Décodeur canal + de 1984

Echanges d’informations et d’astuces techniques dédiées à la télévision et à la vidéo anciennes.

Modérateur: jrob

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Mannix54 » Mer 21 Déc 2016 19h14

michael a écrit:pouvez-vous éclairer ma lumière.
pour les décodeurs de pré série discret comment étaient-ils reliés au téléviseur car je pense qu'il y avait pas de péritel à cette époque!!!!
je me souviens aussi quand j'étais enfant qu'il y avait des programmes cryptés sur fr3 de l'époque le samedi après midi il me semble!!!!!
merci d'avance pour vos réponses!!!!


ces prototypes devaient probablement utiliser l'entrée antenne du téléviseur,

pour le discret11 sur FR3 à une époque à la fin des années 80 il y avait une émission médicale cryptée à destination des medecins, ça s'appelait "santé télé vision" ( STV ) :

https://www.youtube.com/watch?v=ZPx1lNVR35s

le même générique en clair :
https://www.youtube.com/watch?v=z7xOB24JulQ

Cette émission, d'une durée d'une heure, était retransmise sur La Trois les vendredis matin (ou samedis matin) de 7 heures à 8 heures ou de 8 heures à 9 heures. Et puis elle était rediffusée dans la nuit du jeudi de la semaine suivante
http://cryptimage.vot.pl

dernière version : 1.4.5 du 23 août 2017
Mannix54
 
Messages: 1023
Inscription: Jeu 7 Aoû 2014 14h56

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar rené45 » Mer 21 Déc 2016 19h28

Mannix54 a écrit:
- savoir si le codeur officiel en régie était pilotable à distance par un ordinateur ( activation, désactivation, l'entrée des niveaux d'audience, s'il y avait un système de planification horaire automatique ) ou bien s'il fallait tout faire via la façade du codeur discret11

- avoir des infos sur le logiciel PC de gestion des abonnés de canal+, probablement un logiciel ms-dos ou windows 3.1 pour les dernières années du discret11, ça risque de faire partie des éléments qui ont disparu à jamais si ça été stocké sur des disquettes périssables

ça c'est pour le discret11, mais faut pas oublier le discret12, il serait intéressant d'avoir les documents relatifs à la création du discret12 ( cahier des charges PDF, on en possède un pour la version du discret11, mais pas pour le discret12 ), retrouver la personne qui a écrit le programme, pour éclairer certaines bizarreries dans le code source assembleur


honnêtement tu crois vraiment qu'il y avait un gars ''assis sur une chaise'' à attendre les plages horaires en clair... Au début peut être bien... Car des mes souvenirs le cryptage n'était pas toujours à l'heure...

Le gars qui bossait chez RTC lors du démantèlement du D11 ((et c'est certainement ça qui explique sa volonté d'avoir fait autant de recherche pour moi)) au moment de l'archivage du système D11 tout avait été mis sur palettes à son souvenir il y en avait deux, avec toutes l'études des décodeurs et le système au grand complet. Je me souviens même de lui avoir dit, que je ne pensais vraiment pas qu'il y en aurait autant pour une simple image coder!

Il m'expliqua que le premier décodeur en régie (et j'en avais eu confirmation pas le gars qui est maintenant en Afrique) qu'à la base un simple châssis de D11 (comme celui qu'un certain nombre d'entre nous ont) avait été utilisé et qu'ils avaient fait des modifications dessus pour minimiser les coûts et en faire ainsi un codeur, ce qui explique peut être aussi le fait que le système est été piratable dès le début... Aussi il m'expliqua qu'à partir de 87 (je ne sais plus trop) que le système est devenu beaucoup plus complexe, les lignes à retard fabriqué numériquement, que les lignes 310 et 622 étaient générer informatiquement. 3 codeurs ont été fabriqué, un est toujours dans les murs au siège de canal+, le deuxième est chez un particulier qui était directement impliqué dans ce projet et le troisième que j'ai presque eu à dû être détruit. (Je précise que c'est 3 codeurs pour C+)

Cette personne à vraiment fait toutes les recherches possibles pour me satisfaire!!!

Et pour la moindre documentation sur le D11 ou bien même D12, je vous souhaite bien du plaisir!

