Cryptage "maison"

Place à l'inventivité et à la créativité, à lampes... ou à transistors

Modérateur: Klara

Re: Cryptage "maison"

Messagepar Raffou » Ven 16 Sep 2016 00h40

Bonsoir.

Vous avez donc pris mes remarques en considération concernant la polarisation des entrées du NE592 si j'en crois les tensions annotées sur le schéma.
Cependant alimenter le NE592 qu'en +8 volts me parait insuffisant car le datasheet annonce que chaque sortie ne peut délivrer qu'une amplitude maximale de 2,5 volts quand il est alimenté en ± 4 volts, ce qui revient au même. La marge est restreinte car il doit être capable de délivrer un signal de 2 volts si l'on veut au final obtenir le volt normalisé sur charge de 75 Ω. Celui du truqueur de H. Cadinot, qui a servi de modèle, est alimenté en symétrique avec ± 8 volts ce qui autorise une amplitude de 5,5 volts; une alimentation ± 5 volts en aurait autorisé 3,3 et une en ± 6 volts en autoriserait 4.

Pour autant que je me souvienne sur un µA733 équivalent alimenté en ± 5 volts, il y avait quelque chose comme +2,5 volts au repos sur les sorties. Dans votre cas, cela signifierait que cette valeur doit être proche de +6 volts, la conséquence étant une tension continue importante sur la charge de 75 Ω ainsi qu'un courant collecteur inutilement exagéré dans le transistor final. La solution serait d'abaisser cette tension continue sur la base du transistor sans toucher à l'amplitude du signal, le remplacement de la résistance de 1,5 kΩ par une diode zener ou un TL431 permettrait de faire chuter cette composante continue à une valeur plus raisonnable.

Il serait aussi judicieux de pouvoir commander séparément le switch appliquant la tension de décalage, cela permettrait à l'émetteur/codeur d'envoyer le niveau du blanc de référence au récepteur/décodeur sur les lignes 22 et 335 au début de chaque trame à l'instar du système SSAVI. Le décodeur serait à même de mémoriser ce niveau pour réaliser la ré-inversion de la vidéo sans nécessiter un réajustement manuel de celui-ci à chaque changement de source.
Raffou
 
Messages: 329
Inscription: Jeu 15 Mai 2014 18h17

Re: Cryptage "maison"

Messagepar Raffou » Ven 16 Sep 2016 16h59

Le NE592 est un amplificateur vidéo différentiel, rien à voir avec un amplificateur opérationnel avec lequel on obtient au repos ou à l'équilibre une tension de sortie nulle ou égale à la moitié de la tension d'alimentation en fonction du mode choisi.

Quelques considérations sur ce NE592 avec
  • Valim = Vcc+ Vcc−.
  • Vbe = 0,6 volt pour tous les transistors.
  • β suffisamment élevé pour négliger le courant base de tous les transistors devant celui de leur collecteur.
Tout d'abord le système de polarisation de tous les transistors du bas utilisés comme générateur de courant :

Image

La tension aux bornes de la résistance de 1,4 kΩ est égale à ((Valim − 0,6 − 0,6) × 1,4) ÷ (10 + 1,4) = (Valim − 1,2) × (1,4 ÷ 11,4)

Toutes les bases des transistors source de courant étant polarisées par le même rail, elles sont de facto équipotentielles. On peut alors admettre que les tensions sur leur émetteur respectif le sont aussi puisque tous les Vbe sont considérés comme identiques :

Image

Ainsi la tension aux bornes de la résistance de 300 Ω est identique à celle qui vient d'être calculée aux bornes de la résistance de 1,4 kΩ.
Le courant parcourant cette résistance de 300 Ω est donc de (Valim − 1,2) × (1,4 ÷ 11,4) ÷ 0,3 soit ≈ (Valim − 1,2) × 0,41. Ce courant est aussi la somme des courants émetteur de la paire différentielle qu'il alimente, chaque transistor en absorbe donc une moitié au repos soit ≈ (Valim − 1,2) × 0,205.

Image

La tension au repos sur chaque collecteur de la paire différentielle est donc celle de l'alimentation Valim moins la chute de tension dans la résistance de 1,1 kΩ soit Valim − ((Valim − 1,2) × 0,205 × 1,1) ou plus simplement Valim − ((Valim − 1,2) × 0,225)

Image

A cette tension, il faut au final retrancher le Vbe des transistors de sortie pour obtenir les tensions OUT+ et OUT− de repos.
Vout = Valim − ((Valim − 1,2) × 0,225) − 0,6 soit Vout = (Valim × 0,775) − 0,87

Alimenté en +8 volts, la tension de sortie théorique du NE592 serait donc de (8 × 0,775) − 0,87 soit ≈ 5,13 volts. La tension continue au repos sur l'émetteur du 2N2222 final serait alors de ≈ 5,13 − 0,6 = 4,53 volts, la composante continue sur la charge de 75 Ω en vaudrait la moitié soit ≈ 2,26 volts.
Etant donné le système d'alignement adopté en entrée du montage, le fond du top de synchro ne peut que correspondre à cette dernière valeur alors qu'il serait plus normal qu'elle soit proche de 0 volt. C'est pourquoi j'avais suggéré dans mon précédent message d'insérer un dispositif non contraignant pour le signal vidéo afin d'abaisser cette composante continue à une valeur plus raisonnable.

A noter que le schéma original de H. Cadinot souffre aussi de ce problème, avec le NE592 alimenté symétriquement en ±8 volts sa tension de sortie est de (16 × 0,775) − 0,87 − 8 = 3,53 volts d'où une composante continue conséquente de ≈ 1,46 volt sur la charge de 75 Ω.

La vraie solution à ce problème de composante continue intempestive serait le remplacement du NE592 par un vrai amplificateur opérationnel différentiel comme un de la série THS413x de chez Texas Instruments ou le LT1994 de Linear Technologie.

Image

D'autant plus que ces amplificateurs possèdent une entrée Vocm qui permet d'ajuster la tension de sortie en mode commun. Très pratique dans le cas de cet inverseur vidéo, il serait ainsi possible d'aligner le fond du top de synchro ou bien le niveau du noir du signal vidéo sur le 0 volt ou encore sur une tension prédéterminée avec un réglage complètement indépendant. Le seul bémol par rapport au NE592 serait l'emploi de 4 résistances de précision au lieu d'une seule résistance banale pour fixer le gain de l'amplificateur.

Image
Raffou
 
Messages: 329
Inscription: Jeu 15 Mai 2014 18h17

Re: Cryptage "maison"

Messagepar jmespe » Ven 16 Sep 2016 20h44

bonsoir,

"Vous avez donc pris mes remarques en considération concernant la polarisation des entrées du NE592"

oui ! le ne592 tronquait les top synchro avec une polarisation trop basse

j'ai alimenté en 8 V pour une raison très fréquente chez moi : la dispo de mes composants de tiroirs
j'avais un 78L08 (le dernier )
je peux par exemple le remplacer par un 78L09 lors de mon prochain appro !
l'alimenter en 12V est possible, mais je défini le 12V (batterie ou bloc secteur ) comme non stable ...

oui, le transistor de sortie chauffe un peu

La tension de décalage est éventuellement mémorisable sur d'autres lignes, oui, mais , moi qui ai les montages en main , je peux vous dire que le réglage n'est plus si pointu que ça
et en plus il commence à me sembler plutot stable
Je dois encore, à ce sujet , talonner mieux les 2 res ajustables pour un réglage encore plus facile

Ce soir, j'ai ajouté un inter "clair / crypté" au crypteur
et j'ai fait la vidéo avec les marche / arrêt ; on voit bien que le décodeur mets 0.5 sec pour réagir !
et la qualité commence à être très bonne même sur les couleurs
jugez-en :
http://jmespe.free.fr/electro/realisati ... index.html

on y voit que le piaf a retrouvé son ventre jaune !
jmespe
 
Messages: 1335
Inscription: Mar 11 Mai 2010 17h38
Localisation: PAU (64)

Re: Cryptage "maison"

Messagepar jmespe » Mer 21 Sep 2016 20h13

bonsoir
j'ai un peu avancé (surtout dans la mise en pratique)
j'ai fait 2 vidéos de plus

1 avec le marche arrêt sur une mire (tout le signal est vidéocomposite )
2 avec une transmission en 1.2G sur un récepteur satellite analogique du commerce

les vidéos sont directement sur la page de mon site
http://jmespe.free.fr/electro/realisati ... index.html

pas de doute, il va falloir que je vois pour changer mon émetteur 1.2G actuel : il est mauvais
peut être le transmetteur que m'a filé bricolou ???

à suivre ....
jmespe
 
Messages: 1335
Inscription: Mar 11 Mai 2010 17h38
Localisation: PAU (64)

Re: Cryptage "maison"

Messagepar jmespe » Lun 31 Oct 2016 14h48

bonjour à tous,

quelques nouveautés à l'occasion de ce pont de toussaint:

- j'ai rajouté le son
- j'ai amélioré la préaacentuation du module vidéo donné par bricolou (on se rapproche maintenant de la vrai réception sat analogique)
- je commence à ajouter un affichage sur écran : (dans le but d'afficher le message de 32 bits (4 octets)
navragon-v2-osd-réception-1.jpg

navragon-v2-osd-réception-2.jpg

navragon-v2-osd-réception-3.jpg

navragon-v2-osd-réception-4.jpg


l'osd affiche 3 octets tout en bas , séparés par un tiret vertical
les premiers sont fixes 10101010 et 11101110
puis le troisième affiche l'octet "comptage_ident" qui compte le nombre de tatouages (valides) reçus;
c'est cet octet qui décide s'il faut prendre la main ou pas

bon, le signal est tellement résistant qu'il est difficile de voir autre chose que 8 "1"
jmespe
 
Messages: 1335
Inscription: Mar 11 Mai 2010 17h38
Localisation: PAU (64)

Re: Cryptage "maison"

Messagepar jmespe » Sam 5 Nov 2016 11h12

bonjour, j'ai poursuivi un peu l'affichage sur écran , il y a maintenant 4 octets affichés en bas

- 10101010
- 11101110
- le compteur identification tatouage (le signal est très robuste, il est presque toujours au maximum
- un compteur de trame (prédivisé par 32)

Mais me voilà à la croisée des chemins ...
je vous propose donc un
--------------------------------------------SONDAGE ------------------------------
Que faire maintenant ?
-continuer l'affichage sur écran avec des vrai chiffres et lettres ?
-continuer le message (qui peut s'afficher sur écran...)
-permettre un code non plus fixe , mais au choix de l'utilisateur

Dans ce dernier cas :
- par clavier (je vais être un peu juste en patte, mais bon ...)
- par carte à puce (une eeprom montée sur un circuit fin)

à vous claviers !!
jmespe
 
Messages: 1335
Inscription: Mar 11 Mai 2010 17h38
Localisation: PAU (64)

Re: Cryptage "maison"

Messagepar Mannix54 » Dim 6 Nov 2016 21h24

un clavier en façade avec des boutons pour entrer un code serait sympathique, pour s'inspirer du décodeur discret11
Mannix54
 
Messages: 938
Inscription: Jeu 7 Aoû 2014 14h56

Re: Cryptage "maison"

Messagepar jmespe » Lun 7 Nov 2016 20h21

bonsoir,

j'ai eu le temps ce dimanche de programmer un peu ; je m'étais attaqué à l'affichage sur écran ;
le résultat est peu probant :
vlcsnap-2016-11-07-19h07m15s359.jpg

vlcsnap-2016-11-07-19h07m06s156.jpg


sur la vidéo , on voit mieux le problème :
http://dl.free.fr/btW8vDYVM

1- l'osd est papillotante: c'est normal, ma sortie "tatouage" est branchée AVANT le décryptage,
il suffirait de la mettre après
Mais:
2- à 20MHz , une ou 2 instruction du pic, et c'est la dentelle sur les bords verticaux
il n'y a guère qu'un moyen d'arranger cela : asservir la fréquence du micro avec la fréquence ligne ...
pas impossible (le déco syster le fait !!) mais cela en vaut il la peine ? vu que :
3- seulement 3 chiffres sont affichés par ligne ( ici 0 1 2 3 7)

il y a moyen de pousser un peu plus (il y a une mire avec pic qui fait des lettres un peu plus rapprochées)
mais cela coutera cher en mémoire (16F84 = 1 K seulement)

bref, pour l'instant: j'abandonne l'affichage sur écran; tant pis pour moi, je n'aurai jamais ça :
https://www.heyrick.co.uk/willow/crypt.jpeg

bref, je me dirige (suite au seul votant du sondage sur le message plus haut)
vers un code à entrer au clavier
avec d'emblée un problème : tous les claviers sont matricés , or je manque de pattes (il m'en faudrait 8 )
jmespe
 
Messages: 1335
Inscription: Mar 11 Mai 2010 17h38
Localisation: PAU (64)

Re: Cryptage "maison"

Messagepar Mannix54 » Lun 7 Nov 2016 22h06

on pourrait peut-être ruser en remplaçant le clavier par un système d’interrupteur à bascule, chaque interrupteur représentant un bit,

les premiers micro-ordinateurs vendus en kit utilisaient ce système d'interrupteur comme interface pour l'utilisateur :

Image

avec une petite rangée de leds votre codeur/décodeur aurait une certaine allure
Mannix54
 
Messages: 938
Inscription: Jeu 7 Aoû 2014 14h56

Re: Cryptage "maison"

Messagepar jmespe » Jeu 10 Nov 2016 21h26

hé bien, je patine sérieusement avec mon clavier !

j'ai utilisé un cd4014 (registre à décalage 8 bits -> 1), un dip switch et 8 res de pull-up
et impossible de faire quoi que ce soit !

il n'a pas l'air bien compliqué pourtant , mais je n'arrive à rien
je vois bien mes 8 coups d'horloge mais la sortie Q7 est soit toujours à 1 soit toujours à 0

ha, oui, parceque j'arrive à la faire changer avec l'inter no8 (sur P7)

invraisemblable ...
qui aurait utilisé ce circuit cmos ?
je ne comprends pas trop non plus la différence entre le 4014 (le mien) et le 4021 ...

je suis preneur de tout conseils
jmespe
 
Messages: 1335
Inscription: Mar 11 Mai 2010 17h38
Localisation: PAU (64)

Re: Cryptage "maison"

Messagepar mick » Ven 11 Nov 2016 09h43

Bonjour

jmespe aurais tu un schemas d inverseur de couleur sur sgnal svideo
je voudrais afficher une visu de camera en convertissant le blanc en noir et le noir en blanc

j aimerais un montage simple sans micro controleur

merci de tes lumieres

Mick
mick
 
Messages: 43
Inscription: Mar 26 Mai 2015 20h35

Re: Cryptage "maison"

Messagepar jmespe » Ven 11 Nov 2016 11h31

oui ! j'en ai un
dans ce cas , il faut revenir à l'inverseur qui était paru dans le haut parleur ...

écrivez moi par mel (mon pseudo @ free.fr )
jmespe
 
Messages: 1335
Inscription: Mar 11 Mai 2010 17h38
Localisation: PAU (64)

Re: Cryptage "maison"

Messagepar jmespe » Ven 11 Nov 2016 12h22

et j'ai enfin ... enfin .... enfin pu lire le 4014
ce simple circuit présente cependant une particularité ou 2

- il faut activer la patte Parrallèle / Série comme il se doit
- il faut un front d'horloge PENDANT l'activation du Parralèle / Série !!

suffit de la savoir ! :?
4014.jpg


Bon, je vais donc commencer à mettre un code dans mon programme ...

à suivre ...
jmespe
 
Messages: 1335
Inscription: Mar 11 Mai 2010 17h38
Localisation: PAU (64)

Re: Cryptage "maison"

Messagepar marceljack » Dim 13 Nov 2016 15h51

Mannix54 a écrit:les premiers micro-ordinateurs vendus en kit utilisaient ce système d'interrupteur comme interface pour l'utilisateur ...
C'était déjà le cas des premiers mini-ordinateurs des années 60, par exemple la série des PDP-8 de DEC (Digital Equipment Corporation).
Ces ordinateurs utilisaient des interrupteurs entre autres pour initialiser les registres et ils étaient regroupés par 3 car ces machines travaillaient en base 8 (code octal).
C'est sur un PDP-8/S (sorti en 1966) que j'ai fait mes premières armes à l'INSA de Lyon ...

Image

(origine de l'image: http://dustyoldcomputers.com)

Cette machine était connectée à un terminal Teletype (ASR-33) qui servait à rentrer les programmes sur un lecteur de bande perforée et sortait les résultats sur l'imprimante du Teletype).

Image
marceljack
 
Messages: 1609
Inscription: Ven 17 Juil 2009 11h40

Re: Cryptage "maison"

Messagepar jmespe » Dim 13 Nov 2016 19h19

mmm que voulez-vous dire par :
"ils étaient regroupés par 3 car ces machines travaillaient en base 8 (code octal)." ??

ceci dit, j'ai appris à programmer sur un 6809 en tapant sur un clavier hexa avec des afficheur 7 segments ...

et enfin, je ne vous ai pas encore montré mon clavier :
Photo0982.jpg


le schéma est celui du message plus haut .
Je peux lire le code , il s'affiche sur l'écran .
Mais hélas, je n'ai pas encore réussi à faire correspondre les codes ...
il semble qu'il y ait un problème dans mon programme
seule la première trame est bien décodée (si le bon code est là :D )

je vais aussi m'acheter un second 4014 et un second dip switch pour un code à 16 bits
ils sont très facilement chainables ...

à suivre donc ...
jmespe
 
Messages: 1335
Inscription: Mar 11 Mai 2010 17h38
Localisation: PAU (64)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Réalisations personnelles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités