Correcteur Baxandall

Echanges d’informations et d’astuces techniques sur la TSF, la radio à lampes, les équipements de reproduction sonore

Modérateur: François77

Correcteur Baxandall

Messagepar choco » Lun 1 Fév 2016 21h16

Bonjour, je viens de faire "sonner" un petit ampli à sortie sur une ECL82 et le correcteur de tonalité que j'ai utilisé marche mal. :(
Le N° 72 de Radiofil reçu aujourd'hui arrive a point ! :D
Je voudrais utiliser ce montage avec 180 v d'alimentation au lieu des 300 v du schéma proposé:
quelles valeurs de Rk pour les triodes de la ecc82 dans ces conditions ?

Et bien sur, comme on veut aussi l'argent du beurre, maintenir à peu près le gain unitaire du montage. :)

L'impédance de charge serait simplement le potentiomètre de volume de 250 k ou 500 k de l'étage ampli de sortie,
et je pense donc (sauf si je me trompe, corrigez-moi), ne pas avoir besoin d'un fort courant au-travers du SRPP ?
choco
 
Messages: 134
Inscription: Dim 1 Mar 2015 16h18
Localisation: Lyon

Re: Correcteur Baxandall

Messagepar Bondivenne » Mar 2 Fév 2016 18h11

Bonjour Choco
Le correcteur présenté page 28 du N° 72 juste arrivé n'est pas, ne peux pas être, le fameux correcteur du génial P.Baxandall.
Si le besoin est un correcteur grave/aigue ayant en position neutre,( c.à.d réponse plate de 20 à 20kHz,) un gain de 1 alors le vrai Baxandall répondra parfaitement au besoin. Il utilisera une ECC83, pourra fonctionner avec 180V,même si 200V serait mieux, et aura une sortie à impédance suffisamment basse pour accepter le potentiomètre de volume à 250k ou 500k. Seul défaut, il fut conçu dans les années 50,a équipé les plus grandes marques mais surtout on en parle moins que le SRPP adapté à toutes les sauces.
Je peux fournir le schéma.
Cordialement
TboT

Sans cesse, il faut chercher.
Bondivenne
 
Messages: 184
Inscription: Mar 15 Mar 2005 15h44
Localisation: Grand Toulouse

Re: Correcteur Baxandall

Messagepar choco » Mar 2 Fév 2016 20h38

Oui, merci le schéma m'intéresse; j'ai déjà démonté le correcteur défaillant 8)

L'ampli n'était assemblé que depuis 2 jours dimanche soir ) et l'excès d'aigües comme le manque de graves
étaient flagrants (sur Clapton ou John Lee Hooker).
choco
 
Messages: 134
Inscription: Dim 1 Mar 2015 16h18
Localisation: Lyon

Re: Correcteur Baxandall

Messagepar Pierrot du 82 » Mar 2 Fév 2016 22h11

Un petit coup de générateur et de millivoltmètre en relevant la bande passante permettrait de lever le doute et de travailler sérieusement...

L'oreillomètre (comme dit Tonton Georges R.) n'est pas un bon instrument ! :wink:
Radio et appareils de mesure
General Radio, Férisol, Tektronix, Métrix, Heathkit et autres...
Pierrot du 82
 
Messages: 14846
Inscription: Dim 22 Aoû 2004 19h07
Localisation: Tarn-et-Garonne

Re: Correcteur Baxandall

Messagepar Henri-Louis Jeanmonod » Mer 3 Fév 2016 00h06

Bonsoir,

Voici deux schémas d'application du fameux corecteur, touvés sur le net :

image.jpg
image.jpg (50.83 Kio) Vu 1609 fois


image.jpg
image.jpg (21.67 Kio) Vu 1609 fois
Meilleures salutations.

HLJ
Henri-Louis Jeanmonod
 
Messages: 2444
Inscription: Mar 3 Fév 2004 23h54
Localisation: Suisse Romande

Re: Correcteur Baxandall

Messagepar Hyperman75 » Mer 3 Fév 2016 07h20

Bonjour à tous

Sous la dénomination de correcteur Baxandall on trouve différents circuits ne correspondant pas à la création de Baxandall, en 1952.

Son circuit original est un filtre graves/aigues monté en contre-réaction plaque-grille d'une triode et lorsque les potentiomètres sont à leur point milieu, le gain est plat et égal à 1.

Il utilise un potentiomètre à prise fixe milieu pour les aigues. C'était pas toujours facile d'en trouver dans les années 60...

Beaucoup de circuits de tonalité utilisent le même principe de filtrage mais en diviseur de tension pur, comme les 2 schémas montrés ci-dessus. Cela marche aussi mais il ne devrait pas être appelé Baxandall.

Il a l'avantage de ne pas nécessiter de potentiomètre à point milieu pour les aigues.

Pour ceux qui sont intéressés par le vrai Baxandall, un petit coup de gg pour chercher un article de Wireless World d'octobre 1952.

Je l'ai et peut l'envoyer par MP.

Amicalement

Jacques
Hyperman75
 
Messages: 277
Inscription: Mar 15 Nov 2011 17h10

Re: Correcteur Baxandall

Messagepar René » Mer 3 Fév 2016 10h02

Bonjour,

Hyperman75 a écrit:
Pour ceux qui sont intéressés par le vrai Baxandall, un petit coup de gg pour chercher un article de Wireless World d'octobre 1952.


Cela doit être ça: http://www.learnabout-electronics.org/D ... ckTone.pdf
René
 
Messages: 2841
Inscription: Sam 6 Mar 2004 11h35
Localisation: Le Havre

Re: Correcteur Baxandall

Messagepar Bondivenne » Mer 3 Fév 2016 10h19

Bonjour à tous
Hyperman a raison; les schémas proposés ci dessus n'ont rien à voir avec le schéma d'origine. Beaucoup d'auteurs dont la culture ne remonte pas dans le temps font cette confusion, on le voit même dans la revue. C'est regrettable pour la transmission du patrimoine!
Ci dessous, voici un schéma pratique de ce correcteur publié dans RCD de 1957; il y a bien d'autres publications, mais ce schéma qui montre aussi l'étage d'entrée du correcteur est intéressant à plus d'un titre:
- A l'époque il fut réalisé par de nombreux amateurs, Cf courrier
- Pour bien fonctionner le correcteur doit être attaqué à impédance suffisamment basse; c'est le cas ici avec la première triode où par contre réaction, on ramène à 1 de gain et on diminue d'autant la résistance interne.
- le gain peut être ajusté par le choix de la résistance R.
- le montage est assez insensible à la ronflette, ce qui n'est pas le cas des montages exposés 2 post plus haut.

Ce pose la question du potentiomètre de 500K à point milieu difficile à trouver maintenant et qui pourrait condamner le montage à l'oubli pur et simple. Mais il y a une solution élégante qui n'enlève rien au montage:il faut disposer 2 résistances de 2,2 MOhm en série et le tout en parallèle sur le potentiomètre de 500k; le point milieu des résistance étant à la masse, Voir schéma.
Note: si la hHTn'est que de 180V, on peut ajuster quelques résistances pour bien fixer le point de fonctionnement des triodes.
Je reste à disposition
Fichiers joints
Baxandall017.jpg
TboT

Sans cesse, il faut chercher.
Bondivenne
 
Messages: 184
Inscription: Mar 15 Mar 2005 15h44
Localisation: Grand Toulouse

Re: Correcteur Baxandall

Messagepar Chris Don » Mer 3 Fév 2016 11h39

Un autre vrai Baxandall utilisant une triode d'ECC82 utilisé par Polydict :wink:

baxandall polydict small.jpg
baxandall polydict small.jpg (79.66 Kio) Vu 1530 fois


amicalement
L'expérience est directement proportionnelle à la quantité d'équipement détruit (Harrisberger's 4th Law of the Lab)
Chris Don
 
Messages: 912
Inscription: Sam 22 Oct 2005 22h21

Re: Correcteur Baxandall

Messagepar Transistorix » Mer 3 Fév 2016 12h21

Bonjour,

Et pour s'amuser avec le correcteur James qui serait l'ancètre du baxendall téléchargez ce petit logiciel : http://www.duncanamps.com/tsc/

Tx
Transistorix
 
Messages: 1622
Inscription: Dim 9 Déc 2012 10h59
Localisation: Groland des arvernes.

Re: Correcteur Baxandall

Messagepar Hyperman75 » Mer 3 Fév 2016 13h21

Bonjour

@René : oui c'est ça, sous une forme nouvellement reproduite mais ça ne change rien au texte.

Une remarque : dans le montage Baxandall, la grille de la 2ième triode est mise à la masse en continu via le réseau de résistances et le potentiomètre des aigues à prise milieu. Dans toutes les variantes possibles, faire attention à ce que la grille de cette triode voit bien la masse en continu de façon à assurer correctement sa polarisation.

Jacques
Hyperman75
 
Messages: 277
Inscription: Mar 15 Nov 2011 17h10

Re: Correcteur Baxandall

Messagepar choco » Mer 3 Fév 2016 19h34

Comme il semble difficile de trouver ce pot. de 500k lin à prise médiane,
je pense utiliser le schéma de Bondivenne avec 2 r de 2.2 meghom.

Mais cela ne va-t-il pas trop changer la réponse du montage ?
de plus j'aurai sans doute une triode en sortie, genre 12at7 ou 12ax7 au lieu de la penthode représentée.
choco
 
Messages: 134
Inscription: Dim 1 Mar 2015 16h18
Localisation: Lyon

Re: Correcteur Baxandall

Messagepar Souris blanche » Mer 3 Fév 2016 20h02

C'est donc comme avec les recettes de cuisine: Chacun a la vraie et véritable recette originale. Surtout dans le cas du cassoulet.

Douces salutations originalement véritables !
Souris blanche
 
Messages: 6053
Inscription: Mar 3 Aoû 2004 13h04
Localisation: Lieu dit "La Souricière"

Re: Correcteur Baxandall

Messagepar Bondivenne » Mer 3 Fév 2016 20h27

Bonsoir Choco, et les autres
L'adaptation que j'ai proposée ne changera qu'à la marge la réponse du montage.
Il faudra des pot linéaires, cela va de soi.
De quelle penthode parlez vous? Mon schéma utilise une ECC83 dont le gain est parfait. Une ECC82 dont le gain est bien plus faible ne se sera pas un bon choix pour ce montage, mais ça fonctionnera
Note: Il y a longtemps que j'ai abandonné les potards pour les contrôles de tonalité; quand on a un ampli raisonnablement fidèle chargé par des baffles dont la courbe de réponse n'est pas chahutée, alors le contrôle de tonalité devient d' un usage limité.
Et dans ce cas, on remplace les potentiomètre par des contacteurs à 12 positions, 6 pour renforcer, 6 pour atténuer chaque plot fera une variation de 2dB largement suffisante….et la prise médiane sur le pseudo potentiomètre ainsi constitué est gratuite !!
Bonne soirée.
TboT

Sans cesse, il faut chercher.
Bondivenne
 
Messages: 184
Inscription: Mar 15 Mar 2005 15h44
Localisation: Grand Toulouse

Re: Correcteur Baxandall

Messagepar Hyperman75 » Mer 3 Fév 2016 20h29

Bonsoir

@Choco

A défaut de penthode, une triode à fort coefficient d'amplification, comme une 12AX7/ECC83 dont le µ est élevé : 100.

D'ailleurs, la plupart des réalisations commerciales des années50-60 utilisant un Baxandall employaient des 12AX7/ECC83 et non pas des penthodes.

Le tube doit produire un fort gain en tension pour que la réponse pratique corresponde à la théorie qu'il a développé (voir son texte). Si le gain est plus faible, la masse virtuelle au niveau de la grille n'en n'est plus une et tout son calcul, basé sur le fait que e=0 au niveau de la grille, ne vaut plus. Mais, cela n'empêche pas d'avoir les effets d'augmentation/diminution des graves et des aigues. Les courbes ne seront pas pil-poil celles de Baxandall.

Le paliatif proposé par Bondivenne pour se passer de potar à prise médiane va aussi introduire un petit décalage par rapport à la théorie de Baxandall. C'est minime et passera inaperçu.

Le principal est d'avoir l'effet d'augmentation/diminution des registres graves et aigues de manière indépendante.

Jacques
Hyperman75
 
Messages: 277
Inscription: Mar 15 Nov 2011 17h10

Suivante

Retourner vers Technique TSF et reproduction du son

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12 [Bot] et 4 invités