Je dirais même que si Natacha ne veux pas perdre son temps, elle devrait décliner ta proposition... Par contre, fais toi plaisir, fais tes recherches.
rené45
 
Messages: 480
Inscription: Dim 22 Déc 2013 14h55

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Mannix54 » Mer 21 Déc 2016 19h52

rené45 a écrit:3 codeurs ont été fabriqué, un est toujours dans les murs au siège de canal+, le deuxième est chez un particulier qui était directement impliqué dans ce projet et le troisième que j'ai presque eu à dû être détruit. (Je précise que c'est 3 codeurs pour C+)


as-tu essayé de contacter ce particulier qui possède le codeur, afin de lui demander des photos de l'engin, et de décrire un peu plus en détails son fonctionnement ?

des images du décodeur officiel il y en a à la pelle, mais pour le codeur c'est tout l'inverse,

posséder "physiquement" l'objet semble être la motivation principale des gens comme Natacha et René ici et je les comprends,

mais perso essayer d'avoir les "documentations/informations/photos" c'est tout aussi précieux ( voire plus, car ça permet de reproduire le procédé sous d'autres moyens, de manière logicielle ou avec des composants plus modernes ) et c'est sans doute plus réaliste/faisable que de dénicher l'objet d'époque dans une éventuelle brocante

rené45 a écrit:Je dirais même que si Natacha ne veux pas perdre son temps, elle devrait décliner ta proposition...


je dirai : qui ne tente rien n'a rien :mrgreen:
http://cryptimage.vot.pl

dernière version : 1.4.5 du 23 août 2017
Mannix54
 
Messages: 1023
Inscription: Jeu 7 Aoû 2014 14h56

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar michael » Mer 21 Déc 2016 21h43

merci mannix54 pour les précisions sur le fonctionnement des premiers décodeurs.
si je comprends bien ils étaient branchés comme les magnetoscopes niveau antenne.
pour les utiliser il suffisaient de rechercher leur canal vidéo sur la télé.
michael
 
Messages: 51
Inscription: Mer 14 Mai 2014 10h47

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar rené45 » Mer 21 Déc 2016 21h55

Mannix54 a écrit:
rené45 a écrit:3 codeurs ont été fabriqué, un est toujours dans les murs au siège de canal+, le deuxième est chez un particulier qui était directement impliqué dans ce projet et le troisième que j'ai presque eu à dû être détruit. (Je précise que c'est 3 codeurs pour C+)


as-tu essayé de contacter ce particulier qui possède le codeur, afin de lui demander des photos de l'engin, et de décrire un peu plus en détails son fonctionnement ?

des images du décodeur officiel il y en a à la pelle, mais pour le codeur c'est tout l'inverse,

posséder "physiquement" l'objet semble être la motivation principale des gens comme Natacha et René ici et je les comprends,

mais perso essayer d'avoir les "documentations/informations/photos" c'est tout aussi précieux ( voire plus, car ça permet de reproduire le procédé sous d'autres moyens, de manière logicielle ou avec des composants plus modernes ) et c'est sans doute plus réaliste/faisable que de dénicher l'objet d'époque dans une éventuelle brocante

rené45 a écrit:Je dirais même que si Natacha ne veux pas perdre son temps, elle devrait décliner ta proposition...


je dirai : qui ne tente rien n'a rien :mrgreen:



Je dirai que vu le nombre d'heures que j'ai pensée à faire des recherches je peux dire que oui pour ma part j'ai vraiment fait le tour! Il faut rappeler que j'étais seule à ce moment là dans le délire du D11 et c'est peut être aussi pour ça que ça a pris autant de temps d'ailleurs.. Et sur internet il n'y avait qu'une seule documentation sur le sujet du cryptage discret 11 ( http://capesagregbiologie.free.fr/piratage.htm ) et rien d'autre! D'ailleurs c'est la copie d'un article de magazine qui porte le même nom et que j'ai dans mes archives. Aujourd'hui le sujet Discret11 paraît tellement simple et dérisoire à étudier sur internet... :roll:

Et ton argument : qui ne tente rien n'a rien est aussi ma politique donc là-dessus tu peux me faire confiance quand je te dis que j'ai vraiment fait le tour, j'ai même eu des gens de chez canal au moment de mes recherches.

Mais bon après faites vous plaisir... peut être que... ou pas...
rené45
 
Messages: 480
Inscription: Dim 22 Déc 2013 14h55

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Mannix54 » Mer 21 Déc 2016 22h36

rené45 a écrit:Il faut rappeler que j'étais seule à ce moment là dans le délire du D11 et c'est peut être aussi pour ça que ça a pris autant de temps d'ailleurs..


tu dis que tu étais le seul à cette époque à vouloir récréer le système, c'est possible... mais sur une population de plusieurs dizaines de millions de personnes il y a une bonne probabilité qu'une autre personne exactement au même moment en 2009 ait voulu aussi s’intéresser par nostalgie au discret11 :mrgreen:

la différence c'est qu'elle n'a pas utilisé les mêmes moyens que toi ( n'a pas pas osé par exemple contacter canal+, écrire sur les forums ), a moins médiatisé sa passion,

le cas du syster et du videocrypt avec l'internaute Polonais avec qui j'ai correspondu l'été dernier montre que cette passion des vieux systèmes à péages analogiques existe et est peut-être encore plus forte qu'en France, canal+ s'est exporté à l'étranger, Espagne, Belgique, Pologne,

j'ai eu aussi un Hongrois qui m'a parlé d'un système de cryptage nokia que je ne connaissais pas, mais qui a marqué les esprits dans son pays dans les années 90, il voulait un plugin pour cryptimage, mais peu de documentation technique donc pas évident à faire
http://cryptimage.vot.pl

dernière version : 1.4.5 du 23 août 2017
Mannix54
 
Messages: 1023
Inscription: Jeu 7 Aoû 2014 14h56

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar rené45 » Mer 21 Déc 2016 23h10

Mannix54 a écrit:
rené45 a écrit:Il faut rappeler que j'étais seule à ce moment là dans le délire du D11 et c'est peut être aussi pour ça que ça a pris autant de temps d'ailleurs..


tu dis que tu étais le seul à cette époque à vouloir récréer le système, c'est possible... mais sur une population de plusieurs dizaines de millions de personnes il y a une bonne probabilité qu'une autre personne exactement au même moment en 2009 ait voulu aussi s’intéresser par nostalgie au discret11 :mrgreen:



Qu'est ce que tu n'as pas compris :?: :?: :?: :?: Je ne parle pas des 60 millions de personnes en France, je parle simplement de mon désire de vouloir faire un codeur et j'étais le seul à le manifester sur les forums à ce moment là! Faut toujours qu'il y est de l'ambiguïté!!! Et honnêtement c'est grave chiant!!!! Comme quoi BAC ne veut absolument pas dire intelligence...
rené45
 
Messages: 480
Inscription: Dim 22 Déc 2013 14h55

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Mannix54 » Mer 21 Déc 2016 23h31

rené45 a écrit:Qu'est ce que tu n'as pas compris :?: :?: :?: :?: Je ne parle pas des 60 millions de personnes en France, je parle simplement de mon désire de vouloir faire un codeur et j'étais le seul à le manifester sur les forums à ce moment là! Faut toujours qu'il y est de l'ambiguïté!!! Et honnêtement c'est grave chiant!!!! Comme quoi BAC ne veut absolument pas dire intelligence...


merci de relire mon message avant de s’énerver bêtement, et quoiqu'il en soit ça ne justifie pas cette réflexion navrante sur le bac et l'intelligence...
http://cryptimage.vot.pl

dernière version : 1.4.5 du 23 août 2017
Mannix54
 
Messages: 1023
Inscription: Jeu 7 Aoû 2014 14h56

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar rené45 » Mer 21 Déc 2016 23h35

Mannix54 a écrit:
rené45 a écrit:Qu'est ce que tu n'as pas compris :?: :?: :?: :?: Je ne parle pas des 60 millions de personnes en France, je parle simplement de mon désire de vouloir faire un codeur et j'étais le seul à le manifester sur les forums à ce moment là! Faut toujours qu'il y est de l'ambiguïté!!! Et honnêtement c'est grave chiant!!!! Comme quoi BAC ne veut absolument pas dire intelligence...


merci de relire mon message avant de s’énerver bêtement, et quoiqu'il en soit ça ne justifie pas cette réflexion navrante sur le bac et l'intelligence...


Je le redis et je signe! Ce qui est navrant c'est cette ambiguïté que ça plaise ou non!

Et tu ferais pas mal de relire les miens.
rené45
 
Messages: 480
Inscription: Dim 22 Déc 2013 14h55

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar jmespe » Jeu 22 Déc 2016 18h09

bonjour
"hongrois ... "
"polonais..."
ces messieurs ont-ils des sites ?
jmespe
 
Messages: 1534
Inscription: Mar 11 Mai 2010 17h38
Localisation: PAU (64)

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Mannix54 » Jeu 22 Déc 2016 18h44

non ils n'avaient de pas de sites personnels à ma connaissance, mais ce sont des grands passionnés des systèmes de cryptages analogiques,
le Polonais travaille dans l'univers du graphisme, les couleurs, il m'avait incité à prendre en compte les conséquences du pal au niveau du syster ( couleurs qui changent quand les lignes sont mélangées ),

rené45 a écrit:Je le redis et je signe! Ce qui est navrant c'est cette ambiguïté que ça plaise ou non!


mais quelle ambiguïté ?
j'ai beau relire je ne vois pas où est le problème dans mon message qui était amical et non agressif,
quelque chose ne tourne pas rond chez vous, et il me semble que ce n'est pas la première fois sur le forum que vous pétez les plombs de cette manière, en voyant le mal là où il y en a pas,
et vous avez franchi une ligne rouge en m'insultant
http://cryptimage.vot.pl

dernière version : 1.4.5 du 23 août 2017
Mannix54
 
Messages: 1023
Inscription: Jeu 7 Aoû 2014 14h56

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar natacha3000 » Jeu 22 Déc 2016 20h13

kool les gards c est noël arrêtez de vous chiffonner ,après tout ne fessons nous pas partie de la même famille en tant que passionné du sujet !
allé serrez vous la main et faite la paix !
joyeuses fêtes a tous !
natacha3000
 
Messages: 149
Inscription: Mer 16 Sep 2015 11h02

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Raffou » Jeu 22 Déc 2016 23h41

Cinquième opération : dessin des pistes.

Image

Le circuit imprimé est routé en simple-face tout comme l'original, les pistes empruntent les mêmes parcours entre les pattes des composants et les straps.
Smartwork permettrait de dessiner ces straps sur la face composants du circuit imprimé qui serait alors double-face avec nécessairement des trous métallisés, mais cela renchérirait le coût du PCB qui est déjà d'une surface conséquente.

La sixième phase devrait être la vérification du tracé par rapport à l'original pour être sûr qu'il n'y ait pas d'erreur ou d'omission de pistes. Le problème est de pouvoir dissocier visuellement les pistes qui viennent d'être vérifiées de celles qui ne le sont pas encore. Cela nécessite d'imprimer sur papier ou dans un fichier au format image le tracé réalisé pour pouvoir ensuite oblitérer ces pistes en les surlignant au "stabilo" dans le premier cas ou bien en changeant leur couleur avec un éditeur graphique dans le second cas. La première solution s'avérant être la plus commode.

Le fichier de traçage au format DXF obtenu avec l'utilitaire "Plot" de Smartwork, converti ensuite en image avec un convertisseur de format en ligne, s'avère impropre pour cause de non remplissage des surfaces. Les bordures des pistes, pastilles et surfaces sont bien tracées mais il subsiste des surfaces vierges à l'intérieur. Surfaces qui auraient été normalement encrées par la largeur de la plume d'une table traçante bien réelle.

Le fichier 2X-artwork au format ESC/P obtenu avec l'utilitaire "Dot", puis converti ensuite en image avec un shareware, s'avère décevant, la définition a été réduite en terme de pixel par pouce. Mais là c'est plutôt le logiciel utilisé qui ne semble pas adapté au procédé particulier d'impression de Smartwork. Et là plus question d'imprimer directement sur papier faute d'imprimante à aiguilles, la Citizen 120D qui servait autrefois ayant été bennée depuis belle lurette.

Image

Après lecture de l'appendix "F" du manuel, on en déduit que l'impression se fait par séquences de 3 passes successives de la tête d'impression, le papier étant avancé à chaque fois d'un pas correspondant au tiers de l'espacement vertical entre les aiguilles. Ce qui fait que les 8 lignes frappées par les deux dernières passes viennent s'insérer entre celles frappées par la première.
La hauteur de la bande de points ainsi imprimée en 3 passes serait donc de 3 × 8 = 24 points soit 24 lignes. Cependant, le nombre de lignes sautées après la dernière passe pour imprimer la bande suivante n'est pas fixe et égal à 24 mais variable selon la séquence 22, 21, 22, 22, 21,... pour conserver un pas global multiple de 1/72 de pouce; ce qui implique que la dernière aiguille de la tête peut ne pas être sollicitée par les dernières passes de la séquence.

Va donc falloir écrire un bout de programme pour transformer ce fichier de points (d'impacts d'aiguille) en fichier de pixels dans un format d'image simple comme le format BMP.

Le fichier au format ESC/P comporte essentiellement des séquences d'échappement "ESC + L" qui véhiculent les commandes des aiguilles, des séquences "ESC + 3" pour modifier l'amplitude du saut de ligne suivant et accessoirement des caractères de contrôle comme les sauts de ligne et sauts de page. Le programme écrit en QBasic 4.5 plutôt qu'en SmallBasic pour un problème d'accès aux fichiers en mode binaire, fonctionne sur la base d'un séquentiel (machine state) inspiré de cette réponse à une question sur une conversion pour traiter toutes ces séquences.

En fait le programme QBasic génère deux bitmaps, de même hauteur mais de largeur différente. Vue la taille imposante du PCB, une seule feuille de papier ne suffisait pas pour son impression, aussi le logiciel "Dot" l'a fractionnée sur deux pages, c'est pourquoi l'on se retrouve avec deux bitmaps, un par page, qu'il va falloir ensuite juxtaposer pour obtenir une image complète.

Image

Les bitmaps apparaissent déformés car l'utilitaire qui permet de les afficher considère que les pixels sont carrés alors qu'ils sont en réalité rectangulaires puisque les définitions sont différentes (120 dpi en horizontal et 216 dpi en vertical).
La solution serait d'étirer l'image en longueur de 180% (216 / 120) avec "Paint" ou "The GIMP" par exemple, puis d'aller modifier de 120 à 216 le nombre de dpi en horizontal dans l'entête du fichier BMP avec un éditeur hexadécimal comme "HexEdit" , ainsi les proportions seront toujours respectées quelque soit le programme d'affichage ou d'impression.

Voici les deux bitmaps une fois assemblés en un seul fichier BMP. Les définitions horizontale de 120 dpi et verticale de 216 dpi sont inchangées mais l'orientation du PCB a été modifiée et ses couleurs ont été inversées. Ses dimensions ont ensuite été réduites de 50 %, pour l'imprimer à l'échelle 1 sur une feuille A3 avec l'imprimante XPS Document Writer intégrée à ouinedose. Cette imprimante fictive prend bien en compte les définitions différentes de 120 et 216 dpi de l'image pour générer le fichier "xps" associé. Ce que l'on peut vérifier avec un convertisseur en ligne en reconvertissant ce fichier "xps" en une nouvelle image où le PCB à l'échelle 1 apparaît centré bien au beau milieu de la feuille A3.

Image

Prochaine étape : vérification et correction du PCB.
Dernière édition par Raffou le Ven 23 Déc 2016 01h10, édité 7 fois.
Image
Raffou
 
Messages: 465
Inscription: Jeu 15 Mai 2014 18h17

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar rené45 » Ven 23 Déc 2016 00h00

C'est vraiment un super boulot que tu as fait Raffou!!! :shock: :shock:

Si je comprends bien tu voudrais un contrôle du PCB et avoir une validation par rapport à ton circuit..?

Si c'est le cas? je m'en occupe car je n'ai pas encore rassemblé mon décodeur au cas où :wink:
rené45
 
Messages: 480
Inscription: Dim 22 Déc 2013 14h55

Re: Décodeur canal + de 1984

Messagepar Raffou » Ven 23 Déc 2016 00h19

Merci rené 45, deux paires d'yeux pour vérifier, c'est toujours mieux qu'une ! Surtout si tu as un original sous la main. Pour ma part je n'ai que des photos pour modèle, je dois parfois les comparer pour avoir des angles de vue différents sur un passage de piste problématique.
Image
Raffou
 
Messages: 465
Inscription: Jeu 15 Mai 2014 18h17

PrécédenteSuivante

Retourner vers Technique TV et vidéo

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités