éssai R-TU101

Place à l'inventivité et à la créativité, à lampes... ou à transistors

Modérateur: Klara

Re: éssai R-TU101

Messagepar Bondivenne » Dim 29 Mar 2015 17h09

Re ! Salut Eric
Je n'ai pas de R-TU101 nouveau mais 2 exemplaires de TU101 des années 1969. Par la méthode résonance, je trouve:
N°1- Lf totalité primaire / secondaire 8 Ohms en CC: 25 mH.
Capacité parasite 460 pF.
N°2- Lf totalité primaire / secondaire 8 Ohms en CC: 26,5 mH.
Capacité parasite 560 pF

Les courbes de réponse,faible niveau, entrée 2Veff, sortie sur 15 Ohms entre nouvelle et ancienne version sont assez semblables. Sur l'ancienne version, je constate des accidents à niveau élevé ( au dessus de 6/7W) dans la gamme des 25kHz.
Clt
TboT

Sans cesse, il faut chercher.
Bondivenne
 
Messages: 184
Inscription: Mar 15 Mar 2005 15h44
Localisation: Grand Toulouse

Re: éssai R-TU101

Messagepar Yves07 » Dim 29 Mar 2015 18h09

Salut à vous,

Bondivenne a écrit:Bonjour Yves et tous les autres.
Il est clair que j'ai redécouvert l' Amérique lorsque tu avais fait le travail avant moi! :shock: Le point positif est de constater cet accord sur la méthode par résonance. :)

. . . que j'avais moi même redécouverte :wink:
. . .
J'ai tenté de mesurer la self de fuite demi primaire par rapport à l'autre demi primaire et enroulement d'écran par rapport à un demi primaire. Je me pose la question suivante de court-circuiter ou non les enroulements non utilisés comme le secondaire par exemple. Je pense qu'il ne faut court circuiter que l'enroulement dont on cherche la fuite par rapport à un autre.
As tu un avis?

Le même ! Me semble le plus raisonnable.

Deux remarques générales pour toutes les mesures sur transfos:

1 - Dès que l'on connecte un équipement au primaire et un autre au secondaire, ils "court circuitent" une connexion primaire avec une connexion secondaire ce qui cache ou exacerbe les effets d'un couplage capacitif interne au transfo.
Un géné et un scope symétriques (sans "terre" ni "masse") deviennent indispensables.

Un pis aller pour un transfo push pull:
Alimenter un demi primaire par le géné à travers une résistance appropriée (représentant le Rp du tube par exemple) et shunter l'autre demi primaire par une résistance de valeur égale ainsi les courants circulants dans les deux demi primaires sont égaux.
La "masse" du géné sur le point milieu, ça va sans dire !
On peut alors raccorder un scope au secondaire sans précaution particulière puisqu'on est alors dans les conditions réelles d'utilisation.

2 - Dans le cas d'un SE, faire circuler une une composante continue au primaire n'est pas très pratique et nécessite une source de CC de forte tension.
C'est plus facile de le faire au secondaire en utilisant une alim BT en série avec la résistance de mesure.
Par exemple, 12 Volts en série avec 8 Ohms fait circuler 1,5 Ampères dans le secondaire.
La connaissance du rapport des courants (qui est égal au rapport des tensions et facile à mesurer) permet de calculer le courant secondaire remplaçant celui qui aurait du circuler dans le primaire (ainsi que l'échauffement prévisible de la résistance !).
Les tôles n'y voient que du feu :mrgreen:

Les transfos c'est passionnant et plein de surprises contre intuitives

Yves.
Yves07
 
Messages: 687
Inscription: Dim 8 Fév 2009 09h39
Localisation: 45°N, rive droite du Rhône.

Re: éssai R-TU101

Messagepar pprabi » Dim 29 Mar 2015 18h47

Amis des transfos, re bonsoir :wink:

donc les mesures Lf et Cp sont heureusement assez proches avec des moyens de mesures #.

A+

Eric.
"Tous les mecs qui croient en Dieu, croient que c’est le seul. C’est même de là que vient l’erreur." Coluche
pprabi
 
Messages: 217
Inscription: Lun 29 Déc 2014 18h48
Localisation: Grenoble

Re: éssai R-TU101

Messagepar William Son » Ven 17 Avr 2015 14h01

Bonjour à tous,

Sur un autre forum, on parle du TU 101 en charge cathodique, le schéma est donné en bas de page : http://audiyofan.org/forum/viewtopic.php?t=5391
J’ai un vieil article à propos de ce type de montage, très prometteur, les auteurs s’engageaient à ne plus tenir un fer à souder pendant un an si, quiconque ayant écouté les résultats de ce montage revenait au transfo dans les plaques ! Les lampes utilisées étaient des EL 86 (2 en // par branche du push-pull).
Les résultats semblent intéressants avec 2 EL84 sur l’ampli Electro-Voice A15
http://circlotron.tripod.com/a15.pdf
ou encore le Carad PAS29 http://www.audiovintage.fr/leforum/view ... hp?p=77314

Je me demande quelles sont les meilleures performances que l’on pourrait tirer du TU 101 monté en charge cathodique, surtout du coté des basses, vu qu’il s’agit d’un transfo de moyennes dimensions.
William Son
 
Messages: 108
Inscription: Ven 18 Jan 2008 14h22

Re: éssai R-TU101

Messagepar jean_marc » Ven 17 Avr 2015 19h16

Bonjour à tous,

La charge cathodique : 2 inconvénients :
- une excursion de grille considérable.
- necessité d'une alimentation filemaent séparée sur chaque tube de puissance cause risque claquage filament cathode.

Une autre voie interessante avec le TU 101 : la charge répartie. On branche le primaire en cahrge anodique, du classique. On met les 2 enroulements secondaire d'impédance équivalente en série, point milieu à la masse, et on reboucle sur les cathodes des tubes de puissance en croisant...

ca crée une contre -réaction locale très bénéfique, on augmente l'excursion de grille mais pas dans des proportions considérables, on linéarise l'ensemble tube finales + transfo...

Inconvénient : si le TS a trop de rotation d ephase, ça risque de finir en oscillateur ! A essayer avec le TU 101 à mon avis...

Ci-joint un exemple avec un ampli Music-Angel 800 modifié (KT88). ca marche "du feu de dieu"...

Bien amicalement. jean-Marc
Fichiers joints
charge-repartie_schema.jpg
jean_marc
 
Messages: 977
Inscription: Mar 14 Déc 2004 14h58
Localisation: Bouches du Rhône

Re: éssai R-TU101

Messagepar jean_marc » Ven 17 Avr 2015 19h17

Ah oui j'ai oublié : pas d'ultra linéaire avec la charge répartie ! Soit on monte les EL84 en pentodes, soit en triodes, sinon ça risque d'être l'oscillateur assuré....
jean_marc
 
Messages: 977
Inscription: Mar 14 Déc 2004 14h58
Localisation: Bouches du Rhône

Re: éssai R-TU101

Messagepar Yves07 » Ven 17 Avr 2015 19h33

On peut "pousser le bouchon" un peu plus loin:
http://www.audiyofan.org/forum/viewtopic.php?f=60&t=9172

Voir la façon d'alimenter les écrans par des prises pour qu'il n'introduisent pas de CR indésirable, ils doivent suivre leurs cathodes respectives.

Yves.
Yves07
 
Messages: 687
Inscription: Dim 8 Fév 2009 09h39
Localisation: 45°N, rive droite du Rhône.

Re: éssai R-TU101

Messagepar jean_marc » Dim 19 Avr 2015 16h39

Bonjour à tous,

Oui, faire en sorte que V G2-K reste constant, masi avec le TU101 ce n'est pas possible, il n'a pas les enroulements adéquats...

Le mieux est sans doute de monter les EL84 ou 6P14 en pentodes, on perdrait trop de puissance en triode avec ces petits tubes....

Amicalement. Jean-Marc
jean_marc
 
Messages: 977
Inscription: Mar 14 Déc 2004 14h58
Localisation: Bouches du Rhône

Re: éssai R-TU101

Messagepar pprabi » Lun 18 Mai 2015 22h08

Bonsoir à tous,

juste une photo de la réponse en carré @10KHz d'un R-TU101, la manip est par là:

http://forum.elektor.com/viewtopic.php?f=156004&t=2715581

P5181110-r.jpg


Meilleure allure que le TU101 d'époque!
Que voici:

P5201115-r.jpg


A+
Eric.
"Tous les mecs qui croient en Dieu, croient que c’est le seul. C’est même de là que vient l’erreur." Coluche
pprabi
 
Messages: 217
Inscription: Lun 29 Déc 2014 18h48
Localisation: Grenoble

Précédente

Retourner vers Réalisations personnelles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron