une RIAA de course

Place à l'inventivité et à la créativité, à lampes... ou à transistors

Modérateur: Klara

une RIAA de course

Messagepar Wagtbtoobz » Lun 8 Oct 2007 11h02

Bonjour, je débute un nouveau montage ... à suivre . Le " potar" de la partie ligne pour commencer 8)
Fichiers joints
logpot [640x480].JPG
Jean Renaud 18 positions / 2 galettes
logpot [640x480].JPG (58.87 Kio) Vu 3592 fois
Dernière édition par Wagtbtoobz le Lun 8 Oct 2007 18h21, édité 2 fois.
Wagtbtoobz
 
Messages: 1104
Inscription: Mer 22 Sep 2004 18h39
Localisation: complètement à l'ouest, et parfois ON AIR !

Messagepar PIXEL » Lun 8 Oct 2007 14h21

ça me rappelle les (excellentes) descriptions de Jean Alary dans le regretté Radio-Plans.
"Arrêtez d'emmerder les français" président George POMPIDOU
PIXEL
 
Messages: 1683
Inscription: Ven 5 Mar 2004 17h49
Localisation: Ile de France

Messagepar jean pierre guittard » Lun 8 Oct 2007 15h04

Bonjour,

Oui j'avais vu ce dispositif à commutateur à l'époque, beaucoup plus souple q'un potentiométre dans le cadre d'un réglage de tonalité, mais beaucoup plus compliqué à réaliser, à noter que s'il faut une prise intermédiaire, là pas de probléme pour la réaliser :lol:

Cordialement.
JP Guittard.
jean pierre guittard
 
Messages: 713
Inscription: Lun 6 Juin 2005 17h22
Localisation: Vernouillet 28 500

Messagepar Wagtbtoobz » Lun 8 Oct 2007 22h50

bon, un autre cliché ... le chassis intérieur , sans alim, sans ampli ligne et avec 2 capas PTFE K72 56nF /500V 8)
Fichiers joints
preamp [640x480].JPG
preamp [640x480].JPG (102.92 Kio) Vu 3217 fois
Wagtbtoobz
 
Messages: 1104
Inscription: Mer 22 Sep 2004 18h39
Localisation: complètement à l'ouest, et parfois ON AIR !

Messagepar PIXEL » Mar 9 Oct 2007 09h33

d'où viennent les commutateurs rotatifs ? :wink:
"Arrêtez d'emmerder les français" président George POMPIDOU
PIXEL
 
Messages: 1683
Inscription: Ven 5 Mar 2004 17h49
Localisation: Ile de France

Messagepar Wagtbtoobz » Mar 9 Oct 2007 10h29

A l'origine ils fonctionnaient dans un translateur de ligne 600 ohms de l'ORTF . Le potar en photo est stéréo, je l'ai remonté pour une valeur de 287k log en transposant les valeurs d'un fader de console à 40 positions . Pierre 8)
Wagtbtoobz
 
Messages: 1104
Inscription: Mer 22 Sep 2004 18h39
Localisation: complètement à l'ouest, et parfois ON AIR !

Messagepar Wagtbtoobz » Mar 16 Oct 2007 10h19

Et voilà la platine RIAA câblée en CuAg / PTFE . Structure du preamp : 2 5842 en cascode , avec une régulation du tube supérieur par 423C , RIAA passive en RC modifiable en RLC , 2ème étage : 1/2 E288CC chargée par E186F ... à suivre : la partie ligne, et l'alimentation . :wink:
Fichiers joints
pre [800x600].JPG
(128.28 Kio) Téléchargé 380 fois
pre [320x200].JPG
pre [320x200].JPG (29.06 Kio) Vu 5598 fois
Wagtbtoobz
 
Messages: 1104
Inscription: Mer 22 Sep 2004 18h39
Localisation: complètement à l'ouest, et parfois ON AIR !

Messagepar jean pierre guittard » Mar 16 Oct 2007 11h45

Bonjour à tous,

Belle réalisation, les barrettes de cablage employées par Tektronix sont du plus bel effet, trés professionnel.

Bravo!
JP Guittard.
jean pierre guittard
 
Messages: 713
Inscription: Lun 6 Juin 2005 17h22
Localisation: Vernouillet 28 500

Messagepar Wagtbtoobz » Mer 7 Nov 2007 11h10

Le preamp avance , mais quitte à le faire de course, autant avoir un V12 :wink: ... donc en RLC à la Pultech ...
Fichiers joints
riaa2 [800x600].JPG
(90.96 Kio) Téléchargé 340 fois
Wagtbtoobz
 
Messages: 1104
Inscription: Mer 22 Sep 2004 18h39
Localisation: complètement à l'ouest, et parfois ON AIR !

Messagepar jean_marc » Lun 19 Nov 2007 09h31

Bonjour,

Je suis en train de réaliser un préampli RIAA "MC", avec des 5842 en entrée, montées en "grille commune" ou "grille à la masse" comme on disait avant ! Donc entrée de la cellule MC sur la cathode.

Je souhaiterais savoir quel courant de repos et quelle VAK vous avez choisi pour ces tubes ? Ces tubes fonctionnent normalement avec des courants assez élevés, et d'après les courbes c'est souhaitable si on veut de la linéarité et du gain, mais mettre 20 mA dans un 1er étage, est-ce raisonnable ?

Merci pour votre avis éclairé.

amicalement. Jean-Marc.
Fichiers joints
machine1.JPG
machine1.JPG (39.46 Kio) Vu 2854 fois
machine2.JPG
machine2.JPG (39.29 Kio) Vu 2826 fois
jean_marc
 
Messages: 1429
Inscription: Mar 14 Déc 2004 14h58
Localisation: Bouches du Rhône

Messagepar Wagtbtoobz » Lun 19 Nov 2007 13h45

Bonjour Jean Marc, 100v /15mA env . C'est déjà élevé au regard de la surface de cathode , ne pas oublier que les specs sont données pour un service professionnel où la maintenance préventive pouvait nécessiter un remplacement systématique toutes les 4000 à 5000 heures. Quant on voit comment certains montages (je ne citerai pas de marque) pompent de la E188CC à 15mA par triode , je préfère privilégier la durée de vie là où les caractéristiques extrèmes ne sont pas indispensables (pente et bruit) . 3 remarques : 1: blinder le TA ou mieux , le sortir du prépré . 2 : monter ces tubes sur support antimicrophonique, 3 : prévoir un potar de 100 à 200 ohms par cathode pour ajuster le bias , ou pour vous , une polar de grille variable : les dérives entre échantillons sont assez importantes ... j'en ai passé 40 au U61 :wink: Pierre
Wagtbtoobz
 
Messages: 1104
Inscription: Mer 22 Sep 2004 18h39
Localisation: complètement à l'ouest, et parfois ON AIR !

Messagepar jean_marc » Lun 19 Nov 2007 14h44

Merci pour ces informations,

Ci-joint le principe de l'étage d'entrée envisagé : Il s'agit d'une cellule à bobine mobile (MC, modèle AT3100), donc niveau très faible et impédance d'entrée requise très faible, 50 à 200 ohms.

Pour ces raisons, j'envisage d'entrer sur la cathode, ce qui va necessiter une alim négative pour le tirage de cathode et la polarisation de grille. Avantages, pas de capas de liaison de grille ni de découplage de cathode, pas d'effet Miller et moins de risque d'accrochage.

Je préfèrerais des courants de reops plus faibles, < 10 mA, quitte à perdre un peu de linéarité, mais le niveau est tellement faible que ça devrait passer ?

Amicalement. Jean-Marc.
Fichiers joints
5842_entree_RIAA.jpg
(78.01 Kio) Téléchargé 235 fois
jean_marc
 
Messages: 1429
Inscription: Mar 14 Déc 2004 14h58
Localisation: Bouches du Rhône

Messagepar Wagtbtoobz » Mar 20 Nov 2007 09h51

oui, 10mA ça marche, et la linéarité sur un swing de 0,0003v ... :lol: ce qui est plus em... c'est le courant dans l'entrée (même avec capa de liaison au moment de sa charge ) : vous prenez le risque de fusiller une bob mob :cry:
Wagtbtoobz
 
Messages: 1104
Inscription: Mer 22 Sep 2004 18h39
Localisation: complètement à l'ouest, et parfois ON AIR !

Messagepar jean_marc » Mar 20 Nov 2007 10h54

Bonjour,

Non, justement, en entrant sur la cathode, pas de condensateur d'entrée. (voir le schéma joint précédament). Lorsque le tube est froid, on a uniquement le faible courant de la résistance de tirage de cathode, qui est en fait le courant de repos du tube, soit 5 à 10 mA. Lorsque le tube est chaud, ce courant s'équilibre avec le courant d'anode du tube est le courant dans la cellule est nul...

Les seules capas sont des capas sur la grille, qui seront inopérantes lors de leur charge tant que le tube est froid.

Amicalement. Jean-Marc.
jean_marc
 
Messages: 1429
Inscription: Mar 14 Déc 2004 14h58
Localisation: Bouches du Rhône

Messagepar Wagtbtoobz » Mar 20 Nov 2007 11h49

jean_marc a écrit:Bonjour, Lorsque le tube est froid, on a uniquement le faible courant de la résistance de tirage de cathode, .
l'hélice, hélas , c'est là qu'est l'os ... :wink: à froid ... justement : un fil de bob mob mesure 10 micromètres :wink: enfin, faites l'essai avant ! Pierre
Wagtbtoobz
 
Messages: 1104
Inscription: Mer 22 Sep 2004 18h39
Localisation: complètement à l'ouest, et parfois ON AIR !

Suivante

Retourner vers Réalisations personnelles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Marc David et 3 invités