conversion d'une alim 220V en 12V

Place à l'inventivité et à la créativité, à lampes... ou à transistors

Modérateur: Klara

Re: convertion d'une alim 220V en 12V

Messagepar Jean-Luc Beulaygue » Ven 5 Aoû 2016 18h23

Bonjour

j'ai fait des premiers essaies avec un noyaux efd30 primaire 10 tours , secondaire 4 tours, primaire 10 tours en //
avec le premier primaire.
ça fonctionne, j'obtiens 4.4 V et je peux allumer une lampe 6.3 V 0.15 A. assez fortement.
fréquence 100 Khz, j'ai aussi essayé à 50 Khz (capa 3.3 Nf) KIF KIF.
par contre le mosfet consomme 1.6 A sous 12 V, je n'ai pas mis le dispositif anti oscillation, c'est probablement la cause.
Avec ou sans entrefer le résultat est le même.
j'ai réussi à ouvrir PI expert, j'avais oublié de rajouter l'extension ".EXE" au programme, c'est pas mal.
lundi je vais commander chez FARNELL d'autres types de noyaux pour faire différends essaies.
Bon week end, moi je parts faire maintenant un pique nique sur la plage de Villeneuve Loubet :D
rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose.

pierre dac

cordialement
Jean-Luc
RFL 1347
Jean-Luc Beulaygue
 
Messages: 1852
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: nice alpes maritimes

Re: convertion d'une alim 220V en 12V

Messagepar jmespe » Ven 5 Aoû 2016 19h40

hé hé , oui, moi aussi je teste avec des ampoules de lampe de poche
qui font de bonnes (et belles ) charges fictives , et en plus , on voit si ça marche !

4.4v ?? si vous avez mis 2 res égales sur la patte 1 , vous devriez avoir 5 V
attention , regarder à l'oscillo aux bornes de la res shunt
on est surpris combien le courant max ( protection à 1v) est vite atteint

pour le dispositif anti-oscillation prévoyez une simple 1n4007 en série avec un condo céramique de 10nf

pour la fréquence, je n'ai pas trop vu de différence, tout au plus , je dirai le mosfet un peu moins chaud à 30k qu'à 80k (logique : il y a moins de périodes de transitions)

"avec ou sans entrfer, le résultat est le meme " ha, voilà qui est assez étonnant !

qu'est que pi expert ??

bonne plage/pique nique !

cordialement
jmespe
 
Messages: 1601
Inscription: Mar 11 Mai 2010 17h38
Localisation: PAU (64)

Re: convertion d'une alim 220V en 12V

Messagepar Jean-Luc Beulaygue » Sam 6 Aoû 2016 10h04

Bonjour
PI expert de Power intégration fabricant des circuits TOP.
c'est un logiciel de conception des circuits flyback (entre autre)
il faut aller sur leur site et s'inscrire (c'est gratuit)
j'ai confondu de forum en vous en parlant mais c'est une bonne erreur.
voir le sujet transfo d'alim à découpage, chez nos amis de TSF forum.
rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose.

pierre dac

cordialement
Jean-Luc
RFL 1347
Jean-Luc Beulaygue
 
Messages: 1852
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: nice alpes maritimes

Re: convertion d'une alim 220V en 12V

Messagepar Jean-Luc Beulaygue » Sam 6 Aoû 2016 18h39

Re

premier résultat avec quelques modifs
2 x filtres le premier diode shottky en série avec capas céram 2.2nf drain, pareil source avec capa 1 nf en // sur la capa reésitance de 2.7 /2w
1x résistance 22k entre gate et masse
capas fréquence 2.2nf mylar
noyaux ETD29 12 spires primaire (1 seule couche)
6 spires secondaire mais toujours 4.6 v chargé par une lampe 6.3v / 0.15 A
entrefer ( 3xmorceaux de post it :mrgreen: )
Fichiers joints
IMG_1501.JPG
rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose.

pierre dac

cordialement
Jean-Luc
RFL 1347
Jean-Luc Beulaygue
 
Messages: 1852
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: nice alpes maritimes

Re: convertion d'une alim 220V en 12V

Messagepar jmespe » Sam 6 Aoû 2016 20h21

il serait interessant de voir en voie 2 la tension sur la res shunt

de mon coté, j'ai fait 2 avancées

- la res shunt : j'avais fait une erreur : la troisième bague doit être ARGENT (diviseur 100) et non pas or (div 10)
mon shunt jusqu'à présent était donc de 2.2u ; pas étonnant qu'au moindre à coup de moteur, ça ne marchait pas : reset
Ceci m'amène à une autre conclusion une res de 0.22 est juste suffisante (1 a moyen = 4 A.33 en pique)
donc on va jouer sur des milli ohms ... partout (y compris dans la bobine et sur le mosfet )
je commence à penser à mettre 2 mosfet en //

- le logiciel pi expert (j'ai fait la version en ligne)
semble me dire que si je réduis la tension il faut augmenter les spires au primaire
(on peut jouer entre 85V ac et 260V ac)

enfin le nombre de tour au secondaire dépends aussi de l'intensité ...

ou bien, ai-je mal vu ? ou compris ce logiciel ?

n'hésitez pas à faire une photo du tout et un p'tit schéma sur papier au crayon ....


EDIT : je vous relis, et si votre res de shunt = 2.7 ; 2 W , vous en êtes au même point que moi = protection en courant de l'uc3843 (patte 3 > 1.00 V sur la pique de la rampe courant que vous verrez aux bornes de la res shunt)
jmespe
 
Messages: 1601
Inscription: Mar 11 Mai 2010 17h38
Localisation: PAU (64)

Re: convertion d'une alim 220V en 12V

Messagepar Jean-Luc Beulaygue » Sam 6 Aoû 2016 21h17

Re

j'ai passé la R shunt de 0.22 à 0.5 ohms, j'avais oublié de le dire ( je me suis basé sur le data du 3843 philips)
le courant total est de 0.2 A.
Le 5 V est très important.
je vais essayer d'obtenir de la HT environ 200 V.
rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose.

pierre dac

cordialement
Jean-Luc
RFL 1347
Jean-Luc Beulaygue
 
Messages: 1852
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: nice alpes maritimes

Re: conversion d'une alim 220V en 12V

Messagepar jmespe » Sam 6 Aoû 2016 23h19

un peu de lecture :

sur le lt3748 (datasheet complet)
http://cds.linear.com/docs/en/datasheet/3748fb.pdf

et sur le circuit amortissement :
https://www.abcelectronique.com/forum/a ... ntid=52387

à votre avis, est-ce que je tente de rebobiner mon transfo ?
avec plus de spires ?
jmespe
 
Messages: 1601
Inscription: Mar 11 Mai 2010 17h38
Localisation: PAU (64)

Re: conversion d'une alim 220V en 12V

Messagepar ROGER33 » Dim 7 Aoû 2016 20h30

Si je puis me permettre..
Si pas besoin d'isolation galvanique...Un tore est preferable
j'ai eu a réaliser des convertisseurs 3,6Volts / 12 Volts 2 ampères et 24 Volts 1 ampère a partir de batterie 3,6Volts rechargées solaires.

je n'ai pas obtenu plus de 95% de rendement, mais c'est très robuste aucun n'est revenu en panne
faut des barre a mine entre la batterie et le montage car chaque dixieme de volts compte.

Comme il n'y avait que 3,6 Volts de dispo dans mon cahier des charges (années 90) je n'ai pas utilisé de CI spécialisé mais des 74HC 14 (les 74C14 ne fonctionnent pas a ces faibles tensions) je commandais des BUK (IGBT) très costaud de chez Phillips et juste une boucle de feedback avec...Un transistor saturé par une Zener en fonction de la tension à ne pas dépasser.
Mais bien sur...On a qu'une tension pas 3 ou 4. Pour alimenter un magnetoscope ca devrait le faire.

Ne pas oublier la Zener sinon les loupiotes...Même des 10 w grillées car ça monte, ça monte, ça n'arrête jamais.
ROGER33
 
Messages: 1602
Inscription: Sam 30 Oct 2010 17h48
Localisation: Bordeaux

Re: conversion d'une alim 220V en 12V

Messagepar jmespe » Dim 7 Aoû 2016 22h25

"si je puis me permettre"

mais bien sur voyons, d'autant plus que j'avais vu par là dans ma bibliothèque un montage de elektor
avec tore

si on parle de < 1 spire par volt, c'est faisable

pour le magnétoscope , les à coups du moteur sont très problématiques
j'ai triché ce soir (histoire d'avancer) j'ai mis un mini module 5.0V à découpage
(avec un mini ci cms 8 pattes, ça sort du 2A)
et du coup, j'ai aussi relié le +12 au +12
tant pis pour le +33v (tuner) et le 24v (bobinage hyper rapide)

et ça marche parfaitement ! il est un brin plus lent
j'en ai profité pour constater que le filtre L (double bobine) a une résistance
absolument trop importante (>1 à 2 u)
je l'ai remplacé par un autre (fil de plus grosse section)
et le magnéto marche toujours, mais mieux ( !!!)

je reprendrai mes essais sur la table avec la plaquette issu du tv
et oui, je ferai des essais aussi avec un tore (j'en ai récupéré issu d'alim PC ; le filtre final)

bonne soirée !
jmespe
 
Messages: 1601
Inscription: Mar 11 Mai 2010 17h38
Localisation: PAU (64)

Re: conversion d'une alim 220V en 12V

Messagepar Jean-Luc Beulaygue » Dim 7 Aoû 2016 23h27

Bonsoir

Sur le fichier joint il y a les différents noyaux et le nombres de spires.
si je n'ai pas fait d'erreur pour un transfo type 74040 sur noyau ETD 29,
transfo que je possède, il faudrait 14.4 spires pour 12v.
je dois faire pas mal d'essaies demain.
Quel type de tore utilisez vous ?
Fichiers joints
74040.pdf
(281.27 Kio) Téléchargé 36 fois
rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose.

pierre dac

cordialement
Jean-Luc
RFL 1347
Jean-Luc Beulaygue
 
Messages: 1852
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: nice alpes maritimes

Re: conversion d'une alim 220V en 12V

Messagepar jmespe » Dim 7 Aoû 2016 23h32

ha , c'est la différence entre vous et moi

vous partez de composants que vous achetez et qui sont donc connus
(vous cablez ensuite sur plaque à trou ?)

mais moi, j'avais dans l'idée de partir d'un appareil avec son transfo
donc la plupart du temps sans datasheet

bonne soirée !
jmespe
 
Messages: 1601
Inscription: Mar 11 Mai 2010 17h38
Localisation: PAU (64)

Re: conversion d'une alim 220V en 12V

Messagepar ROGER33 » Mer 10 Aoû 2016 11h23

je reprendrai mes essais sur la table avec la plaquette issu du tv
et oui, je ferai des essais aussi avec un tore (j'en ai récupéré issu d'alim PC ; le filtre final)

Puisqu'on m'y autorise... Voici 2 schémas de produits que j'ai réalisé y a bien...20 ans (comme le temps passe!)
Le premier est le plus simple...Un IGBT simplifie les choses MAIS n'est pas forcément adapté pour le meilleur rendement. il y a BEAUCOUP de littérature sur le principe du découpage en rondelles de saucisson d'une tension pour en récupérer d'autres sans pertes... Le marché était ENORME et tous les fabricants de proposer le truc magique qui fait tout...Bien! (On connait la chanson.) :wink:

Le principe est toujours le même : Le MAX de DV/ DT. Il existe des MOS basse tension qui ont des RON de fraction d'Ohms ça change bien des choses (RON en Gaulois c'est résistance de saturation)

Aussi le Tore, Ici faut pas trop de spires sinon la résistance (et non l'inductance) du tore fait baisser le rendement grave...C'est comme pour tout, en particulier nos femmes...Question de compromis :wink:
Beaucoup de spires = forte inductance donc tension de sortie assez élevée facilement (plus de 50 V avec 6 V en entrée) mais rendement plus faible que moins de spires... A mon avis, seule l'expérimentation permet de s'y retrouver.
Moi je fais ainsi, d'autres calculent. C'est eux qui ont sans doute raison...Mais entre le calcul (la théorie ) et les résultats...Perso je choisi la pratique de l'expérimentation.
A ces faibles tension ...On ne prends pas grands risques. Puis bien sur les dimensions du Tore, un Tore saturé se met à chauffer donc la résistance de l'inductance augmente, ça chauffe encore plus... Catastrophe :lol:
Sans parler du taux d'ondes stationnaires destructif pour le pauvre transistor qui n'est que rarement multi émetteurs dans ces fonctions...

Ici les tests sont à mon avis indispensables.
Conv_6_24 1A.gif
Conv_6_24 1A.gif (30.84 Kio) Vu 1100 fois


On voit que c'est très simple, Pas de circuit "spéciaux". Même pas un LM556 qui ferait sans doute l'affaire aussi.
On se sert des "triggers" en relaxateurs (ils adorent cela) de plus, on peut ajuster très facilement comme on veut la LARGEUR des créneaux de commande...Suffit d'insérer une diode en série avec la résistance de feedback
(ici R20-D6) etc. (dans une sens ou dans l'autre suivant la polarité que l'on veut favoriser) de quoi observer, mesurer et optimiser au mieux ce qu'on recherche sans avoir le pif sur la data sheet en amerlok en tirant la langue!

Voici une autre application plus puissante. jmespe ne te fie pas à la numérotation des composants, c'est une petite partie d'un appareil chargé de recharger des batteries Li PO 3,7 V via panneaux solaires de... Juste 5 Volts sous forte intensité dans la journée (portés à dos d'homme valeureux dans la jungle)...Ou dans le désert (mais c'est rare qu'ils y marchent, ils ont des 4x4) puis, dès plus de soleil, à la nuit tombée, le truc si pas en service ne doit pas consommer plus de ...100 µAmp! Ceci bien sur automatiquement sans intervention humaine. Donc y a du monde et plein de ruses de sioux et de composants! :wink: Je n'ai mit que la partie conversion.
Le truc à partir de 3,6 Volts peut sortir 24V 1,5 Amp ou 12 sous 3 Amp mais faut tout! C'est de la vieille technique à présent. Cependant, pour faire des essais PUISSANTS, ça doit aller aussi.
CONV_UP1.gif


A noter que la commande des Mos est plus complexe car les 74HC 14 n'aiment pas trop les charges CAPACITIVES, or ces gros MOS ...S'ils ont des résistances d'entrée très élevées (quasi infinie) ont par contre des capacités gate-source de dingue! Entre 6000 et 10000 pF... Donc faut les attaquer à basse impédance sinon...Ben sinon tout chauffe et crame!

On doit pouvoir s'inspirer de ces trucs relativement simples pour piloter aussi un transfo d'alim à découpage dont on rebobine le primaire... Cependant , je pense que le secondaire sera hélas aussi à ré-bobiner (trop de spires par rapport au primaire probablement) aussi, voir le circuit magnétique. Pas du tout les mêmes "Ampères/ tour" donc saturation possible. Paradoxalement, le circuit (je suppose) devra être plus gros que pour 280 Volts au primaire. Enfin je suppose juste. Je ne suis pas très expert dans ces trucs.
C'était juste alimentaire, la radio se vendant de plus en plus mal.

Je retourne à ma galère de disjoncteur! Sur ligne négative ... Ce vilain REFUSE de fonctionner! Grrrr
Entre nous je ne m'y attendais pas et ça commence à m'exaspérer grave!
Sur le positif comme sur ma première réalisation, un rêve... Entre à peine 20 mA et 8 Ampères cette fois ci et toujours sans commutation! Je n'en demandais pas tant!
Mais sur ligne négative...Rien à faire! Je sèche. Cela doit venir de la structure interne des TL 072 mais j'ai beau regarder leur schéma interne... Je pige pas ce qui fait que...Ça refuse de fonctionner! Faut que je m'améliore :lol:

Bons essais, je viendrai lire cela avec appétit.
ROGER33
 
Messages: 1602
Inscription: Sam 30 Oct 2010 17h48
Localisation: Bordeaux

Re: conversion d'une alim 220V en 12V

Messagepar Jean-Luc Beulaygue » Mer 10 Aoû 2016 16h52

Bonjour

après un long silence, voici les nouvelles du "front".
Je pars de composant neufs parce que le veux réaliser divers alim fly back,
dont une possibilité d'avoir des tension de 200 à 300 V /0.15 A.
âme essentielle le transfo;
j'ai bobiné sur circuit ETD 29 :
primaire 2 x 15 tours en 2 x enroulements de 15 tours dont un sur le secondaire branché en // fil 0.3 mm
secondaire 8 tours en trifilaire fil 0.3 mm
J'obtiens 12 V 0.5 A
en agissant sur l'alimentation de la borne 2 du c.i je peux allumer 2 X lampes de 12 V / 5W,
par contre j'ai un peu d'instabilité, je ne comprends pas comment fonctionne cette borne qui est en principe le" voltage regulator"
ci joint photo de la maquette.
rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose.

pierre dac

cordialement
Jean-Luc
RFL 1347
Jean-Luc Beulaygue
 
Messages: 1852
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: nice alpes maritimes

Re: conversion d'une alim 220V en 12V

Messagepar Jean-Luc Beulaygue » Mer 10 Aoû 2016 16h54

la photo n'était pas passée
Fichiers joints
IMG_1506.JPG
rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose.

pierre dac

cordialement
Jean-Luc
RFL 1347
Jean-Luc Beulaygue
 
Messages: 1852
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: nice alpes maritimes

Re: conversion d'une alim 220V en 12V

Messagepar ROGER33 » Mer 10 Aoû 2016 19h53

Bonsoir :wink:
j'ai trouvé ceci pour produire de la HT avec ce circuit
Montage avec UC3843.doc
(21.5 Kio) Téléchargé 39 fois


(le site refuse le format RTF je l'ai converti en .doc dont je ne me sers jamais.)

Le concepteur se sert de la broche 3 pour couper si cela monte trop, mais comme pas étudié pour.. (en fait c'est pour protéger le Mos si trop de courant dans la source via résistance de source très faible) Là il s'en fiche et il s'en sert pour autre chose ca limite l'excursion de tension à peanuts (2x1N4148 en série soit 1,2volts à la louche (vu le sens des diodes, elle conduisent si plus de 1,2Volts. Il travaille donc en dessous via 33K le trim de 250K et la 1,5K c'est un montage à Tore, direct du 12V il sort la HT je suppose une bonne centaine de volts même au max il atteint 190 Volts c'est écrit sur son schéma. Je doute que cela suffise pour vous...Mais ça peut aider dans l'étude. Un transfo serait à mon avis mieux adapté.

Pour les fluctuations, mettez votre schéma , déjà sur VFB sur ce schema y a aucune capa et comme c'est très rapide le latch interne de contrôle de commande du Mos, la cause est peut être cela... Faudrait regarder au scope sur la grille.
S'il y a des interruptions de commandes importantes dans le temps, cherchez pas, c'est cela. On peut le mesurer sans gêner si votre schéma possède aussi une résistance d'assez faible valeur entre le grille et la source (la masse) entre nous, 20K c'est très élevé, moi j'aurais mit 10K mini Mais je ne connais pas la structure interne sur la broche 6, elle fait peut être le job super bien.
Bon courage!
ROGER33
 
Messages: 1602
Inscription: Sam 30 Oct 2010 17h48
Localisation: Bordeaux

PrécédenteSuivante

Retourner vers Réalisations personnelles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron