Etude d'une charge électronique variable

Place à l'inventivité et à la créativité, à lampes... ou à transistors

Modérateur: Klara

Re: Etude d'une charge électronique variable

Messagepar Janpolanton » Mar 12 Sep 2017 09h02

@ Laurent
As-tu en stock un CA3130 pour faire un essai comme suggéré par Raffou mais sans la compensation d'offset bien sûr, pour voir si on est bien à zéro?

@ JCC
Et oui, ce site est intéressant.

En fait, chaque distributeur a des prix intéressants sur certains modèles et il faudrait commander chez plusieurs sauf qu'au final on serait assassiné par le coût des ports :mrgreen:
2 pattes c'est une résistance, 3 pattes c'est un transistor, 4 pattes, c'est une vache...
Janpolanton
 
Messages: 1973
Inscription: Ven 13 Mar 2015 11h05

Re: Etude d'une charge électronique variable

Messagepar alayn91 » Mar 12 Sep 2017 09h19

Bonjour,
Dans la vraie vie, les IRF530 auront des caractéristiques Id @ Vgs différentes, et l'un des deux chauffera
plus que l'autre.
Qu'en pensez-vous ??
Recherche docs technique sur tuner Gaillard multiplex
alayn91
 
Messages: 246
Inscription: Mar 16 Fév 2010 13h00
Localisation: Essonne

Re: Etude d'une charge électronique variable

Messagepar lolo17 » Mar 12 Sep 2017 09h54

Bonjour Jean Paul
oui il me reste des 3130AE et 3140E
tu en a besoin tu le dit
laurent
lolo17
 
Messages: 554
Inscription: Mer 27 Juin 2012 12h08
Localisation: charente maritime

Re: Etude d'une charge électronique variable

Messagepar Janpolanton » Mar 12 Sep 2017 09h58

Non merci, je n'en ai pas l'utilité pour le moment.
Je suggérais simplement si tu pouvais facilement substituer le CA3140 en place (enfin je présume) par un CA3130 en déconnectant la compensation d'offset et vérifieer sii on descend bien à 0A.
C'est simplement pour vérifier la suggestion de l'ami Raffou.
2 pattes c'est une résistance, 3 pattes c'est un transistor, 4 pattes, c'est une vache...
Janpolanton
 
Messages: 1973
Inscription: Ven 13 Mar 2015 11h05

Re: Etude d'une charge électronique variable

Messagepar Raffou » Mar 12 Sep 2017 09h58

alayn91 a écrit:Dans la vraie vie, les IRF530 auront des caractéristiques Id @ Vgs différentes, et l'un des deux chauffera
plus que l'autre.
Qu'en pensez-vous ??

Jean-Paul a plus ou moins paré à ce problème dans son premier schéma en divisant la résistance de shunt, il a ainsi pu prélever une tension sur la source de chaque IRF530 pour assurer une contre-réaction commune, ce qui n'est pas complètement satisfaisant.
La vraie solution serait de paralléliser autant de cellules AmpliOp/IRF530 que nécessaire sur lesquelles la même tension de consigne serait appliquée en entrée. Ainsi le déséquilibre entre cellules ne dépendrait essentiellement plus que de la disparité entre les résistances, celles des shunts et celles des ponts de contre-réaction. Déséquilibre que l'on pourra maitriser bien plus facilement par choix de la tolérance sur ces résistances.
Image
Raffou
 
Messages: 420
Inscription: Jeu 15 Mai 2014 18h17

Re: Etude d'une charge électronique variable

Messagepar Janpolanton » Mar 12 Sep 2017 10h16

La vraie solution serait de paralléliser autant de cellules AmpliOp/IRF530 que nécessaire sur lesquelles la même tension de consigne serait appliquée en entrée.

En raisonnement puriste, c'est évidemment la solution.
Mais j'ai souhaité rester sur un schéma simple avec cette solution intermédiaire, schéma déjà alourdi par la génération des 2 tensions +/- 5V et la compensation d'offset.
Idem, j'ai pinaillé pour avoir 0A mais, sans compensation, l'intensité mini n'est en réalité que de quelques mA (26mA exactement sur ma simulation).
2 pattes c'est une résistance, 3 pattes c'est un transistor, 4 pattes, c'est une vache...
Janpolanton
 
Messages: 1973
Inscription: Ven 13 Mar 2015 11h05

Re: Etude d'une charge électronique variable

Messagepar lolo17 » Mar 12 Sep 2017 10h53

je vient de faire un essai avec un CA3130 a la place du CA3140 et bien oui on a 0A
par contre le fonctionnement est perturbé

laurent
lolo17
 
Messages: 554
Inscription: Mer 27 Juin 2012 12h08
Localisation: charente maritime

Re: Etude d'une charge électronique variable

Messagepar Raffou » Mar 12 Sep 2017 11h04

Janpolanton a écrit:Bonjour,
Input Terminals can be Swung 0.5V Below Negative Supply Rail


Comment faire sans rail négatif?

Pas besoin de rail négatif, cet ampli Op, à l'instar des LM311, LM324, LM339, LM393, LM358... fonctionne encore quand la polarisation en mode commun de leurs entrées est légèrement plus négative (une fraction de volt mais pas plus!) que leur rail d'alimentation V- (ou GND).

Ci-dessous le schéma d'un détecteur de surintensité avec alimentation unique qui exploite cette faculté (le boitier IC2 est un LM358). L'alarme est activée quand la tension sur l'entrée moins de IC2a est légèrement plus négative que son entrée plus, donc légèrement plus négative que le rail d'alimentation "0 Vaux" puisque la borne "chaude" du shunt de mesure est connectée à ce rail.

Image
Dernière édition par Raffou le Mer 13 Sep 2017 21h27, édité 5 fois.
Image
Raffou
 
Messages: 420
Inscription: Jeu 15 Mai 2014 18h17

Re: Etude d'une charge électronique variable

Messagepar Raffou » Mar 12 Sep 2017 11h07

lolo17 a écrit:je vient de faire un essai avec un CA3130 a la place du CA3140 et bien oui on a 0A
par contre le fonctionnement est perturbé

@lolo17, perturbé en quoi? Comment?
Dernière édition par Raffou le Mar 12 Sep 2017 11h57, édité 1 fois.
Image
Raffou
 
Messages: 420
Inscription: Jeu 15 Mai 2014 18h17

Re: Etude d'une charge électronique variable

Messagepar Raffou » Mar 12 Sep 2017 11h53

Janpolanton a écrit:
La vraie solution serait de paralléliser autant de cellules AmpliOp/IRF530 que nécessaire sur lesquelles la même tension de consigne serait appliquée en entrée.
Mais j'ai souhaité rester sur un schéma simple avec cette solution intermédiaire, schéma déjà alourdi par la génération des 2 tensions +/- 5V et la compensation d'offset.

@JP, votre schéma (le tout premier simulé) ne serait guére plus compliqué avec un boitier double ampli-op et dans ce cas on éliminerait même la résistance de shunt commune au deux IRF!
Image
Raffou
 
Messages: 420
Inscription: Jeu 15 Mai 2014 18h17

Re: Etude d'une charge électronique variable

Messagepar lolo17 » Mar 12 Sep 2017 12h00

bonjour Raffou

alors j'ai mis en lieu est place un CA3130 mise sous tension et la il faut faire plusieurs tours de potar avant de voir une intensité (potar 10 Tours 10K )
puis tout a coup une brusque montée 1A le fusible a cramé

laurent
lolo17
 
Messages: 554
Inscription: Mer 27 Juin 2012 12h08
Localisation: charente maritime

Re: Etude d'une charge électronique variable

Messagepar Raffou » Mar 12 Sep 2017 12h06

@laurent : êtes vous sûr de votre câblage? Est ce que le CA3130 ne serait pas HS?
Image
Raffou
 
Messages: 420
Inscription: Jeu 15 Mai 2014 18h17

Re: Etude d'une charge électronique variable

Messagepar lolo17 » Mar 12 Sep 2017 12h22

oui cela fonctionne avec le CA3140
ils sont peut être HS . :oops:
je n'ai pas d'autre moyen de les tester

laurent
lolo17
 
Messages: 554
Inscription: Mer 27 Juin 2012 12h08
Localisation: charente maritime

Re: Etude d'une charge électronique variable

Messagepar Janpolanton » Mar 12 Sep 2017 12h29

Je viens de simuler avec un AOP "LTC6240/LTC6241/LTC6242 Single/Dual/Quad 18MHz, Low Noise, Rail-to-Rail Output, CMOS Op Amps

http://cds.linear.com/docs/en/datasheet/624012fe.pdf

J'ai une forte oscillation d'environ 200 kHz de 0 à 1A.
R3 et R4 simulent un potar presque fermé avec les valeurs respectives de ces2 résistance
Si R3=R4, les pics atteignent 16A. Normalement avec ces valeurs, j'avais environ 1A5

Ne serait-ce pas ce qui se passe sur le montage de Laurent?

Charge ltc6140.jpg
2 pattes c'est une résistance, 3 pattes c'est un transistor, 4 pattes, c'est une vache...
Janpolanton
 
Messages: 1973
Inscription: Ven 13 Mar 2015 11h05

Re: Etude d'une charge électronique variable

Messagepar Raffou » Mar 12 Sep 2017 13h10

Janpolanton a écrit:J'ai une forte oscillation d'environ 200 kHz de 0 à 1A.[couic...]Ne serait-ce pas ce qui se passe sur le montage de Laurent?

Ce n'est pas impossible pour la charge fictive de Laurent, le CA3140 est compensé en interne au niveau du 2ème étage (Q13 / C1 = 12 pF)...

Image

Alors que le CA3130 ne l'est pas du tout au niveau de Q11:

Image

Il est donc nécessaire de le brider en connectant un petit condensateur externe entre les pattes 1 et 8, Intersil préconise 47 pF mais cette valeur est portée à 56 pF sur certains schémas vus sur le net.

Second-Stage
Most of the voltage gain in the CA3130 is provided by the second amplifier stage, consisting of bipolar transistor Q11 and its cascade-connected load resistance provided by PMOS transistors Q3 and Q5. The source of bias potentials for these PMOS transistors is subsequently described. Miller Effect compensation (roll-off) is accomplished by simply connecting a small capacitor between Terminals 1 and 8. A 47pF capacitor provides sufficient compensation for stable unity-gain operation in most applications.
Dernière édition par Raffou le Mar 12 Sep 2017 22h00, édité 1 fois.
Image
Raffou
 
Messages: 420
Inscription: Jeu 15 Mai 2014 18h17

PrécédenteSuivante

Retourner vers Réalisations personnelles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité