Oscillateur local (dé)bloque!

Echanges d’informations et d’astuces techniques sur la TSF, la radio à lampes, les équipements de reproduction sonore

Modérateur: jrob

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar F6CER » Mar 25 Avr 2017 09h13

Bonjour
Dans les bouquins francais on dit également que l'oscillateur part en blocking , les causes peuvent être multiples mais en général on suspecte une résistance de fuite de grille trop élevée , 22 ou 47 K sont de bonnes valeurs , et des condensateurs , or des condensateurs dans le circuit incriminé il n'y en a pas des millions : le condensateur de liaison de grille , il vaut mieux ne pas dépasser 47pF , le condensateur de liaison de plaque , plutôt dans les 470pF , le découplage haute tension , en général 10nF céramique , une chose est également importante : une résistance de 47 Ohms en serie dans la grille oscillatrice et ........ mon dada : un oscillateur correctement calculé doit démarrer proprement avec 15 ou 20 V de haute tension , et ça, ça depend énormément d'une bonne réalisation de la self d'accord et de sa self de réaction , et puis dans un recepteur ondes courtes , on choisit le montage le plus approprié : l'électrode possedant l'admittance la plus élevée est la grille : c'est donc la qu'il faut placer le circuit accordé pour un maximum de stabilité , un autre point que l'on a tendance a negliger par manque d'habitude , la liaison avec la mélangeuse se fait en prelevant le signal sur la grille oscillatrice , or un oscillateur de ce genre fonctionne toujours en classe "c" et il y a donc une quantité très importante d'harmoniques qui apparaissent sur la self de réaction , il vaut donc mieux la connecter coté plaque
Courage
F6CER
 
Messages: 1053
Inscription: Sam 20 Nov 2010 18h31
Localisation: Ariège du sud

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar Souris blanche » Mar 25 Avr 2017 09h29

Le point essentiel est surtout le taux de réaction et la bonne qualité de la stabilisation de l'amplitude. Pour le premier point, pour les oscillateurs du type dont il est question ici, l'inductance est l'élément le plus important. Pour la stabilisation de l'amplitude, ce sont la résistance de grille, la capacité de liaison et les caractéristiques du tube qui importent le plus. Mais tout ça, nous l'avons déjà écrit ici, même si ce fut un peu, en d'autres termes.

Dans ce genre d'oscillateurs, chaque composant a de multiples effets et influences. Cela rend la conception difficile, mais le nombre de pièces est réduit. La plage de fréquence couverte est souvent assez grande, mais il n'y a que le seul CV qui ajuste la fréquence. Cela conduit inévitablement à une réaction qui varie beaucoup selon la fréquence. L'art est de pouvoir stabiliser le tout. Pas trop de réaction pour éviter la sur-oscillation, mais quand-même assez pour assurer le bon départ, même avec un tube vieillissant et pour une tension de secteur faible.

C'est pas facile, la vie d'artiste ! :lol:

Douces salutations un peu n'importe comment !
Souris blanche
 
Messages: 5914
Inscription: Mar 3 Aoû 2004 13h04
Localisation: Lieu dit "La Souricière"

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar Alain Cousinard » Mar 25 Avr 2017 23h39

Bonsoir
Que voilà des infos intéressantes!

C'est pas facile, la vie d'artiste ! :lol:

Je confirme :mrgreen:
Merci et à bientôt
RFL-6054
Alain Cousinard
 
Messages: 138
Inscription: Ven 20 Juil 2012 14h12
Localisation: Île-de-France

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar Alain Cousinard » Lun 1 Mai 2017 18h57

: le condensateur de liaison de grille , il vaut mieux ne pas dépasser 47pF , le condensateur de liaison de plaque , plutôt dans les 470pF ,

Bingo!!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
En fait il s'agit probablement d une inversion des valeurs des 2 condensateurs sur le schéma C22 et C23 resp. 470 et 100pf.
Merci et bravo
Bonne semaine
RFL-6054
Alain Cousinard
 
Messages: 138
Inscription: Ven 20 Juil 2012 14h12
Localisation: Île-de-France

Re: Oscillateur local (dé)bloque!

Messagepar Alain Cousinard » Lun 1 Mai 2017 18h59

Au fait j ai remis la régulation et la self de choc et ça n'a pas recommencé :mrgreen:
RFL-6054
Alain Cousinard
 
Messages: 138
Inscription: Ven 20 Juil 2012 14h12
Localisation: Île-de-France

Précédente

Retourner vers Technique TSF et reproduction du son

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité