque
 
Messages: 1367
Inscription: Lun 21 Déc 2009 19h20
Localisation: Sud-Est de l'IdF

Re: Neo-Tele55 CIBOT

Messagepar Jean-Pierre Tonnelier » Jeu 17 Aoû 2017 18h50

Bonjour les amis.

En 1958 j'ai travaillé chez Catodic S.A, qui fabriquais en quantité pour un grand nombre de "constructeurs" plusieurs dizaine, des transitors, des postes secteur et des téléviseurs, sous leurs marque : Ariane et Tévox, et surtout pour une multitude d'autres noms que j'ai oublié depuis.

Voici une partie de la réponse à la question posée au début de ce fil...REElA était un fabricant à part entière comme Catodic S.A, mais Cibot, Recta, Nord-Radio, Comptoir Championnet etc... se contentait de distribuer du matériel.

Il serait intéressant de savoir qui était le véritable fabricant de ces châssis, REELA ? CIBOT ? ou autre ?
A mon avis les petits fabricants n'avaient pas de bureaux d'études assez importants pour concevoir leurs propres châssis de A à Z.

Je n'ai pas trouvé l'astuce pour reproduire le texte avec le fond d'écran ?

Bonne continuation et merci de me rappeler tous ces souvenirs.

Amitiés JP
Jean-Pierre Tonnelier
 
Messages: 2334
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: Saint Roch Indre et Loire , au N/O de TOURS

Re: Neo-Tele55 CIBOT

Messagepar Domi-Niaque » Ven 18 Aoû 2017 00h48

Principe du montage effaceur de ligne pour signal progressif:
[attachment=0]effaceur_ligne.png[/attachment]
Je pense que cela pourrait intéresser beaucoup de passionnés de tv ancienne.

Le NE555 monté en bistable est commandé par la Hsync, un 1er top ligne l'enclenche, l'autre de déclenche, ce qui veut dire qu'il va par exemple être enclenché par 156 tops et déclenché par d'autres 156 tops.
Quand il est enclenché, il active un switch constitué d'un transistor NPN ou un circuit 4066.
Ce switch étant activé, il tire vers le bas le signal de luminance.

Voyez-vous où je veux en venir ?
Fichiers joints
effaceur_ligne.png
(5.43 Kio) Pas encore téléchargé
RFL5933
Troc:
Sauf mention contraire, prix franco de port
Règlement: https://www.paypal.me ou chèque à mon ordre
Domi-Niaque
 
Messages: 1367
Inscription: Lun 21 Déc 2009 19h20
Localisation: Sud-Est de l'IdF

Précédente

Retourner vers Technique TV et vidéo

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités