éssai R-TU101

Place à l'inventivité et à la créativité, à lampes... ou à transistors

Modérateur: Klara

Re: éssai R-TU101

Messagepar Bondivenne » Mer 4 Mar 2015 16h04

Bonjour Choco et tous les autres
Petite remarque: Choco a toujours mentionné Vcc=, ce qui se traduit volt crète crète. Les habitués de la mesure des tensions à l' oscillo pratiquent cela tous les jours et ne se sont pas trompés dans l' application de la loi d'Ohm. Quant aux arrondis,et pour participer à l'échange, je travaille à la règle à calcul, Graphoplex en général ( c'est du plastique mais c'est encore précis,) ou Nesler dans les grandes occasions, (en bambou, antique mais recherché). Avec ces instruments d'un autre âge, les arrondis sont ceux de lecture mais à l' époque on apprenait à déterminer les ordres de grandeur et la règle donnait le chiffre valable.
Pardon pour cette digression !

Précision importante. Pour m' être fait piéger moult fois, il faut mesurer très exactement la résistance de charge; lire 8 Ohms sur la résistance ne suffit pas. Il faut tenir compte de la résistance des fils, on a vite perdu - ou gagné- une fraction d'Ohm.Enfin, j' ajoute que mesurer exactement une résistance de 8 Ohms n'est pas à la portée de tous les multimètres.
Exploitation des courbes 832
- Avec 247 Volt sur les écrans, on peut exploiter les courbes de la 832. Pour 300 Volts de HT et -16,4 Volt sur la grille le courant plaque est de 65/68 mA. Choco mesure un courant total de cathode de fois 48= 96mA; déduction: la QQE serait fatiguée.
- Pour une charge de 8000 OHms, Vht=300 Volt, Vg= - 20 Volt, on a Ia= 55 mA. mais lorsque Vg passe à -5 Volt on est dans le coude de la caractéristique. Ce point de fonctionnement n'est pas bon; cependant entre Vg variant de - 5 à -35 Volt on devrait tirer 9W sur la charge de 8000 Ohms. Mais on aura moins sur la résistance de charge du secondaire car il faut tenir compte de la résistance du secondaire, au moins 0,4 Ohms et la résistance du primaire ramenée au secondaire, au moins 0,4 Ohms encore. On a vite perdu 10% de la puissance et on mesurera plutôt 8 W au secondaire sur les 9W délivrés au primaire.
Alors, pour tirer 10 vrais Watt de la QQE, ce qui est très possible comme le dit Yves, que faut-il faire ?
- Si on garde Vht= 300 Volts, Vg2= 250 Volt, passer Raa= 4500 Ohms, Vg = - 16Volt Ia =65 mA, l' excursion de Vg ira de 0 à -32 Volt et on tirera 11,7 W sur la charge au primaire et un peu plus que 10W au secondaire. Commentaire: c'est malheureux de n'utiliser que partiellement le primaire.
- Si on garde Raa= 8000 Ohms et Vg2=250 Volts, passer à Vht = 375 Volts, Vg= -16 Volts d' ou Ia=70 MA,( On espère que le transfo accepte), l'excursion de Vg de 0 à -32 Volts fournira 15, 8 W au primaire et un peu plus que 14W au secondaire. Avec la QQE, cette solution me parait viable.

Au départ Choco voulait voir si 15 W était possible; sont-ils nécessaires est un autre débat. L'essais débouche sur un manque de puissance qui ne s'explique avec les infos disponible que par la faiblesse toute relative de la QQE, à savoir dans le montage un peu plus de 7W pour un peu plus de 8W espéré. Maintenant, je suis perplexe sur les distorsions qui sont mentionnées. Pour un montage normal à ce niveau de puissance la distorsion devrait être à peine visible. Je propose de mettre un coup de sonde oscillo sur les entrées grilles de la QQE, de vérifier que les tensions sont bien égales et déphasées et de déterminer à quel niveau apparait la distorsion sur ces signaux.
A plus
TboT

Sans cesse, il faut chercher.
Bondivenne
 
Messages: 184
Inscription: Mar 15 Mar 2005 15h44
Localisation: Grand Toulouse

Re: éssai R-TU101

Messagepar Bricolou85 » Mer 4 Mar 2015 16h34

RFL 6522 jusqu'au 31/12/17, EPR pas usé à donner à Noël.
Horreur des faux-culs, des lèche-culs et fervent adepte de St Thomas.
Bricolou85
 
Messages: 4675
Inscription: Jeu 11 Juil 2013 02h06
Localisation: St Magrelon des Endoufles

Re: éssai R-TU101

Messagepar choco » Jeu 5 Mar 2015 13h03

Eh bien ! Dans mon texte il faut bien lire 21Vcc donc 21 Volts crête à crête, ce qui
me semble le plus facile à mesurer à l'oscilloscope, sans se prendre la tête.
je ne pensais vraiment pas que l'on pouvait imaginer autre chose, qui d'ailleurs
n'aurait pas cadré avec les puissances évoquées , de l'ordre de 7 à 10w (Watts).

J'ai simplement soudé mes résistances de charge sur les bornes mêmes du transfo. Et j'ai seulement mesuré les tensions cathode ce qui est facile (mon multimètre est un Chauvin Arnoux C.A. 5011 et ne dit pas trop de bétises). J'aurais pu mesurer le courant anode à l'aide d'une résistance série sur chacune d'elles et je le ferai quand j'aurai 50V de plus à leur mettre sous la dent.

Bon, la dizaine de Watts actuelle m'est bien suffisante mais puisque le montage a bien marché du premier coup,
alors on essaie d'en gratter un ou 2 de plus.... même si passer de 7 à 12w ne s'entend guère.

Pour Mr Bondivienne, je ne suis jamais entré dans ces détails, je perçois votre grande expérience, ce qui n'est pas mon cas dans les tubes ! Merci beaucoup !

Quant aux jeunots, je suis sorti de l'école en 1976, mais on ne nous à pas parlé des tubes à l'époque !
Et puis mes scopes sont un vieux Hameg HM312 et un Philips PM3331 : ce dernier a bien une mémoire
mais c'est bien fondamentalement un analogique.
Mais je suis d'accord pour les vrais scopes numériques et j'en ai un au boulot mais je le maîtrise mal; par contre les derniers embauchés ou les stagiaires ne veulent que ce numérique et pas les vieux "machins".
choco
 
Messages: 140
Inscription: Dim 1 Mar 2015 16h18
Localisation: Lyon

Re: éssai R-TU101

Messagepar choco » Jeu 5 Mar 2015 18h13

La suite, désolé si je réponds un peu à moi-même:

Enfin alim de 370v à vide pour 367 à fond en limite de saturation.
U écran de 270v à vide et 255v à fond (mesurés par rapport à la masse donc pour U cathode-Anode il faut retirer Ucathode).
U cathode à vide 21.9V (81mA) et à fond 24.22V (90mA à un poil près).
Ecrètage à 32Vcc pas trop de déformation à 30Vcc, après il faudrait un distortiomètre.

Ma résistance de charge est sans doute plus proche de 8.3r (essai avec un petit pont RLC et avec la méthode U/I)
Par la méthode U/I je trouve 1.24r pour la résistance du secondaire du transfo de sortie; ça fait pas mal de perte
à ce niveau (15.5%) , le fil du bobinage est sans doute un peu trop fin. (il reste de la place entre les tôles, 1.2mm de chaque côté pour mes 2 exemplaires de ce transfo).
On n'est pas loin des 15W.
Le signal d'entrée s'établit à 1Vcc pour 30Vcc en sortie.
Il y a un léger décalage de 3mA entre les courants d'anode.
L'excitation est de 30Vcc identique pour les 2 grilles (à l'inversion près).

Pour faire un équilibrage ça se complique il faudrait la cathode à la masse et des tensions de grille négatives et ajustables; on gagnerait un vingtaine de volts et U cathode ne varierait plus avec la puissance de sortie (moins de distorsion sans doute).
J' ajouterai enfin que la contre-réaction sortie sur entrée, présente dans le schéma de base utilisé, na pas été montée ici. Prochains essais sans doute avec les EL 84, j'attends de lire quelques tests avec ce tube.
choco
 
Messages: 140
Inscription: Dim 1 Mar 2015 16h18
Localisation: Lyon

Re: éssai R-TU101

Messagepar Roger Monnet » Jeu 5 Mar 2015 23h39

Bonsoir
Je suis de l'avis de notre compatriote breton Jean Pierre , ne pas comprendre la démesure et la course aux décibels, watts musicaux :roll:
J'ai engueulé un de mes petits enfants qui avait mis dans le coffre de sa voiture un HP de 30cm "200W", poussé par un ampli """adéquat""""" tout en sachant que les W musicaux sont factices mais qu'il sera à forciori plus tard obligé de consulter un audioprothésiste. :mrgreen:
En appartement avec un couple de push EL84 la puissance est nettement suffisante pour l'écoute, il lui faut les enceintes correspondantes .
RFL-4532
Dieu seul et moi le savon de Marseille
Roger Monnet
 
Messages: 1554
Inscription: Mar 1 Jan 2008 22h53
Localisation: Pays de la Loire

Re: éssai R-TU101

Messagepar Bondivenne » Ven 6 Mar 2015 10h02

Bonjour à tous
Les derniers résultats de Choco sont prometteurs; attendons la mise en place des EL84.
Je viens de mesurer la résistance du secondaire de 2 transfo d'origine TU101, ils font aussi 1,2 ohms et la carcasse n'est pas complètement remplie; (la résistance totale du primaire est de 400 Ohms). Le nouveau modèle R-TU101 n'amènerait donc pas un progrès sur ce plan avec une résistance de 1,24 Ohms au secondaire câblé pour Zs= 8 Ohms.
A titre de comparaison, un transfo Supersonic W12 de même taille affiche:
-primaire : 193 Ohms,
- secondaire 0,5 Ohms sur sortie 9 Ohms.
Bonne journée.
TboT

Sans cesse, il faut chercher.
Bondivenne
 
Messages: 184
Inscription: Mar 15 Mar 2005 15h44
Localisation: Grand Toulouse

Re: éssai R-TU101

Messagepar Yves07 » Ven 6 Mar 2015 13h07

Faut pas mélanger les torchons et les serviettes !
Le TU101 doit être pris pour ce qu'il est: un produit économique et de performances limitées.
J'en ai utilisé, il y a "oulà" plusieurs décennies :roll:
A l'époque j'avais une 4CV Renault, j'étais content :wink:

Yves.
Yves07
 
Messages: 713
Inscription: Dim 8 Fév 2009 09h39
Localisation: 45°N, rive droite du Rhône.

Re: éssai R-TU101

Messagepar Bondivenne » Ven 6 Mar 2015 16h27

A Yves mais aussi aux autres
En 1969 quand j'ai monté l'ampli" Belle Mère" pour satisfaire les besoins de la dite, j'avais une R4 et cette solution TU101 était parfaite,( la R4 aussi!)

Il me semble que la réédition du R-TU101 a été présenté dans la revue comme devant apporter quelques améliorations. Vu qu'il semble rester de la place entre bobinage et carcasse, quelques 1/10 en plus sur le diamètre du fil secondaire auraient été les bienvenus.
Mais, bien d' accord:Le TU101 doit être pris pour ce qu'il est: un produit économique et de performances limitées.
Mais quid du R-TU101 ?
En janvier15, j'ai remis en état ce fameux ampli "Belle mère". Les perfos sont honnêtes, sans plus avec tout de même des choses bizarres autour de 21kHz quand on dépasse 7 à 8W en sortie et ce phénomène se retrouve sur les deux unités. Je n'ai pas creusé le problème, cf la ligne en italique ci dessus.
A+
TboT

Sans cesse, il faut chercher.
Bondivenne
 
Messages: 184
Inscription: Mar 15 Mar 2005 15h44
Localisation: Grand Toulouse

Re: éssai R-TU101

Messagepar Yves07 » Ven 6 Mar 2015 17h16

Bondivenne a écrit:. . .
Mais quid du R-TU101 ?

Je n'ai pas trouvé d'infos ni feuille de caractéristique à part ceci:

http://radiofil.com/transformateur-de-sortie-replique-de-tu-101-l-unite,p451.html

C'est bien court et je tique quand je lis: "Z primaire : 2 x 4 000 Ω ", ça ferait 16000 Ω plaque à plaque !

Audax était plus disert:

Image

La self de fuite est assez élevée :o

Yves.
Yves07
 
Messages: 713
Inscription: Dim 8 Fév 2009 09h39
Localisation: 45°N, rive droite du Rhône.

Re: éssai R-TU101

Messagepar choco » Ven 6 Mar 2015 21h37

Merci Yves 07 pour ce schéma de transfo !

Je n'arrivais pas à comprendre la logique des branchements stipulés du R-TU101.
Pour le primaire, ça allait.

J'ai refait les mesures du secondaire avec un courant plus élevé et un ampèremètre numérique
(pour tenter une meilleure précision) et je trouve des valeurs un peu plus faibles:
la connexion mesurée en 4r est de 0.412r (méthode U/I 0.824v et 2A)
ou encore en 16r on a 1.66r (3.32V/2A)
et en 8r 1.04r (2.082V/2A)

Mais ça n'est pas fameux ! 10% de perdus !

Par ailleurs, j'ai entièrement démonté le montage d' essai, pour l'instant finies les QQE !
choco
 
Messages: 140
Inscription: Dim 1 Mar 2015 16h18
Localisation: Lyon

Re: éssai R-TU101

Messagepar Yves07 » Sam 7 Mar 2015 00h00

choco a écrit:. . .
Mais ça n'est pas fameux ! 10% de perdus !

Seulement pour les secondaires, mais il faut y rajouter les pertes du primaire.
Cependant ce n'est pas, à mon avis, le plus gros problème :wink:

Yves.
Yves07
 
Messages: 713
Inscription: Dim 8 Fév 2009 09h39
Localisation: 45°N, rive droite du Rhône.

Re: éssai R-TU101

Messagepar Bricolou85 » Sam 7 Mar 2015 00h40

Bonsoir à tous,
choco a écrit:Par ailleurs, j'ai entièrement démonté le montage d' essai, pour l'instant finies les QQE !

Si j'ai bien compris les trucs trop QQ c'est fini :lol:

Mais j'ai du mal à comprendre le reste des messages, pour avoir "pratiqué" le TU101 dans les années 60 et des broutilles, il me semble qu'il faut re-situer ce transfo à son époque.
Il avait l'avantage d'être "universel", guère plus que ça, mais l'universalité a ses limites.
Qu'Audax le qualifie de "HIFI" à l'époque ça peut se comprendre :)
Maintenant, si la version "R-TU101" est simplement la copie de l'original, il ne faut pas chercher mieux que l'original :mrgreen:

C'est bien pour les nostalgiques, il y a mieux avec la technologie actuelle, mais c'est parfois mal utilisé, alors :oops:

Longue vie au TU101 :lol:

Patrick
RFL 6522 jusqu'au 31/12/17, EPR pas usé à donner à Noël.
Horreur des faux-culs, des lèche-culs et fervent adepte de St Thomas.
Bricolou85
 
Messages: 4675
Inscription: Jeu 11 Juil 2013 02h06
Localisation: St Magrelon des Endoufles

Re: éssai R-TU101

Messagepar Roger Monnet » Sam 7 Mar 2015 16h33

Bonjour
Le mot HIFI pour l'excellence audio oui certes mais ... ?
Je serais curieux de connaitre le nombre de péquins atteignant la retraite et plus jeunes susceptibles de percevoir l'étendue du spectre, surtout lorsqu'on donne une bande passante 20 à 50.000 Hz ""linéaire""???
Sans prétention j'ai une bonne oreille pour plus de 80 balais , j'ai fait des essais pour en connaitre les limites avec un générateur BF Philips sortie à niveau constant sur un ampli Onkyo et enceintes Jamo, pas du matériel qui fait fantasmer mais honorable, ma perception va de : 70 à 10.000Hz et je me considère comme privilégié .! :D
RFL-4532
Dieu seul et moi le savon de Marseille
Roger Monnet
 
Messages: 1554
Inscription: Mar 1 Jan 2008 22h53
Localisation: Pays de la Loire

Re: éssai R-TU101

Messagepar Yves07 » Sam 7 Mar 2015 17h09

Roger Monnet a écrit:. . .
Sans prétention j'ai une bonne oreille pour plus de 80 balais , j'ai fait des essais pour en connaitre les limites avec un générateur BF Philips sortie à niveau constant sur un ampli Onkyo et enceintes Jamo, pas du matériel qui fait fantasmer mais honorable, ma perception va de : 70 à 10.000Hz et je me considère comme privilégié .! :D

Effectivement, mais des anomalies au delà du spectre audibles ont des répercussions audibles.
Entendre (comprendre) que des produits d'intermodulations de composantes au delà de 10KHz se retrouvent en plein dans la plage audible.

Je crois aussi que les rotations de phases ,toujours dans la zone audible, affectent les timbres. Or tenir moins d' une dizaine de degrés à 20Khz, implique que la bande passante finale soit au moins 5 fois plus grande.

Yves.
Yves07
 
Messages: 713
Inscription: Dim 8 Fév 2009 09h39
Localisation: 45°N, rive droite du Rhône.

Re: éssai R-TU101

Messagepar pprabi » Sam 7 Mar 2015 19h39

Bonsoir à tous,

quelques mesures sur des TU101 (5 pièces) mesures résistances au Fluke85
Rp de 384,385,407,418 et 427 Ohms
Rs de 2,2.1,2.2,2.5 et 2.7 Ohms

Sur 2 pièces,au pont RLC (2v A.C):
Inductance primaire 84 et 75 H @ 50Hz puis 132H et 78H @1KHz

" de fuite 111mH et 126mH @ 50Hz puis 21mH et 25mH @1KHz Tous secondaires en c.c

Et un extrait d'article (l'article total ne passe pas) de la irevue Audiophile No37 sur un ampli 6V6 réalisée par F.Blesbois ou une comparaison a lieu entre le TU101 et un Millerioux FHB et bien le TU101 n'est pas si ridicule "il peut surprendre" et je partage cet avis l'utilisant.
Capture.JPG


Cdlt.
Eric.
"Tous les mecs qui croient en Dieu, croient que c’est le seul. C’est même de là que vient l’erreur." Coluche
pprabi
 
Messages: 217
Inscription: Lun 29 Déc 2014 18h48
Localisation: Grenoble

PrécédenteSuivante

Retourner vers Réalisations personnelles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités