Ondioline, question au sujet d'un semi conducteur mystère...

Echanges d’informations et d’astuces techniques sur la TSF, la radio à lampes, les équipements de reproduction sonore

Modérateur: François77

Re: Ondioline, question au sujet d'un semi conducteur mystèr

Messagepar Jacques Greuet » Lun 8 Oct 2018 10h01

Bonjour,

Ça y est, je me lance dans la remise en état de mon Ondioline.

J'ai commencé par le plus simple: l'ampli et l'alimentation générale.
Après remplacement des condensateurs et de la valve (qui avait souffert à cause des chimiques qui fuyaient énormément) tout va bien pour ce chassis.
N'ayant pas de 5Z4, j'ai mis une 5Y3GB (avec cathode!).
J'ai réglé le push-pull pour un écrêtage symétrique.

Maintenant, j'attaque le diagnostique du reste.

A priori, la partie électronique (Bloc B) ne me pose pas pour l'instant de difficultés particuliaires.
Les lampes sont bonnes au lampemètre.
Les chimiques ont tendance à fuir ( malgré une tentative de régénération).
Les autres condensateurs (papier) sont à vérifier et même sûrement à changer.

Par contre la partie électromécanique du clavier va me donner du fil à retordre, en particulier la boîte d'attaque progressive!

C'est avec une infinie reconnaissance que j'apprécierais les conseils de ceux qui ont déjà remis leur Ondioline en état de marche.

A suivre...

Jacques Greuet
Jacques Greuet
 
Messages: 667
Inscription: Mer 23 Fév 2005 19h58
Localisation: Côte d'Azur

Re: Ondioline, question au sujet d'un semi conducteur mystèr

Messagepar Jacques Greuet » Lun 8 Oct 2018 10h17

Bonjour,

Ça y est, je me lance dans la remise en état de mon Ondioline.

J'ai commencé par le plus simple: l'ampli et l'alimentation générale.
Après remplacement des condensateurs et de la valve (qui avait souffert à cause des chimiques qui fuyaient énormément) tout va bien pour ce chassis.
N'ayant pas de 5Z4, j'ai mis une 5Y3GB (avec cathode!).
J'ai réglé le push-pull pour un écrêtage symétrique.

Maintenant, j'attaque le diagnostique du reste.

A priori, la partie électronique (Bloc B) ne me pose pas pour l'instant de difficultés particuliaires.
Les lampes sont bonnes au lampemètre.
Les chimiques ont tendance à fuir ( malgré une tentative de régénération).
Les autres condensateurs (papier) sont à vérifier et même sûrement à changer.

Par contre la partie électromécanique du clavier va me donner du fil à retordre, en particulier la boîte d'attaque progressive!

C'est avec une infinie reconnaissance que j'apprécierais les conseils de ceux qui ont déjà remis leur Ondioline en état de marche.

A suivre...

Jacques Greuet
Jacques Greuet
 
Messages: 667
Inscription: Mer 23 Fév 2005 19h58
Localisation: Côte d'Azur

Re:

Messagepar Guy Allo » Lun 8 Oct 2018 11h09

raoul a écrit:résistance variable à la pression ou semi-conducteur?.. L'amiante, en principe, ce n'est pas très élastique...


+1
et j'ajouterais:
ni semi-conducteur.
c'est en plus un bon isolant
RFL-5728
Guy Allo
 
Messages: 325
Inscription: Mer 23 Fév 2011 17h23
Localisation: Île-de-France, Rennes, St Malo,

Re: Ondioline, question au sujet d'un semi conducteur mystèr

Messagepar Roger Monnet » Lun 8 Oct 2018 13h06

Bonjour à tous

Les années 1953/54 j'ai fait un stage chez Monopole à Montreuil où ils fabriquaient l'ondioline, et le souvenir que j'ai des contactes en maillechort argenté où l'étain coulait très vite pour faire une soudure qu'il ne fallait pas loupé..
Monopole travaillait en collaboration avec Intervox où j'étais avant , il est possible que ce soit ses derniers qui fabriquaient l'ampli.. ???

Je ne suis pas musicien mais des souvenirs de cette époque .

Cordialement
Roger
RFL-4532
Dieu seul et moi le savon de Marseille
Roger Monnet
 
Messages: 1585
Inscription: Mar 1 Jan 2008 22h53
Localisation: Pays de la Loire

Re: Ondioline, question au sujet d'un semi conducteur mystèr

Messagepar Jacques Greuet » Ven 19 Oct 2018 20h48

Bonsoir,
Georges Jenny précise qu'il s'agit bien d'amiante dans un brevet (N°273101) déposé en Suisse en 1947 dont voici un extrait
Figure.pdf
(139.32 Kio) Téléchargé 33 fois

Texte1.pdf
(261.48 Kio) Téléchargé 31 fois

Texte2.pdf
(365.4 Kio) Téléchargé 27 fois


Par contre la couleur bleuâtre observable sur mon Ondioline laisse penser que l'amiante à subit un traitement, peut-être trempée dans quelque chose comme du sulfate de cuivre?

Jacques Greuet
Jacques Greuet
 
Messages: 667
Inscription: Mer 23 Fév 2005 19h58
Localisation: Côte d'Azur

Précédente

Retourner vers Technique TSF et reproduction du son

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron