CIRCUITS IMPRIMES

Place à l'inventivité et à la créativité, à lampes... ou à transistors

Modérateur: Klara

Re: CIRCUITS IMPRIMES

Messagepar Janpolanton » Mar 30 Juin 2015 17h39

Bonjour,

J'ai de nouveau essayé cet après-midi mais comme je n'ai pas la chance d'avoir un atelier à 24°C (dans mon cabanon de jardin qui me sert d'atelier on peut facilement faire chauffer l'eau des pâtes) je n'ai pas vraiment insisté.

J'ai l'impression que le révélateur chinois livré avec le film ne soit pas bien terrible. Je vais essayer demain matin à la fraiche avec des produis ménagers (desktop et cristaux de soude).

On va bien finir par y arriver avec de la persévérance et les bons dosages et réglages

Jean-Paul
Je recherche un Analyseur de Spectre de marque Ghostbuster
Janpolanton
 
Messages: 1686
Inscription: Ven 13 Mar 2015 11h05
Localisation: Meaux 77

Re: CIRCUITS IMPRIMES

Messagepar Janpolanton » Mar 30 Juin 2015 19h06

Pour les courageux, un site en anglais sur la fabrication de pcb

http://www.pcbfab.com/innerlayer-fabrication-process/

et le lien du site sponsor : http://rdchem.com/

Je n'ai fait que les parcourir mais je vais approfondir ma lecture plus tard, j'espère y trouver les dosages adéquats des produits.

Bonne lecture

Jean-Paul
Je recherche un Analyseur de Spectre de marque Ghostbuster
Janpolanton
 
Messages: 1686
Inscription: Ven 13 Mar 2015 11h05
Localisation: Meaux 77

Re: CIRCUITS IMPRIMES

Messagepar ROGER33 » Mar 30 Juin 2015 19h19

La cabane de jardin, faut lui refiler la clim et voila! Puis un peu de foin sur le toit qu'on arrose avant d'y aller et ça roule :lol: (principe de la gourde fraiche)
Sinon monter sa cabane de jardin avec CELA! a peine plus couteux qu'un parpaing mais...la classe.
Pas besoin d'être macon le ciment on le met DANS les trous, c'est posé à sec!
http://www.fixolite.be/fr
Seul problème les chauffeurs belges ne savent pas faire les marche arrière avec remorque mais pour une petite cabane de jardin, pas besoin de remorque... :wink:

Bon,
Déjà y a un GROS pb pour séparer les feuilles dans la demi obscurité...GALERE!
Avec un bout de scotch collé dans un coin ...Un peu plus facile, mais bon, c'est très très fin et peu pratique d'usage en tout cas pour les miennes de feuilles.
Deuxieme Pb
Une fois effeuillé d'un coté... L'application...(ils disent 100°C sur les forums et vidéos web, ben même à 80°C ça frisotte car le film qui supporte l'enduit de pré sensibilisation ne supporte pas ces températures, même avec un linge double, donc...Forcément dans certains endroits, inutile d'espérer quoi que ce soit de potable!

Alors j'ai juste appliqué le film sans le chauffer en le tendant délicatement. (déjà, sur petite carte ça peut aller avec de la patience, mais avec une grande...Je me marre! j' y arriverai JAMAIS sans des plis! Or si la plaque est bien dégraissée (au trichlo ou à l'acétone)... Le film colle direct dessus et IMPOSSIBLE de la repositionner! (il se déchire!)

Mais admettons ... Qu'on y soit arrivé. :wink:
Ensuite, impossible d'enlever le plastic de la seconde feuille (il ne disent pas de l'enlever avant insolation, ce qui fait une sur-épaisseur déjà qui diffuse la lumière et va donc faire "maigrir" les pistes, mais admettons. On le laisse, ok.

Ensuite on insole... Alors déjà, bizarre ça ne semble pas très sensible à la lumière mais juste 1mn15 avec lampe fluo "had hoc" et c'est PARFAITEMENT imprimé (insolé) là ça va, on voit bien le dessin.

Ensuite on développe j'ai testé 3 révélateurs (CIF, Le train magique et KF et comme d'hab c'est le 4eme, le machin un peu violet genre Destop à 20% à la louche qui fonctionne le mieux, le plus régulier.. MAIS si on trempe 5 à 10 sec, il reste de la résine incolore...et si on insiste ...ça frisotte sur les bords des pistes!
essai 2.jpg
essai 2.jpg (19.74 Kio) Vu 753 fois


Cependant, c'est probablement LE RÉVÉLATEUR qui est en cause car ici, sur cette photo, les pistes
font 38/100 ème, 50/100 ème et 70 centieme soit en gros 0,4mm, 0,5mm et 0,7 mm. Le tracé est très net! Même à 0,4. (pas trop la photo desolé.)
il y a 6/10 ème entre les pistes en bas! Cependant, au développement, comme pas chauffé...Les pistes fichent le camp car la résine ne colle pas assez sur le cuivre!!! (ça je m'en doutait un peu!) Grrr


Dommage, car j'ai gravé cette carte (au perchlo) et les pistes de 4/10eme sont bonnes -(Là où cela a bien collé bien sur!)

Cette résine polymérise impec et le perchlo ne peut la bouffer! Elle reste très dure une fois polymérisé, rien à voir avec les plaques présensibilisées habituelles.

Les problèmes donc il y en a deux:
Comment appliquer ce film très fin et plastique (sans tenue, donc déformable facilement sans une machine à dérouler suivi d'une presse à rouleaux caoutchouc légèrement chauffants... Ce qui sort du cadre de l'amateur!
Et... Quels produits utiliser pour révéler....???


NB; pour nettoyer après gravure chimique, ni le trichlo, ni l'acétone ne font effet, ni le diluant cellulosique ni le diluant synthétique!

Seule la plaque une fois gravée replongée dans la soude caustique un bon moment nous débarrasse de cette résine. Et encore, j'ai du frotter avec le doigt, il ne me reste que l'os!

Mon avis: Truc qui marche un peu à se servir l'hiver pour passer de bonnes soirées au coin du feu!

Pour usage pro... A mon avis hélas... A oublier!. Grrrr!!!!
Bonne soirée quand même...Je vais reprendre la finition de mon alimentation, même que je ne sais plus où j'en suis, là je perd mon temps avec ce gadget a faire rêver les benêts comme Roger.
ROGER33
 
Messages: 1277
Inscription: Sam 30 Oct 2010 17h48
Localisation: Bordeaux

Re: CIRCUITS IMPRIMES

Messagepar ROGER33 » Mar 30 Juin 2015 19h41

mon traducteur rame mais pour utilser ces films de ce que' j'en retiens ...Faut être chimiste!
en voici juste un petit bout n'abusons pas

La plupart de PCB Fabricators emploient aujourd'hui le travail des resines photoresistantes negatives pour produire innerlayers, d'habitude un type de dryfilm. La resine photoresistante est typiquement développé en employant un Sodium se diluant ou la solution de Carbonate de Potassium.
Cela la solution doucement alcaline qui réagit avec la partie non exposée de photoresist "acide", neutralisant son acidité et la faisant soluble dans l'eau. La partie exposée est liée de croix par le lumière d'UV pendant l'exposition et rendue essentiellement insoluble au développeur).

Le développement est un des processus plus simples chimiques dans la fabrication d'un PCB, encore un du plus crucial, comme il définit à quoi le circuit ressemblera quand le PCB est fini. Parce que le développement est apparemment si simple, il est facile de laisser échapper sa signification à la production de PCB'S de haute qualité et laisser échapper les détails nécessaires de produire le développement de haute qualité.

Le développeur standard est aujourd'hui solution de 1 % de l'un ou l'autre Monohydrate de Carbonate de Sodium (Na2CO3. H2O), ou Carbonate de Potassium (K2CO3). Il n'y a pas très pour choisir d'entre deux, bien que l'on ait annoncé l'utilisation de Carbonate de Potassium pour donner le légèrement meilleur développement de qualité et ont une fenêtre de processus plus large.
Le carbonate de Potassium peut être acheté dans la forme concentrée liquide, permettant l'alimentation commode et la demande(application) de saignement, sans grands réservoirs d'alimentation.

Les jours où 10 mil la trace était "une ligne excellente",(??????) employant des solutions de développeur) du point où le développement ralenti radicalement, alors le dumping eux, était un scénario acceptable. C'était parce que la qualité du développement qui est arrivé pendant la dernière moitié du bain de (développeur n'était pas un problème. Aujourd'hui le les resine aproximatives d'hier sont laissé derrière dans un tel arrangement d'utilisation car tout à fait inacceptable.

Aujourd'hui l'alimentationi automatisé du pH contrôlée et le développement de saignement est la norme et le meilleur mode d'utilisation pour les développeurs. L'utilisation pH le contrôle sur un développeur est la seule façon de contrôler l'alimentation et le système de gravure qui signifie quelque chose.
D'autres systèmes de commande sont insensibles aux quantités variantes de resines photoresistantes sur un travail donné et ou bien gaspilleront des produits la chimiques, ou donneront la qualité sporadique dans le développement.

bing c'est tout moi

En employant pH le contrôle, le vendeur de resine photoresisante recommande le pH auquel le développeur est contrôlé et est d'habitude autour 10.5. Ce nombre est choisi seulement partiellement parce que c'est "bon" pH pour développer la resine photoresistante, l'autre raison pourquoi un ce pH est choisi, est que le plus haut pH promeut le chiffre d'affaires de solution plus grand, qui assure que le niveau de la resine photoresistante dissoute dans le puisard de développeur est tenu bas.(hihihi ) pas le temps j'en met pas p^lus Il s'avère que le niveau de résine photoresistante dissous dans le(développeu) affecte profondément la qualité de développement.

Moi je ne suis pas chimiste... :( bon courage...je reste a l'écoute au cas où
ROGER33
 
Messages: 1277
Inscription: Sam 30 Oct 2010 17h48
Localisation: Bordeaux

Re: CIRCUITS IMPRIMES

Messagepar A.Debordes » Mar 30 Juin 2015 21h20

Comme révélateur j'utilise de la soude industrielle pure à 99 % ( pas les produits vendus dans le commerce qui contiennent des additifs , puisque fait pour déboucher des éviers et non pas pour révéler des pcb )

Dosage : 8 gr dans un litre d'eau à 35°
Mon site:
ELECTRON 190
A.Debordes
 
Messages: 10945
Inscription: Sam 10 Avr 2004 14h38
Localisation: Dans une soucoupe volante

Re: CIRCUITS IMPRIMES

Messagepar Janpolanton » Mar 30 Juin 2015 21h53

Bonsoir,

C'est curieux, mais la plupart ds sites parlant de cette méthode parlent bien de carbonate de sodium comme révélateur (vendus sous forme de cristaux de soude)
Ce produit étant nettement moins corrosif que la soude caustique, il doit préserver les parties protégées.

cristaux de soude.jpg
cristaux de soude.jpg (28.34 Kio) Vu 726 fois


La soude caustique (hydroxide de sodium) ne servant qu'à décoller la résine après gravure
soude caustique.jpg
soude caustique.jpg (7.3 Kio) Vu 726 fois


Sur le site des "instructables", l'auteur de l'article dit ne plus se servir que de cette méthode.

Je vous invite à la lecture de cet article ici : http://www.instructables.com/id/Killer-PCBs/?ALLSTEPS

Bonne soirée

Jean-Paul
Je recherche un Analyseur de Spectre de marque Ghostbuster
Janpolanton
 
Messages: 1686
Inscription: Ven 13 Mar 2015 11h05
Localisation: Meaux 77

Re: CIRCUITS IMPRIMES

Messagepar ROGER33 » Mer 1 Juil 2015 00h10

Comme révélateur j'utilise de la soude industrielle pure à 99 % ( pas les produits vendus dans le commerce qui contiennent des additifs , puisque fait pour déboucher des éviers et non pas pour révéler des pcb )

Ha ben oui MAIS faut il encore en trouver facile! TOUS les droguistes à l'entour de chez moi ont fermé! Les bazars datant de l'après guerre aussi pour cause de retraite sans successeurs. Pas le temps de cavaler de ci de là, on teste sa marche ou ça marche pas. POINT! même le trichlo introuvable, enfin interdit, demain ce sera l'eau de javel (chlore!) je me débrouille a présent en Espagne c'est dire! Pas que cela à faire!!

Bon pour la soude caustique, AUTREFOIS c'etait vendu avec les plaques en pastilles avec du disséquant d'ailleurs. après, des sachets de poudre de je sais pas quoi.
St Marc sont sur Bx donc ca se trouve je veux bien tenter car de toute façon...Le reste mange trop les bords...

Quant aux additifs ne serait-ce que le colorant y en a oui M Desbordes, mais avec des plaques correctes c'est BIEN SUPÉRIEUR au révélateur classique ,(je ne sait pas pourquoi d'ailleurs) a présent suivant les plaques on met ...10% facile ou 30% (rarement) ca dépends des plaques, les bonnes de toute façon même avec 5% en 10 sec elles sont développées nickel sans Pb ni traces, les autres...Celles de maintenant...GALÈRE!

Une fois ça va une autre fois ça va pas! donc moi je cherche car je m'en sers pour toutes mes maquettes, apres je fais faire ca ailleurs ça revient en fait 5 fois moins cher par 100 pièces!En en plus trous métallisés qui ne bullent pas.

Donc je cherche mais pour l'instant...Bernique. Les bombes (qui chez Euro Prim fonctionnaient parfaitement bien) ne fonctionnent absolument pas (tout fiche le camp, même en diluant le révélateur à mort) et les plaques...Pour bricoler oui, pour travailler c'est une autre paire de manche!
Donc je cherche...
Ces feuilles c'est pas mal, mais pour les utiliser il faut et les produits, les dosages et aussi les outils pour laminer, cela sans les froisser etc...ÇA NE VA PAS!
ROGER33
 
Messages: 1277
Inscription: Sam 30 Oct 2010 17h48
Localisation: Bordeaux

Re: CIRCUITS IMPRIMES

Messagepar A.Debordes » Mer 1 Juil 2015 01h13

Janpolanton a écrit:C'est curieux, mais la plupart ds sites parlant de cette méthode parlent bien de carbonate de sodium comme révélateur (vendus sous forme de cristaux de soude)

Ben oui , ils appellent ça "cristaux de soude" mais c'est mensonger , ça n'en est pas chimiquement parlant

Janpolanton a écrit:Sur le site des "instructables", l'auteur de l'article dit ne plus se servir que de cette méthode.

Je vous invite à la lecture de cet article ici : http://www.instructables.com/id/Killer-PCBs/?ALLSTEPS


J'ai rien compris
Ça me parait bien compliqué
J'obtiens d'aussi bons résultats avec la méthode classique et une gravure au peroxyde

Mon insoleuse je l'ai construit voici 35 ans , elle n'a que deux tubes et elle m'a toujours donnée entière satisfaction
Il est certain qu'avec le temps j'ai appris à maitriser parfaitement les temps d'insolation avec cette machine et c'est une des raisons pour laquelle je n'envisage pas d'en changer
Pour les milars , j'utilise toujours du papier calque , impression avec une imprimante laser de bonne qualité qui dors toujours sous une housse pour éviter que des poussières ne viennent polluer le tambour
Par-contre , je n'imprime mon calque que quelques minutes avant l'insolation et je ne réutilise jamais un calque plusieurs heures après ( le papier calque est très hygrométrique et se déforme énormément )

Au sujet des plaques , je ne pense pas que le temps de stockage ai une influence sur la qualité
J'ai racheté voici plusieurs années un gros lots de plaques de 1m X 50cm
J'utilise encore aujourd'hui ces plaques sans problèmes
Je crois surtout que les plaques fabriquées aujourd'hui sont de mauvaise qualité ( comme beaucoup de choses maintenant )

La soude que j'utilise , j'en avais récupéré un sac de 20 kg dans une usine qui fermait , je ne sais pas ou l'on peut trouver le même produit dans le commerce " grand public "
Mon site:
ELECTRON 190
A.Debordes
 
Messages: 10945
Inscription: Sam 10 Avr 2004 14h38
Localisation: Dans une soucoupe volante

Re: CIRCUITS IMPRIMES

Messagepar Janpolanton » Mer 1 Juil 2015 06h52

Bonjour,

Ben oui , ils appellent ça "cristaux de soude" mais c'est mensonger , ça n'en est pas chimiquement parlant


Monsieur Debordes, je pense que vous confondez hydroxyde de sodium NaOH (en fait la soude que vous avez récupérée par 20 kg) avec le carbonate de sodium Na2CO3 vendu sous l’appellation "cristaux de soude".

Je cite un passage du site http://www.societechimiquedefrance.fr/extras/Donnees/mine/naco/texnaco.htm:

Le carbonate de sodium, (ancien nom "natron") appelé improprement "soude" par les industriels (en anglais "soda ash"), est soit extrait de dépôts naturels, principalement aux États-Unis (Wyoming), en Afrique (Kenya, Botswana), en Chine et en Turquie, soit synthétisé (pour environ 75 % de la production mondiale) selon le procédé Solvay à partir de chlorure de sodium et de calcaire.


Ce ne sont pas les mêmes produits.

Enfin, pour reprendre les conclusions de ROGER33, je suis absolument d'accord, l'ayant constaté, que les additifs mis dans le "produit violet" ne gênent en rien son efficacité.

Jean-Paul
Je recherche un Analyseur de Spectre de marque Ghostbuster
Janpolanton
 
Messages: 1686
Inscription: Ven 13 Mar 2015 11h05
Localisation: Meaux 77

Re: CIRCUITS IMPRIMES

Messagepar ROGER33 » Mar 7 Juil 2015 22h14

Pour revenir au sujet... Mettons de coté le laminage (s'il le faut on peut s'en fabriquer un truc a laminer correctement avec une des nombreuses photocopieuses sans usage actuel avec les scanner et autre imprimantes bon marché plus pratiques pour archivage numérique dans la foulée.
Changer la température du rouleau chauffant ne doit pas être sorcier...Changer l'épaiseur entre rouleaux non plus! Quand on veut on peut!

Passons ce problème là.

J'ai réfléchi tout en câblant des modules Arduino pour une "start up " enfin un etoile montante (restons francais et modeste) qui veut changer le monde mais ne sait pas souder... C'est travail idiot d'assemblage sans grand intérêt, mais je prends ce que je trouve du moment que ça paye et basta, donc on réfléchit à autre chose en même temps (et parfois on se trompe héhéhé Roger, bien fait! :oops: ) Passons encore, donc je réfléchissais...J'ai regardé cette insolation des films bleus si prometteurs...Déjà, si je passe la main sur l'image insolée...C'est très légèrement rugueux!!! (avant developpement et gravage) Ben en fait je pense avoir été trop vite...Bien trop vite!

Cette résine polymérise grave mais si lampes très près...Elle "cuit!" même en 1m15!!!
Comme ces Chinois ne disent rien...Pas facile...Je ferai d'autres tests avec insolation plus longue mais lampe bien plus loin...J'ai regardé au microscope (bon marché sur PC) c'est caractéristique, la résine est cuite! Donc déjà, ceci explique pas mal de chose dont cette mauvaise tenue mécanique sur le support. Elle doit être prévue pour soit autre longueur d'onde, soit un process particulier.
J'y reviendrai car le présensibilisé actuel c'est le loto! Jamais joué au loto moi!
ROGER33
 
Messages: 1277
Inscription: Sam 30 Oct 2010 17h48
Localisation: Bordeaux

Re: CIRCUITS IMPRIMES

Messagepar Bricolou85 » Mar 7 Juil 2015 22h44

Bonsoir Roger, bonsoir à tous,

Il y a déjà pas mal de temps, je me souviens avoir utilisé le soleil :D
On est certain d'avoir un faisceau sans aucune dispersion, il faut juste utiliser un verre de bonne qualité et bien viser :wink:
Après, ça dépend pour la durée d'exposition, c'est comme le fût du canon :lol:
Avec un module luxmètre ( et un Arduino :lol: ) on doit pouvoir afficher quelque chose, enfin ça doit pouvoir s'étudier :roll:

Patrick
RFL 6522 jusqu'au 31/12/17, EPR pas usé à donner à Noël.
Horreur des faux-culs, des lèche-culs et fervent adepte de St Thomas.
Bricolou85
 
Messages: 4700
Inscription: Jeu 11 Juil 2013 02h06
Localisation: St Magrelon des Endoufles

Re: CIRCUITS IMPRIMES

Messagepar ROGER33 » Mar 7 Juil 2015 23h24

HAAA ne me parlez pas d'Arduino je ne connaissais pas, (peu curieux des lego) Et...je viens d'en monter 4 avec GPS, microscopique gyroscope, sondes de températures etc...Grr tout ça sur des cartes a mini pastilles et...La LOUPE! Grrr tout mais pas ça! je l'ai fait MAIS ça va! c'est pour les jeunes ces machins, faut des pannes aiguilles triple zero :lol: j'ai prévu 3H j'en ai passé 6! Grrrr
Mais bon sont contents et moi aussi ...De m'en être débarrassé.

Ceci précisé, ces modules sont apparemment d'excellente qualité et peu chers.
Le gyroscope, on m'a dit 5 euro ht! J'étais surpris, en plus il et MINUSCULE. Z'auraient dû en amener un dans l'airbus Rio-Paris tiens!
Ça leur aurait évité de décrocher avec plus rien qui marche dans la cabine en pleine nuit!

Vous avez raison, avec une cellule à large spectre on doit pouvoir repérer ce qui va bien. je ferai des tests plus tard mais je pense que ce que j'ai constaté découle de cela. La résine est très très dure et INSOLUBLE à la plupart des solvants, ce qui m'avait étonné grave! Donc faut y aller pas à pas, trop pressé, je me suis planté comme souvent. :wink:
Remarquez des fois ça marche, ma femme ce fut le cas, draguée en fin août, pas de fiançailles, un bout d'éssai en septembre, (faut un minimum) petit dressage en douceur et mariée en décembre... 35 ans que ça dure...Comme quoi.... :mrgreen:
ROGER33
 
Messages: 1277
Inscription: Sam 30 Oct 2010 17h48
Localisation: Bordeaux

Re: CIRCUITS IMPRIMES

Messagepar Bricolou85 » Mar 7 Juil 2015 23h43

Non Roger,
c'est pas si cher que ça :D
http://www.ebay.fr/itm/141350280966

Mais pourquoi acheter les arduino en Kit ???

Patrick
RFL 6522 jusqu'au 31/12/17, EPR pas usé à donner à Noël.
Horreur des faux-culs, des lèche-culs et fervent adepte de St Thomas.
Bricolou85
 
Messages: 4700
Inscription: Jeu 11 Juil 2013 02h06
Localisation: St Magrelon des Endoufles

Re: CIRCUITS IMPRIMES

Messagepar Philippe500 » Mar 28 Juil 2015 10h44

Bonjou,

pour information une autre technique de fabrication de PCB : transfert de toner d'imprimante

http://www.audiyofan.org/forum/viewtopic.php?f=18&t=9279

Excellente journée,
Philippe
Philippe500
 
Messages: 3
Inscription: Mar 28 Juil 2015 10h39

Re: CIRCUITS IMPRIMES

Messagepar Janpolanton » Mar 28 Juil 2015 12h13

Bonjour,

Avez-vous essayé vous-même cette méthode car pour ma part, je ne suis jamais arrivé à un résultat satisfaisant.

La meilleure solution mais malheureusement la plus chère reste encore le PCB pré sensibilisé.

Cordialement
Jean-Paul
Je recherche un Analyseur de Spectre de marque Ghostbuster
Janpolanton
 
Messages: 1686
Inscription: Ven 13 Mar 2015 11h05
Localisation: Meaux 77

PrécédenteSuivante

Retourner vers Réalisations personnelles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité